Mali : les inepties de l’artiste Salif Keïta

8

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animé le  samedi 13 mars dernier, la star de la musique malienne, Salif Kéita, a accusé les membres du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) et Mahmoud Dicko d’avoir précipité le pays dans l’abîme. Une déclaration tout de même hallucinante puisqu’il a appelé à manifester au côté du  M5-RFP contre le régime IBK.
Accoutumé des déclarations à l’emporte-pièce, l’artiste musicien Salif Keïta fait encore parler de lui. Sauf que cette fois-ci,  il a manqué l’occasion de se taire. En effet, il a lors d’une conférence de presse tancé les membres Mouvement du 5-juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) et l’Imam Mahmoud Dicko. « Je conseille aux Maliens de ne pas se tromper cette fois-ci. C’est le M5-RFP et Mahmoud Dicko qui nous ont mis dans le trou dans lequel nous sommes aujourd’hui », a-t-il affirmé.
Avant d’ajouter que les récentes agitations des leaders  du M5-RFP ainsi que leur Autorité Morale, l’Imam Mahmoud Dicko, sont juste des réactions des mécontents qui «n’ont pas eu leur part du gâteau» et font des  mises en scène pour «éviter d’aller en prison».
Ces propos venant d’un  Salif Keïta sont très surprenants et  ce pour plusieurs raisons. D’abord, il faut  lui rappeler que c’est grâce aux agitations des membres du M5-RFP, qu’il dénonce aujourd’hui, que lui Salif Keïta siège aujourd’hui au  Conseil national de transition (CNT). Une présence à l’hémicycle  qu’il n’a jamais réussie à avoir à travers les urnes.
Ensuite, l’artiste musicien a oublié d’ajouter  qu’il avait appelé les maliens à se joindre au M5-RFP pour exiger la démission de son « Koro » Ibrahim Boubacar Keïta. Ce jour-là, personne ne lui a entendu dire que les membres du M5-RFP et l’Imam Dicko, l’autorité morale de l’époque, sont des agitateurs. Bien au contraire.
L’artiste  Salif Keïta doit avoir l’honnêteté de dire aux Maliens qu’il a, au même titre,  que ceux du M5-RFP et l’Imam Mahmoud Dicko participé à mettre le Mali dans le trou dans lequel il se trouve  aujourd’hui” pour avoir appelé les Maliens à soutenir le M5-RFP. Le contraire ne sera que du faux-fuyant et du dilatoire. Les propos de Salif Keïta sont des accusations stériles qui ne peuvent être étayées par aucun fait. « C’est du pur populisme dont l’artiste est coutumier», regrette un observateur.
L’artiste doit savoir raison garder car ses propos,  au-delà de leurs inexactitudes ne sont que des balivernes qui ne siégent pas à lui. Car personne de bienséant ne peut affirmer que les acteurs du M5-RFP et l’Imam Dicko sont les seuls responsables de l’État de déliquescence du Mali.
Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

8 COMMENTAIRES

  1. Salif a tout a fait raison je pense qu’il ne faut analyser ce qu’il comme le départ du ibk il as su bien dis que là ou se trouve le mali de 1992 a nos jour c’est des même acteurs qui dirigent

  2. Dire que les militaires ont été les seuls à avoir construit le Mali, c’est une aberration et un moyen grossier d’insinuer que la transition doit se prolonger ad infinitum. Moussa Traoré à enterré l’école malienne et ATT et son régime ont été les rois du blanchiment de l’argent de la drogue du Sahara, pour finalement vendre et liquider l’état malien aux rebelles et aux trafiquants.

  3. Les autres du M5-RFP n’ont pas eu leur part du gâteau comme Salif a eu sa part il faut qu’il vilipende les autres acteurs. Merci soulard.

  4. Sissokoke, dommage que tu n’as rien compris de ce que Salif Keita a dit mais au Mali ce ne sont pas les tares qui manquent!

Répondre à Yararébané Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here