Mali / Manifestation du 11 août : le M5-RFP réitère sa demande de démission du Président de la République

12

A l’appel du Mouvement du 5 Juin Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP), des milliers de Maliens ont manifesté, le mardi 11 août, au monument de l’Indépendance pour exiger la démission du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, et celle de son régime.

 

maliweb.net – Le Mouvement du 5 Juin Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) ne décolère pas. Après trois sorties, des milliers de  Maliens étaient à nouveau dans la rue à l’appel du M5-RFP pour exiger la démission du président de la République et celle de son régime.

Dans un discours au vitriol, les responsables du M5-RFP ont fustigé la gestion du pays par le régime IBK.Celui-ci est accusé d’être à la base de la déliquescence de l’Etat malien. « Ce régime sera chassé du pouvoir par les maliens et va être remis dans les poubelles de l’histoire » a promis Dr Choguel Kokala Maïga.

Tout en promettant  que la désobéissance civile se poursuivra, le président par intérim du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) a indiqué que le peuple malien sortira dans la rue jusqu’à la démission du président de la République et celle de son régime.

Une demande réitérée et relayée par l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé, qui a appelé à la refondation du Mali. Le président des FARE, qui a pris la parole pour la première fois dans un meeting du M5-RFP, a demandé  la libération immédiate  des personnes incarcérées. « Il ne peut pas  y avoir de prisonnier politique au Mali », a-t-il mis en garde.

Pour sa part, l’Imam Mahmoud Dicko, autorité morale du M5-RFP, a pris la parole sous des applaudissements nourris des manifestants. Très marqué par la mort des jeunes devant sa mosquée lors de la manifestation du 10 juillet,  l’ancien président du Haut Conseil Islamique a indiqué que les tenants du pouvoir ont franchi toutes les limites du tolérable et a appelé  à la restauration de la Nation malienne.

Avant de se retirer du pupitre, le parrain de la CMAS a invité son grand frère (Ndlr, le Chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéïta) à écouter la voie du peuple. « S’il n’écoute pas, il va ramer pour sortir du pays», a-t-il prophétisé.

Il faut rappeler qu’au moment où nous mettions en ligne cet article (Ndlr, 21h 20min GMT), des manifestants étaient présents encore à la place de l’indépendance. Ils disent rester sur place jusqu’à l’atteinte de  leur objectif qui n’est d’autre que la démission d’IBK et celle de son régime.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. On dit que le Mali n’a pas d’argent, que les caisses sont vides ,je trouve qu’il y a beaucoup de gens qui se battent pour prendre ce coffre-fort vide cas même

    • IBK est un homme sans honneur ni dignité. Je serai à la place , ma démission allait suivre immédiatement la demande du peuple souverain , mais hélas il manque du courage aux africains .

      • Mr Nomoko l homme avec plein d honneur malheureusement que tu n es pas a la place sinon je suis desole ces manifestants ne comptent meme pas 30 Milles personnes. Le peuple du Mali veut un changement mais pas la destruction total du pays . Oui nous voulons la paix pendant les autres cherchent des plans de sortie de crise face a la situation actuelle du monde mais Dicko et ces hommes veulent autre chose . Ibk est entrain de faire des efforts et bc malgre tout qu on s dit la verite il est elu Democratiquement .Trop c est trop je suis du cote du mali pourquoi ces gens ne cherchent pas des plans de sortie de crise .

  2. > Cause perdue une fois de plus, mais aussi une fois de trop !
    > Si le mardi est un jour béni, tel n’est point le cas pour les manifestants maudits, ni pour les renégats, hypocrites.
    >Les incapables, comme d’habitude, ne peuvent que se résigner, tout en bonimentant.

  3. > Cause perdue une fois plus, mais de trop !
    > Si le mardi est un jour béni, ce n’est point pour les manifestants maudits, ni pour les renégats, hypocrites.
    >Les incapables, comme d’habitude, ne peuvent que se résigner, tout en bonimentant.

  4. IBK et ses amis doivent rendre l argent volés dans les caisses de notre armée nationale malienne

    C est une manière civilisée de manifester

  5. La CEDEAO ne fait que dans la mesure du possible, demander aux maliens de mettre fin à la violence ( verbale/physique). Ce pays ne peut prosperer sans l’ordre .
    Vous êtes un peuple assez riche en EVENEMENT depuis la nuit des TEMPS, politiquement vous avez une certaine retenue.
    Personne ne veut et ne peut vous imposer une imposture.
    PENSEZ: MALI , MALI, MALI pour un avenir RADIEUX.

  6. Nous demandons qu’apres cette demonstration de la force du M5-RFP la voix du peuple Malien et sans violence, le President Goodluck va au nom de la CEDEAO mettre Boua le ventru IBK et son regime Corrompu et nepotiste dans son avion pour les amener avec lui a Abuja! Bon debarras et sans regret!

  7. Nous demandons qu’apres cette demonstration de la force du M5-RFP, le President Goodluck va mettre Boua le ventru IBK et son regime corrompue tnoepotiste dans son avion pour les amener avec lui a Abuja! Bon debarras et sans regret!

Répondre à Le Mali fait pitié Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here