MCA: Bouba Fané en isolement et le temps de visite désormais limité à 15 minutes

5

– Maliweb.net-Les nouveaux bourgeois de la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako (MCA) ont perverti les lieux. Des passe-droits dont ils font l’objet ont fini par s’ériger en norme, au point d’agacer le Département de la Justice. Trois incidents récents ont amené la hiérarchie à donner des instructions fermes sur les visites intempestives et la détention des téléphones portables par les détenus.

Bouba fané en isolement et le temps de visite désormais limité à 15 minutes.

Telles sont quelques mesures en vigueur à la MCA. Que s’est-il passé? Depuis la prison centrale où, il est détenu, Bouba Fané a publié une nouvelle vidéo sur les réseaux sociaux. Dans cette vidéo, le détenu demande «pardon» à ceux à qui ont porté plainte contre lui notamment les magistrats et toute la hiérarchie judiciaire. Au même moment, le Régisseur de la MCA, le Colonel Adama Guindo s’est illustré par sa trop grande sympathie envers certains nouveaux locataires de son palais.

De son propre gré, le Régisseur a fait transporter Sékou Alpha Djittey, ancien directeur d’EDM, détenu dans la même affaire qu’Adama Sangaré, dans un Hôpital huppé de la place, sans se référer à sa hiérarchie. Ce n’est pas tout. Les visiteurs reçus par ces détenus «privilégiés» entrent, restent et repartent quand ils veulent de la MCA, en violation de toutes les mesures de sûreté qui régissent les centres de détention au Mali.

Ces incidents, avec l’affaire des lunettes d’Abdoul Niang, ont fini par agacer le Département de la justice. Bouba Fané est placé en isolement pour quelques jours et les téléphones portables sont confisqués. Aussi, le temps de visite est désormais limité à 15 minutes et les visites ne sont plus effectuées sans une autorisation expresse du juge. Concernant la santé des détenus plus de vie «en or» ou de vie «en bronze».

Contacté, un membre du Cabinet du ministre la Justice estime, que les instructions ne viennent pas directement du ministre Malick Coulibaly. «Il s’agit du respect des procédures décidé par la Direction de l’Administration pénitentiaire», assure notre source.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Donc si je comprends bien, ces nommés Bouba et Niang avaient leurs téléphones étant prisonniers ? Comme l’administration pénitentiaire malienne est bête, a quoi sert de détenir quelqu’un qui à la possibilité de communiquer à l’extérieur, dites nous simplement qu’ils ont changé de domicile. Et quelle est la notion de ” priver de sa liberté “.

  2. L’administration de la MACA oublie souvent les regles de
    securités de la prison quand il voit des gros bras comme le maire du district de Bamako.

    Voilá même que les évasions se produisent souvent avec la complicité de quelques agent de la MCA.
    OR une fois en prison les droits divent étres egaux entre les détenu quel qu’en soit son rang et estatut sociaux.

    Au Mali la corruption a atteint un niveau que pour combatre il faut risquer sa vie car tout les
    services sont corrumpus.

    • Ah non ! Il s’agit de détenus qui sont considérés comme des innocents jusqu’a ce qu’ils soient condamnés . Il faut humaniser les prisons . Aussi Bouba Fane et Abdoul Niang sont déjà jugés et condamnés , entrain de purger leur peine . Il faut également le respect scrupuleux des droits de l’homme . Même condamné le détenu a des droits qui lui sont reconnus .,

  3. L’administration de la MACA oublie souvent les loi et securité de la prison quand il voit des gros bras comme le maire du district de Bamako.

    Voilá même que les évasions se produisent souvent avec la complicité de quelques agent de la MCA.
    OR une fois en prison les droits divent étres egaux entre les détenu quel qu’en soit son rang et estatut sociaux.

    Au Mali la corruption a atteint un niveau que pour combatre il faut risquer sa vie car tout les
    services sont corrumpus.

  4. Pkagame: Le maliens tellement habitue a se moquer de la justice qu'ils croient que la prison peut etre un lieu de retrouvaille et de fete!

    C’est la même plaisanterie a amateurisme partout …aucune rigueur même dans les prisons et c’est pour cela qu’en 2014 Ag Wadoussen avait pu échapper a la MCA avec son arme qui a été trafiquée dans la prison par les “visiteurs” a cause de la négligence des gérants de la MCA. Encore depuis l’arrestation de certains criminels riches …. les namis (les laquais) ne cessent de multiplier leusr pieds a la MCA devenue comme le rail-da. Un de ces namis m’a récemment dit qu’ils sont obligés de faire ces visites va et viens pour éviter d’être les accusé de traitrise ( comme on dit en bambara: “iti djougou ni nii don ka bo gnoko na fo ko ki soro”). Que les namis on une loyauté de dure peau!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here