Médiateurs sans frontières international : Notre compatriote, Adama N Diarra coopté au conseil d’administration

0

Notre compatriote, Adama Nouponon Diarra, ancien ministre, ancien président de la Croix-Rouge malienne, a été copté au conseil d’administration de Médiateurs sans frontières international, MBBI.

 

Il a été coopté lors du renouvellement du bureau qui vient d’avoir lieu au Timor oriental. MBBI est une Ong Internationale ayant un Statut spécial Consultatif auprès du Conseil Économique et Social des Nations Unies. A ce titre elle participe au Groupe de travail multisectoriel des Nations Unies par le renforcement des capacités de médiation et la valorisation de la Médiation dans le système des Nations Unies.

MBBI fait partie du cluster Paix des Nations Unies. Elle a pour objectifs le renforcement de capacités, la promotion de la médiation par le plaidoyer, la consultation et les services. MBBI intervient sur invitation des groupes ou des organisations locales.

Les activités de l’organisation portent entre autres sur : la prévention et la Résolution des conflits, le dialogue inter religieux ; les femmes et la construction de la paix, la gestion des conflits résultant du changement climatique…

En Afrique MBBI a déjà réalisé des projets en Sierra Leone, au Liberia, au Kenya, au Soudan du Sud, en Ouganda et au Zimbabwe…

Elle collabore avec le Centre International pour la Médiation Ethno Religieux.

Adama Noupounon a été coopté certainement grâce à sa grande expérience dans le domaine humanitaire et surtout, ses hauts faits dans le domaine. En effet, il a dirigé des années durant le Fonds de solidarité nationale, le Conseil d’administration de la Croix-Rouge malienne. Il est surtout le premier à avoir personnellement conduit un camion de vivres à Tombouctou sous occupation, à rencontrer les djihadistes et les irrédentistes de la localité.

En effet, en sa qualité de Président d’honneur de la Croix-Rouge Malienne, il a décidé en avril 2012, d’ouvrir le corridor humanitaire dans la ville occupée de Tombouctou par le MNLA et Ançardine le 1er avril 2012.

Il avait amené un camion de 15 tonnes de la Croix-Rouge, contenant des céréales, des médicaments et couvertures remis à l’hôpital de Tombouctou. Cette prouesse humanitaire et téméraire a fait le tour du monde et a été l’occasion d’avoir les premières images de cette ville sous occupation.

Des mois après, et for de ce succès, en juin 2012, le gouvernement en collaboration avec le Haut conseil islamique a organisé un deuxième convoi humanitaire conduit par l’imam Dicko en direction du nord.

Alexis Kalambry

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here