Pour analyser la gestion du pays par les autorités de la transition : Le M5-RFP appelle à la tenue « d’un meeting patriotique » ce dimanche

1

Fini avec le temps des communiqués et des conférences de presse. Le comité stratégique du M5-RFP lance un appel à tous ses militants et sympathisants à participer à un meeting géant au Palais de la Culture de Bamako, ce dimanche.
Ce message d’appel à la mobilisation ce dimanche 21 février a été lancé par Dr Choguel Kokala Maïga au terme d’une réunion organisée par le comité stratégique du M5-RFP. Entouré dans cette vidéo de deux minutes par l’imam Oumarou Diarra et plusieurs cadres de ce mouvement hétéroclite, Dr Maïga a déclaré «  le comité stratégique du M5-RFP lance un appel solennel, patriotique à l’ensemble des militants et de sympathisants de l’intérieur et de l’extérieur du mouvement à se retrouver le dimanche prochain au Palais de la culture ».
Pour le porte-parole du mouvement, cette occasion sera mise à profit pour donner la parole aux présidents des associations et partis politiques sur certains sujets d’actualité pour que les maliens puissent comprendre et s’approprier du message du M5-RFP. « Je demande aux militants de sortir massivement pour participer à ce meeting populaire pour qu’il soit une réussite et que son contenu soit compris par une écrasante majorité des Maliens », a-t-il dit.
Le M5-RFP écarté par les officiers militaires de l’ex- CNSP à la formation de tous les organes de transition est toujours dans la quête du pouvoir. Ce mouvement hétéroclite, qui a lancé les hostilités contre le régime du président Ibrahim Boubacar Keïta, a vu ses espoirs partir à veau de l’eau au lendemain de la chute de ce dernier par les militaires, qui pourtant avaient rassuré qu’ils étaient venus pour parachever la lutte du peuple.
Le refus des militaires d’impliquer la classe politique dans la gestion de la transition a suscité la colère de nombre d’entre eux et est à l’origine de la grande méfiance entre les deux parties. « Il y a une grande méfiance entre l’armée et la classe politique », a déclaré récemment l’ex-autorité morale du M5-RFP, qui appelle, dans un manifeste, à la construction d’un pacte républicain. Les craintes de l’imam Mahmoud Dicko sont justifiées et se manifeste à chaque sortie des politiques.
Ces derniers ne manquent pas de griefs contre les militaires qu’ils accusent d’avoir fait main basse à la démocratie malienne. Ce, en procédant à la militarisation de tous le levier de l’Etat, de commettre des arrestations extrajudiciaires, de conduire des réformes politique et institutionnelle sans inclusivité, de gérer le pays par copinage et de former un conseil national de transition non inclusif, que le M5-RFP et les organisations de la société civile demande de dissoudre.
C’est certain autant de griefs qui seront à l’ordre du jour du meeting du dimanche prochain. Ce meeting que Choguel Kokala MaÎga qualifie de « patriotique » intervient dans un moment, où des sources indiscrètes font état d’un possible remaniement ministériel pour permettre à d’autres forces vives de faire leur entrée dans le gouvernement de transition pour un équilibre du pays.
S.D/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Le M5-RFP a abandonne les rendez-vous de vendredi pour dimanche, tres interessant changement et on verra qui va sortir un bon test pour leur popularite et capacite de mobilisation!

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here