Pour l’autonomisation des femmes des camps, veuves et orphelins des militaires et paramilitaires : Un centre multifonctionnel en chantier à Kati

0

Pour que les veuves des militaires et paramilitaires apprennent et puissent exercer des métiers générateurs de revenus, pour leur autonomisation, l’Association des Femmes des Camps est en train de bâtir la construction d’un centre de formation multifonctionnel à hauteur 40 millions de FCFA.

 La marraine de l’Association des Femmes des Camps, Mme Diawara Nabou Diawara a procédé à la pose de la première pierre du Centre social multifonctionnel au Camp Soundjata de Kati, le vendredi 16 août dernier.  Ce centre qui sortira des terres en plein camp militaire de Kati, ambitionne d’être un lieu d’apprentissage des métiers aux femmes des camps, des  veuves des militaires et paramilitaires, des enfants des camps, ainsi que des orphelins des militaires tombés sur le champ de bataille.

La cérémonie de la pose de la première pierre s’est déroulée en présence de plusieurs présidentes des associations des femmes militaires, du Colonel Moussa Soumaré, Commandant de la région militaire N°03 et de son staff, de la Directrice du service social des Armées, Colonel Samaké Mariétou Dembélé, de la Présidente nationale des Femmes des Camps du Mali, Madame Nantoumé Fatoumata Doumbia et entre autres.

A Kati, le centre de formation multifonctionnel pour les femmes des camps sera bâti dans l’enceinte du camp Soundiata, 3e région militaire du Mali, sur une superficie de près d’un hectare. Ledit centre sera composé des plusieurs salles de couture, de coiffure, de teinture et de transformation de denrées alimentaires.

«Je remercie l’initiatrice qui se bat jour et nuit avec son mari sous l’impulsion du Chef de l’Etat et de son épouse pour anéantir la souffrance des militaires et paramilitaires à travers leurs femmes et enfants, les orphelins de militaires et paramilitaires et les veuves », note le Capitaine Moriba Doumbia qui, selon lui, il s’agit pour la donatrice de mettre les premiers bénéficiaires au travail pour leur autonomisation…»

Rappelons que le financement de ce centre multifonctionnel a été obtenu lors d’un diner gala de bienfaisance et d’hommage à l’Armée Malienne, organisé à l’hôtel de l’Amitié de Bamako, en avril 2018, à l’initiative de Mme Diawara Nabou Diawara, sous le parrainage de Mme Keïta Aminata Maïga, épouse du Chef de l’Etat.

Ousmane MORBA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here