Proche-Orient: le Collectif des associations musulmanes du Mali solidaire avec la Palestine

0

Suite à la décision unilatérale du président américain Donald Trump de transférer l’ambassade de son pays de Tel-Aviv à Jérusalem, et du coup considérer cette ville comme la capitale d’Israël a provoqué des réactions dans plusieurs pays à travers le monde notamment musulman. Et le Mali n’est pas resté en reste. Le mercredi 13 décembre dernier, après la prière de 16 heures, près d’un millier de fidèles musulmans ont répondu massivement présents, à travers une marche de protestation, à l’appel du Collectif des Associations musulmanes du Mali dirigé par Mohamed Kimbiri.

La marche est partie de la Bourse du travail pour aboutir au Monument de l’indépendance.  Sur les banderoles brandies par les marcheurs  des slogans comme : « Jérusalem, la capitale éternelle de la Palestine » ; « Nous défendons la Mosquée Al Aqsa, patrimoine de l’islam jusqu’à la mort » ; « Nous réclamons Donald Tromp devant la CPI ». Drapeau palestinien en main, les marcheurs ont rejoint les leaders religieux sur le podium installé autour du monument. Là a été lue par Mohamed Kimbiri, une déclaration de condamnation de la décision de Donald Tromp qui a sonné un coup de tonnerre diplomatique à travers le monde.

Dans cette déclaration, le collectif « condamne vivement et avec fermeté ce comportement irresponsable, provocateur, électoraliste et islamophobe portant atteinte à la dignité des musulmans du monde entier ». Le collectif exige du président américain de sursoir, sans condition à sa décision. Il réaffirme son soutien indéfectible au peuple palestinien dans sa lutte pour l’édification d’un Etat indépendant et souverain sur son sol national avec Jérusalem comme capitale indivisible et éternelle.

Au cours de ce meeting, des imams  ont expliqué l’importance de la mosquée Al Aqsa pour l’islam. La rencontre a pris fin sur la lecture de coran pour bannir l’auteur de cette décision.

Mohamed Naman Keita 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER