Profil de la semaine de l’ONU-FEMMES Mali : Mme KEITA Fatoumata SANGHO à l’honneur

0

Notre profil de la semaine est Mme Kéita Fatoumata Sangho. Elle est l’actuelle présidente d’honneur et fondatrice de l’Association pour le Développement de l’Afrique (ADA). Mme Sangho est, depuis 2009, cadre supérieure au sein du groupe bancaire leader au Mali, la Banque de Développement du Mali (BDM-SA).  Membre du Comité de direction de la BDM-SA pendant quelques années, Fatoumata en dirigea par le passé successivement les départements Communication, Marketing et Développement, puis tout le portefeuille international, ainsi que la clientèle de la diaspora malienne à travers le monde.

Née au Mali où elle a grandi, Fatoumata est un pur produit de l’éducation malienne, n’ayant fréquenté que des écoles maliennes du primaire au lycée. Son cursus universitaire a été effectué en France, à l’Université Léonard de Vinci, avec un passage d’un an au Canada, à Ottawa, à l’université de Carleton, dans le cadre d’un programme d’échanges internationaux interuniversitaires. Elle est titulaire entre autres d’un MBA obtenu à l’Institut Franco-américain de Management à Paris.

Mme Sangho a créé l’Association pour le Développement de l’Afrique (ADA) en 2006 en France, puis en 2008 au Mali, avec d’autres jeunes désireux d’apporter leur contribution au développement de l’Afrique de manière générale, et à celui du Mali en particulier.

ADA, présente dans toutes les régions du Mali, se focalise sur le renforcement du leadership de la jeunesse et l’entreprenariat des jeunes du Mali. Dans ce cadre, cette femme d’action a conçu et mis en œuvre des programmes de développement s’inscrivant dans la durée tels que les Camp ADA de Leadership Jeune et féminin qui ont pour vocation de susciter l’éveil des consciences à propos des changements au sein de la nation malienne (élections présidentielles, projet de révision constitutionnelle, transition…).

Son engagement citoyen pour le Mali depuis vingt-huit années lui a valu de nombreuses reconnaissances nationales et internationales, telle que, entre autres, celle qui a fait d’elle l’une des personnalités qui ont fait bouger le Mali en 2018. Elle aussi été sacrée la Femme Banquier de l’année au Mali en 2019, avant d’être honorée comme l’une des vingt-et-un jeunes les plus influents du Mali en 2020 et sa participation à la rencontre du président Barack Obama avec les Jeunes Leaders Africains à Washington en 2010.

Mme Sangho, est spécifiquement engagée sur plusieurs problématiques de développement au Mali, en particulier : l’entreprenariat et l’autonomisation financière des jeunes et des femmes, l’artisanat minier, la promotion des investissements, la promotion de la diaspora malienne.

Elle croit fermement que la stabilisation du Mali passera par les femmes et les filles. Elle exprime sa foi en la femme en ces termes : « Dans toutes les communautés locales confondues au Mali, la femme est un socle vital de la société, elle est le trait d’union qui peut rassembler tous les enfants et les hommes d’une famille, d’un quartier, d’une commune, d’un cercle, d’une région, du pays. Les femmes doivent prendre davantage conscience de leur pouvoir et de leur influence positive sur le cours des choses et s’engager à devenir des filles et femmes leaders ».

Source: ONU-Femmes Mali

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here