Sangaré Aïssata Koné, présidente de ‘’Benkadi”: « Il faut aider les femmes sur tous les plans »

0

 « Benkadi » est une association apolitique  créée en  2018 pour  aider les femmes en détresse, les veuves et les jeunes filles dans l’entreprenariat.

Le but de la création de l’association est d’avoir une association exerçant des activités génératrices de revenus afin de subvenir aux besoins essentiels des femmes dont la plupart sont des veuves, des femmes  en détresse et des filles. Selon elle,  les femmes étant au cœur du développement politique, économique, culturel et social, il faut les aider surtout les plans. Avant de poursuivre avec les actions  menées de leur  association  depuis sa création. « Nous  n’avons  pas reçu de financement ; l’association Benkadi a débuté ses activités avec ses maigres ressources dans ces différents  volets qui sont entre autres  la  transformation de nos produits locaux , l’apprentissage de  la couture simple et broderie , la fabrication de nos produits locaux, la transformation du lait local , l’aviculture , l’élevage  des poussins , maraichage  », explique-t-elle. Elle a aussi parlé des objectifs de l’association  qui sont : avoir une association d’autonomisation de la femme  par la création d’activités porteuses de ressources  financières en plus de l’objectif spécifique qui vise à apporter notre contribution afin de réduire le taux de chômage dans la commune IV en particulier et sur  toute l’étendue du territoire national en général, entre autres. « L’association apolitique en tant que tel n’a pas reçu de financement venant d’un partenaire financier, mais cependant a eu à exercer des activités concrètes qui sont entre autres  les activités menées et leurs résultats : volet formation 50 femmes et jeunes  formés sur l’article 052 , volet couture  20 femmes  en broderie capable de s’auto employer , volet savon  40 formées capable de produire du savon artisanal ,volet transformation 50 femmes formées dont 20 capables de produire des jus de produits naturels. Sur la transformation laitière il y a eu 12 femmes qui sont formées et elles sont capables de faire la production du lait, il y a le volet aviculture. A l’en croire,  Benkadi compte à peu près 500 femmes  mais elle n’a pas suffisamment de moyens pour entreprendre beaucoup d’activités. Parlant des zones d’intervention, Benkadi se trouve dans différentes zones du Mali. Elle a précisé  que faute de financement, seule Benkadi Lassa exerce beaucoup d’activités ; avant d’ajouter que   les femmes de Lassa ont eu un centre  pour exercer leurs activités. Elle dira  que Benkadi  se veut  dans un avenir proche et lointain   avec comme vision  de lutter pour obtenir  l’effet de conscience des femmes et supprimer toute discrimination dans la répartition des tâches des responsabilités et des revenus entre hommes et femmes et aussi être une association forte sur le plan national et international pour encourager et soutenir toute action entreprise en faveur des femmes. «  Notre mission est aussi de sensibiliser former, d’informer les femmes  sur leurs droits et devoir,  lutter enfin d’obtenir un changement de comportement de populations féminines, aussi  pour accomplir pleinement sa mission, Benkadi intervient  pour la lutte contre l’analphabétisme, la sensibilisation et l’allégement des corvées de femmes à travers des activités génératrices de revenus, afin d’obtenir leur autonomisation. Pour conclure, elle a lancé un appel aux différents ministères,  surtout la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille   et les partenaires techniques et financiers pour les  aider à surmonter les  difficultés qui se trouvent de leur  association, surtout le manque de financement qui est le problème majeur.

Fatoumata Fofana

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here