Sensibilisation à l’albinisme : Un combat d’AMPA-Mali et Programme de Voice

0

Il est fêté dans le monde la journée internationale de sensibilisation à l’albinisme. Au Mali l’Association Malienne pour la Protection des Personnes atteintes à l’Albinisme et le Programme de Voice se sont donné la main pour honorer cette journée, dans la cours de l’école publique de Fadjiguila.

L’albinisme est une maladie héréditaire caractérisée par une dépigmentation de la peau, des chevaux et des yeux. En effet, la présence de mélanique dans l’iris et  la rétine font toujours que l’albinisme s’accompagne toujours d’une atteinte ophtalmologique.  Les personnes atteintes d’albinisme souffrent beaucoup, leurs visions n’est pas comme les autres. Les patients atteintes ne sont pas aveugles, mais leurs acuité visuelle, de près et de loin, est diminuée, parfois sévèrement, nécessitant le port des verres correcteurs le plus souvent teinté pour protéger les yeux du soleil car eux aussi dépourvus de pigment.

Dès la maternelle, l’enfant albinos souffrant de déficit visuel est placé le plus près possible du tableau et il est si spécialisé. Ces personnes sont marginalisées par la société en Afrique. D’autres pensent que ces personnes atteintes d’albinisme est un signe de malheur et pour d’autres un signe de bonheur.

Le 13 juin marque la journée internationale de sensibilisation à l’albinisme. Au Mali, la journée a été spéciale pour les personnes atteinte de cette maladie.

Selon Madame Maiga Aminata Traoré, présidente de l’Association Malienne pour la protection des Personnes atteintes d’Albinisme (AMPA-Mali), cette journée a été célébrée pour sensibiliser les personnes atteintes d’albinisme et les parents des albinos qu’être albinos n’est pas un signe de malheur ou bonheur. « Les albinos sont des êtres humains comme les autres, ce qui fait la différence entre nous les albinos et les autres est la couleur. Cette couleur ne représente rien chez l’homme, c’est la personne même qui est comptée. Nous les albinos nous avons énormément de difficultés en commençant dans nos familles, dans les services, dans les écoles et même dans la société », a-t-elle expliqué.

Avant d’ajouter : « Les gens nous traitent comme si nous ne sommes pas des êtres humains, c’est un manque de compréhension de leur part. Ils doivent comprendre que nous sommes des parents, ils ne doivent pas avoir une barrière entre nous ».

Mme Traoré ajoutera que dans la vie, les albinos font tout ce que font les autres. Ce qui est le plus inquiétant lors des élections présidentielles, législatives ou autre est que leur vie est menacée, car les candidats cherchent les albinos comme sacrifice accéder au pouvoir. « Pour d’autres, c’est la recherche de la fortune. Il faut que cela cesse, nous avons le droit égal et légal à la vie. C’est la raison pour laquelle nous avons mis cette association en place en collaboration avec Programme Voice pour protéger les albinos, lutter pour les droits des albinos  afin de les aidés pour ne pas être écarté dans la société », a-t-elle justifié.

Lors de cette cérémonie, la troupe de la comédie de l’Association des Jeunes pour la Valorisation d’ Alphabétisation et de la culture (AJVAC) a apporté son soutien à travers un sketch pour sensibiliser et faire passer des messages aux parents des albinos et les autorités sur l’albinisme.

Une occasion pour Madame la présidente de remercier toutes les partenaires et tous ceux qui ont effectué le déplacement, plus particulièrement les jeunes de l’AJVAC pour leur sketch, le Programme de la Voice et les organisateurs ainsi que tous les membres de ladite association sans oublier la Fondation de Salif Keita qui n’a ménagé aucun effort pour les aides aux personnes atteintes d’albinisme.

Sékou Traoré dit ELBE (Stagiaire)

La Priorité

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here