Situation socio-politique au Mali : le retour des mauvais souvenirs du départ d’IBK

12

Au Mali, l’équation d’un Mali nouveau à travers la rupture avec l’ancien système semble être encore un mirage. Un constat qui commence à créer des frustrations. Les soutiens des autorités de la transition semblent de plus en plus devenir de véritables ennemis du régime.

maliweb.net « Lorsque l’équipe de la transition a été mise en place, j’ai pris la décision de retourner à la mosquée parce que je gardais espoir que cette équipe allait sauver ce pays [le Mali ndlr]. Mais je suis au regret de constater quelque chose que je vais dénoncer », a déclaré l’imam Mahmoud Dicko lors du meeting du mouvement Djiguiya Kura de Housséini Amion Guindo, dimanche 7 mars 2021. Une déclaration qui laisse apparaitre le divorce entre « le puissant imam » de Badalabougou et les autorités de la transition.

« Aucune hypothèse à écarter »

À la même occasion, l’ancien président du haut conseil islamique du Mali enfonce le clou en avançant la remarque : « Un président distant du peuple ; un Premier ministre froid ; un vice-président, je ne sais pas… ». En un mot, un vice-président inqualifiable. Voilà ce que pense Mahmoud Dicko du président de la transition, Bah N’Daw ; du Premier ministre, Moctar Ouane ; et du vice-président, Assimi Goïta.

Ce qu’on pourrait expliquer d’ores et déjà comme un retournement de veste de Mahmoud Dicko contre l’équipe de la transition soulève des inquiétudes qui amènent à se demander les raisons d’une telle opposition du jour au lendemain.

À s’en tenir aux propos de l’imam de Badalabougou, la gouvernance actuelle ne fait que continuer les erreurs du régime déchu d’Ibrahim Boubacar Kéïta. La mauvaise gouvernance, le refus du dialogue avec la classe politique, la société civile, les leaders religieux, etc., sont entre autres des reproches que l’imam Dicko fait à Bah N’Daw et son équipe. Dès lors, la question qui vient à l’esprit est : Dicko va-t-il décider à nouveau de quitter la mosquée et se joindre au Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) pour combattre cette équipe transitoire ? Au stade actuel des choses, aucune hypothèse n’est à écarter.

Un début de divorce ?

Nous avons quand même l’impression à travers cette sortie du dimanche dernier que l’ancienne autorité morale du M5-RFP est en phase avec les idéaux du mouvement. En effet, au cours de son Assemblée générale à la Maison des Aînés de Bamako, samedi 6 février 2021, le M5 laissait entendre des remarques similaires à celles de Dicko : « En dépit des espoirs de changement légitimement nourris par le peuple malien, qui a mené une lutte héroïque de portée historique sous la direction du M5-RFP contre l’ancien régime oligarchique, corrompu et ploutocratique, il est apparu aujourd’hui que le pouvoir des colonels, qui ont usurpé la victoire du Peuple, perpétue les pratiques d’une gouvernance chaotique combattues au prix du sang des martyrs tombés sous les balles assassines de la FORSAT, le tout sur fond de propagation de l’insécurité et d’aggravation des risques de partition du pays ».

La déclaration du dimanche dernier de l’imam Dicko en défaveur des autorités de la transition ne résout pas encore l’équation d’une transition réussie et pacifique. Cette déclaration ressemble à un début de divorce qui ne peut que réveiller les vieux souvenirs du départ précipiter de l’ex-président de la République malienne, Ibrahim Boubacar Kéïta. Surtout que ce mécontentement du parrain de la Coordination des mouvements et sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS) intervient après celui du Chérif de Nioro qui demandait la démission de la ministre de la promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Bouaré Bintou Founè Samaké qu’elle soupçonnait vouloir réintroduire l’avant-projet de loi sur le genre au niveau de l’Assemblée générale.

Écouter les Maliens

Face à toutes ces situations, nous avons l’impression que l’étau se resserre autour des autorités de la transition. Le mécontentement semble se généraliser comme au bon vieux temps d’Ibrahim Boubacar Kéïta. Le front social est de plus en plus en ébullition, l’insécurité est grandissante, les jeux de positionnement politique battent le plein. Toutes ces situations, si elles ne sont pas anticipées risquent de plonger le pays dans une nouvelle crise plus grave, et pire si l’on s’entêtait à aller aux élections dans une telle circonstance.

Les autorités transitoires ont tout « intérêt à prêter une oreille attentive » aux cris de cœur des Maliens. Car, après une chasse collective, la gestion du butin doit revenir à l’ensemble des associés.

Fousseni Togola /Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

12 COMMENTAIRES

  1. It is my heartfelt belief that evidence show if Transitional Government follow illegal plus unconstitutional partition passage corrupt cocaine addict IBK government set in conspiracy with Europeans to seize to be northern Mali oil fields, solar plus wind energy fields all of Africa will forever be dramatically altered . There are Negroids of influence not willing to make sacrifices above what Malian government will make thus greedy cocaine addict ways of IBK, IBK family plus friends plus military will reveal their stupidity plus squarely put them plus their children irreversibly on list of first to world genocide. If they place prospect of obtaining riches before their survival then we all should do same. If that is correct action we all will be alright. If it is incorrect conditions as set forth here Negroids of Africa will be of first maybe only to meet genocide. Due to Negroids sneakiness we are unnecessarily genocidal thus not worthy of life in this overcroded world. There is nothing complicated about that. Will we be stupid?
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  2. L ‘imam Dicko ne m’inquiete pas! Je suis plutot inquiete’ par ces milliers de jeunes chomeurs qui sont entrain de se radicaliser a’ cause des circonstances!

  3. Sangare a ecrit “Si NBA DAW veut faire une transition de qualité,il doit se débarrasser des religieux par la méthode d’associer les forces politiques à la gestion en fonction des idées qu’ils vont étaler.” Tres vrai et merci pour ce constat patriotique! Ba Ndaw doit rester loin des charognars!

  4. Ball a’ terre pour tout le monde! IL FAUT ABSOLUMENT EVITER UN AUTRE COUP D’ETAT AU MALI!
    Mes amis soyez tres prudents!

  5. LE PHENOMENE DE PROSTITUTION A LA -MOUN-MOUN-TOUT-DICKO', 'LA PROSTITUTION-CARESSE-TOUT' A LA DICKO

    Que les supporter de Dicko le portent candidats aux presidentielles!

    IL N Y A PAS DE PARTI ISLAMISTE AU MALI, CREER EN ET VOYEZ COMBIEN DE GENS VOUS SUPPORTENT REELLEMENT, COMBIEN VOUS MOBILISEREZ POUR UN PROJET DE SOCIETY

    IL FAUT ATTRAPER DICKO DANS SON JEU, IL FAUT QU IL SOIT JOUEUR SUR LE TERRAIN ENDOSSANT UN MAILLOT ET UN NUMERO, AU LIEU D ETRE LE REMPLACANT QUI GUETTE AU NIVEAU DES BUTS ET A LES MAILLOTS DES DEUX EQUIPES QUI S AFFRONTENT, IL A AUSSI LE BRASSARD D ARBITRE DE TOUCHE EN MEME TEMPS…VOILA EN DEUX PHRASE LE PHENOMENE DE PROSTITUTION A LA -MOUN-MOUN-TOUT-DICKO’, ‘LA PROSTITUTION-CARESSE-TOUT’ A LA DICKO (FLAYA DOH, MAYAH TEH!!

  6. :) IL FAUR RACOURCIR LA SOUFFRANCE DE CE PEUPLE! LA DEMOCRATIE REPRESENTATIVE NE MARCHE PLUS, LES PARTIS POLITIQUES C EST COMME UN HOMME A !0 TETES TOUTES SONT LEADERS! :)

    SANGARE!
    NOUS TOURNONS EN ROND, TROP LONGTEMPS DEJA ET NOUS RETOURNONS AUX MEMES BETISES, LA SOLUTION POUR AU MOINS ALLER HAUT EN SPIRALE< C EST EXPLIQUER SCIENTIFIQUEMENT L ISLAM AUX MALIENS ET MALIENNES ET QUE TOUS SY ATTELENT! CELA FAIT, LE MALI NE POURA PAS ECHOUER A FAIRE DE MEME AVEC CHACUN DES PROBLEMES PRESENTS ET FUTURES!

  7. Il faut qu’ on rappelle à MAHMOUD DICKO que s’il est sur la scène politique c’est à la suite de l’incompétence de deux hommes politiques qui ont failli à conduire l’Etat du Mali.
    AMADOU TOUMANI TOURÉ et IBRAHIM BOUBACAR KEITA ont permis aux religieux de s’immiscer dans l’espace politique.
    MAHMOUD DICKO a reconnu avoir commis l’erreur de soutenir IBK en 2013 d’où sa présence aux côtés dee opposants au régime d’IBK pour améliorer la situation du pays.
    Après la démission d’IBK,il a décidé de regagner sa mosquée montrant ipso facto qu’il s’agit d’une affaire personnelle,non d’un engagement patriotique.
    POUR CEUX QUI SE BATTENT POUR UN MALI KOURA,LA DÉMISSION D’IBK EST UNE ÉTAPE.
    Que MAHMOUD DICKO ne l’est pas compris ainsi montre qu’il a un agenda différend des hommes politiques qui ont accepté qu’il soit L’AUTORITÉ MORALE.
    La démission étant une étape,il fallait continuer à maintenir la même pression exercée sur le pouvoir d’IBK car il s’agit plus d’imposer la REFONDATION DE L’ÉTAT que d’exercer le pouvoir.
    MAHMOUD DICKO devrait avoir cette assurance avant de rentrer dans la mosquée.
    C’était d’autant plus nécessaire que l’idée de REFONDATION DE L’ÉTAT a été incarnée dans un mémorandum donné à MAHMOUD DICKO pour qu’il remette à IBK.
    UN PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE,UN GOUVERNEMENT DOIVENT FONCTIONNER SUR LA BASE D’UN PROGRAMME.
    L’AUTORITÉ MORALE n’a pas jugé nécessaire d’exiger ce programme avant toute désignation des autorités de la transition.
    Le comité stratégique du M5-RFP en a fait une priorité avant d’accepter toute fonction de responsabilité.
    IL N’A PAS ÉTÉ SOUTENU PAR LE RELIGIEUX.
    Le retour de MAHMOUD DICKO montre son incompétence dans la gestion de l’activité politique.
    Il serait muet,on aurait compris qu’il a décidé de s’écarter de l’activité politique comme il en a été de ses prédécesseurs imams qui ont côtoyé le haut sommet de l’Etat.
    Son retour montre qu’il est devenu un homme politique au même titre que le chérif de nioro.
    Ils doivent ainsi être traités comme tels c’est à dire qu’ils vont perdre le respect dû à L’AUTORITÉ RELIGIEUSE.
    Il faut leurs rappeler que l’espace politique démocratique a pour règle un débat sur tous les sujets sans tabou afin qu’une majorité de fait puisse valider la bonne idée.
    L’homosexualité qu’ils ne veulent entendre doit être débattue car seule l’intelligence est considérée comme la seule référence,ni le coran,ni la bible comme référence.
    Que le chérif de nioro décide de demander la démission d’un ministre de la république du seul fait d’avoir proposé une idée qui heurte ses convictions religieuses montre qu’il est foncièrement anti démocratique.
    MAHMOUD DICKO avec le même chérif de nioro en ont fait le même attentat contre la démocratie en 2009 en contestant le fait majoritaire car le code de famille avait déjà été voté.
    Des hommes faibles au sommet de l’Etat ont abandonné la démocratie pour épouser la conviction de ceux qui sont dominés par le DOGME contre la PRODUCTION DE L’INTELLIGENCE.
    On continue à subir les conséquences.
    Des réformes majeures sont bloquées par ces gouroux religieux du seul fait que c’est contraire aux prescriptions de l’islam comme si le Mali est un PAYS ISLAMIQUE.
    Les autorités de la transition ont intérêt à composer avec les acteurs politiques contre les autorités religieuses.
    Il s’agit de nettoyer l’espace politique malien des religieux qui empêchent toute évolution de la société.
    Il faut les contraindre à rester dans la mosquée.
    Pour cela convoquer des réunions politiques qui débattent des questions essentielles du Mali sans inviter les religieux qui sont actifs sur la scène politique.
    Il faut qu’on leurs lance un message ferme.
    Tant qu’on est dans les calculs politiques de sauvegarder son pouvoir sans penser aux intérêts superieurs du Mali,on répond favorablement aux religieux pour bénéficier de leurs protections fictives.
    Si NBA DAW veut faire une transition de qualité,il doit se débarrasser des religieux par la méthode d’associer les forces politiques à la gestion en fonction des idées qu’ils vont étaler.
    Un gouvernement est formé autour de ses idées composé des hommes qui les ont incarné.
    C’est la seule manière de maîtriser les religieux.
    Ils vont perdre les soutiens politiques pour se transformer en prêcheur de bonne conduite.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE!
    La lutte continue.

  8. Vive la junte et la transition !
    Les imbéciles qui vocifèrent aujourd’hui sont ceux qui ont clamé que c’est IBK les problèmes du Mali.
    IBK n’est plus là, mais ils continuent toujours à péter, puant l’atmosphère qu’il y a problèmes.
    Leurs problèmes, c’est leur pitance et leurs couilles : on s’en fout !
    Si vous êtes sur d’avoir de solides “bèrèkili”, faites vous aussi votre putsch : ainsi le vent soufflera dans le sens de vos poils pubisiaires.
    Vive la junte et la transition !

  9. Transparency is key factor in citizens making right determination. That determination could lead to violence or it could put all Malians on same passage fulfilling their roles to upgrade living conditions as best able under total circumstance.
    Best case scenario is for government to desert insane Algiers agreement that cocaine addict IBK designed in criminal partnership with his European masters. That agreement is plus was at time made illegal plus unconstitutional. That agreement ultimate goal is under cover of equity to Caucasians of north Mali give them two thirds of Mali that possess untapped oil plus potential generous amount of solar plus wind power that could supply sizeable portion of Africa plus Europe. Wealth produced by untapped oil plus wind plus solar power could result to billions of Euros in profit with people of Mali receiving none of those funds. Only traitorous IBK family plus friends would benefit. Surely that would cause well funded uprising that only benefit terrorists in ongoing war. It would also benefit Europeans giving cause for full scale invasion of northern Mali if illegal plus unconstitutional Algiers agreement is implemented. That illegal agreement need be voided now. Malians need manage themselves if they truly intend to upgrade living conditions. It may easily be done quickly in efficient plus productive steps plus stages.
    It is clear Transitional Government plus military is partner to IBK plus European conspiracy thus untrustworthy unless it timely change but unlikely to do so after President N Bah bowing to Macron ways at meeting. Transitional Government continue position IBK government took of not being fully transparent about illegal plus unconstitutional agreement.
    It appear many Arabs of United States know more about that agreement as oppose to most Malians. They consider agreement criminal conspiracy between Europeans, IBK family plus friends with military plus Transitional Government proving to be close friends of IBK. However Caucasians of north Mali are being used to put cover over criminal conspiracy. We should be executing cocaine addict African leaders. They are poison to African governments.
    European like “wait plus see” approach Transitional Government is taking is not fitting for Mali as nation circumstance. Instead it is indicator much wrong that effect could last for long time will be if corrections are not soon made. All wrongs by Transitional Government are relevant to keeping illegal plus unconstitutional Algiers agreement with terrorists. Agreement provide for IBK plus European conspiracy to manifest.
    This is despicable condition only incompetent leaders would allow to continue to exist with none that could change condition but do not change it worthy of being president. Stupid is what stupid do.
    Henry Author Price Jr aka Kankan

  10. 🙂 …LE NORD LE CENTRE ET BAMAKO DESORMAIS, DES NIDS DE SERPENT VENIMEUX, DE PARASITES SOCIAUX QUI NE DEMANDENT QU A VIVRE AU DEPEND DES AUTRES, ‘DEBILISER, VOLER ,VIOLER’
    LA DEVISE DES ABRAHAMO-NEGRES ARABO-ISLAMISES… 🙂

  11. 🗿L HUMANITEE TOUTE ENTIERE DOIT CONTENIR LES TROIS RELIGIONS DES FILS D ABRAHAM QUE SONT LE JUDAISME LE CHRISTIANISME ET L ISLAM, LES ORIGINES DES MAUX DE L HUMANITEE ENTIERE🗿

    LES LECONS ONT ETE RETENUES ET LES FAUTEURS DE TROUBLES, LES RECIDEVISTES SERONT NEUTRALISES, PAS SEULEMENT PAR LES AUTORITEES MAIS AUSSI PAR LA POPULATION CONSCIENTE!

  12. Togola dit “Car, après une chasse collective, la gestion du butin doit revenir à l’ensemble des associés” C’est ainsi que AOK, ATT et IBK ont divise le gateau-Mali entre tous les opportunistes et nous sommes tombes plus profondement dans le gouffre apres chaque partage. Un pays ne se construit pas ainsi, il faut de la hauteur, du patriotisme, de l’honneur, de la dignite et de la vertu. Un president distant, un premier froid et un vice-president distant/froid, c’est quoi tout ca, ils doivent venir dormir dans le lit de Dicko et comme ca ils seront chauds et proches. Dicko disant ces mots sur un plateau avec Poulo a ses cotes un autre vrai vautour humain nous interpelle. Soyons vigilents car ceux qui ont aide Boua le ventu IBK, sa famille et ses regimes a aller droit au mur sont encore en train de pousser le gouvernement de transition pour aller au mur. Ndaw, Ouane et Goita savent comment nager avec des requins dans la mer c’est en allant tres loin d’eux sinon ils vont te tuer.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here