Transition : le Mouvement Mali Espoir appelle à la prolongation

0

Les membres du Mouvement Mali Espoir ont animé un point de presse, ce samedi 7 août 2021, à la Maison de la presse. L’objectif était de manifester leur soutien aux nouvelles autorités de la transition en cours, et surtout d’appeler à sa prolongation pour une sortie de crise définitive au Mali.

 -maliweb.net- « Tout bon Malien sait que des élections en février 2022, ça n’aboutira pas à quelque chose de crédible », a indiqué Fadiala Coulibaly, un des leaders du Mouvement Mali Espoir. Aux dires de notre interlocuteur, le Mali vit les conséquences des élections bâclées et de la mauvaise gouvernance. « Des élections crédibles passent par une transition réussie, et une transition réussie a besoin d’une durée raisonnable », a expliqué Fadiala Coulibaly.

La prolongation de la transition se justifie à bien des égards, selon la déclaration des membres du Mouvement Mali Espoir lue par son président Abdoulaye Kébé. D’abord, explique le document, elle permettra de bien sécuriser le pays, et permettra donc à la majorité des populations de participer aux opérations de vote. Aussi, la prolongation de la transition est une opportunité de lutter contre la corruption et de promouvoir la bonne gouvernance.

« Nous nous reconnaissons en Assimi Goïta, nous partageons ses valeurs morales et patriotiques » a indiqué Kébé justifiant la naissance du mouvement qu’il préside. Le Colonel Asismi Goïta, défend Abdoulaye Kébé, a fait don de soi en décidant d’abréger la souffrance du peuple malien le 18 août 2020. Aujourd’hui, ajoute-t-il, il a oublié son confort personnel en allouant les 2/3 de son fonds de souveraineté aux couches défavorisées.

“Il y a plusieurs raisons de soutenir le Colonel Assimi Goïta », a affirmé Fadiala Coulibaly. Par exemple, a détaillé Coulibaly, le choix du président Assimi de circuler dans une Toyota double cabine plutôt que dans les V8, et de remercier plusieurs conseillers a réduit de moitié le train de vie de la présidence. « Nous avons besoin de ces modèles au Mali », a conclu Fadiala Coulibaly.

 

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here