1ere édition de la coupe Benkan de Markala

0

Le FC Zukula de Markala s’incline devant l’AS Kalaké de Baraouli lors du tir aux buts

La coupe « BENKAN», initiée par le trio Barou Soumounou – Paul Ismael Boro – Abdoulaye Touré, tous natifs de Markala, a officiellement repris le samedi 7 novembre 2020. Le coup d’envoi du match d’ouverture avait été donné le samedi 15 décembre 2018 sur le terrain de l’Office du Niger de Markala, par le Gal Baba Diarra, l’ex président de la fédération malienne de football. En lice 32 équipes issues de 5 des 7 cercles de la région de Ségou et qui vont s’affronter en éliminatoires directes. Le match d’ouverture qui a opposé le FC Zukula de Markala à l’AS Kalaké de Baraouli. Les deux équipes ont livré un beau match au public mais à la fin du temps règlementaire elles se sont séparées par un score nul 1-1. Il a fallu une séance de tir aux buts pour départager les deux équipes.

Ce fut une entame de match tambour battant pour la formation AS Kalake de Baraouli qui a assiégé son adversaire presque pendant les 90 minutes du jeu. Et dès la 10e minute de la première mi-temps, Nouhoum Bamba ouvre le score à la suite d’une action collective. Les deux équipes sont allées à la pause sur le score de 1 but contre zéro en faveur de Baraouli. Au retour de la pause, l’équipe de Baraouli continue de dominer. Le FC Zukula de Markala piqué dans son orgueil multiplie les assauts offensifs et finit par égaliser grâce aux 30e minutes de la deuxième mi-temps. Ce qui a permis à l’équipe de Markala d’arracher le nul au terme des 90 minutes. L’équipe de Markala ne pouvait espérer mieux. En cause, a l’issue des 90 mn de jeu, elle n’a jamais pu imposer sa domination sur adversaire du jour. Il a fallu départager les deux équipes. Aux termes de la séance de tir aux le FC Zukula de Markala Markala a la malchance de rater deux des cinq tirs.

A la fin de la partie, les parrains ont exprimé leur satisfaction, pour la qualité de jeu produit, le fair-play des deux équipes, mais surtout de la grosse mobilisation de la population venue de tout le cercle pour assister au match d’ouverture de cette édition.

« C’est un grand jour pour nous. Je voudrais d’abord saluer tous ceux qui ont fait le déplacement. Actuellement, plus rien ne rassemble plus que le football. C’est un domaine sur lequel on peut se baser pour rassembler la jeunesse. A chaque fois qu’il y a un rassemblement comme ça, c’est une occasion de partager des idées et de se connaitre », s’est réjoui Barou Soumounou. Pour l’ex député Barou Soumounou de l’Adema-PASJ, cette initiative, contrairement à ce que tenté de croire d’aucuns, n’a rien de politique « tous natif de Markala notre objectif est de contribuer au développement du football de la localité. » Notre objectif est de ressembler les populations de la région de Ségou, principalement de Markala. « On sait dire que si nous-nous mettons ensemble, qu’on peut faire beaucoup pour le développement de notre terroir commun, qui à mon avis nous a tout donné », a-expliqué.

Sur la pérennisation du tournoi, le vice-président de l’association FADIMA, Abdoulaye, s’est dit confiant de la détermination de ses grand-frère Barou et Paul.

Le président de la cérémonie, Baba Diarra, dira que le football de base est le meilleur. En cause, a-t-il ajouté « il permet de détecter et promouvoir de jeunes talents pour les grandes équipes »

Amidou KEITA

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here