Avec son record d’invincibilité, L’Algérie est-elle le grand favori de la Can 2021 ?

1

Champion d’Afrique en titre, les Fennecs sont sur une incroyable série record de 27 matches sans défaite. Une performance jamais réalisée sur le continent et qui, rivalise avec celle des meilleures sélections de tous les temps. A quelques mois de la prochaine Can, l’Algérie apparaît comme un candidat plus que crédible à sa propre succession.

L’équipe entraînée par Djamel Belmadi n’a de cesse de séduire les observateurs avertis. En battant la Tunisie le vendredi 11 juin en match amical (0-2) avec notamment un but de Riyad Mahrez, l’Algérie a allongé sa série d’invincibilité à 27 matchs. C’est un record pour une nation africaine. Les Fennecs effacent des tablettes la Côte d’Ivoire qui détenait le record d’invincibilité (26 matchs) en Afrique, obtenu entre 2010 et 2013 précise Varieur Montague, le consultant de la CAN pour mightytips.net.

L’Algérie parmi les plus grands de l’histoire

 A l’échelle mondiale, pas beaucoup de sélections peuvent de targuer d’avoir fait mieux que l’Algérie.  Le record absolu d’invincibilité, à l’échelle mondiale, est de 35 matches, codétenu par l’Espagne (2006-2009) et le Brésil (1993-1996, mais avec un revers aux tirs au but en finale de la Copa America en 1995). Fraîchement champion d’Europe, l’Italie avec 34 matches d’affilée sans défaite, n’est plus qu’à un match des deux premiers. La Hongrie, elle, a réussi dans son histoire une série de 32 matches sans défaite, entre 1950 et 1954. L’Argentine a atteint le score de 31 (1991-1993) et la France de 30 (1994-1996). L’Algérie s’inscrit en bonne place de ce cercle d’inamovibles avec 27 matches sans revers.

Rétrospective dans l’histoire de la sélection algérienne

L’Algérie est une nation de football qui est très vite rentrée dans la sphère footballistique. C’est aussi pourquoi la majeure partie des bookmakers et les sites de paris sportif Luxembourg présentent l’Algérie comme grande favorite à sa propre succession.

Sa première rencontre officielle de son histoire le 6 janvier 1963 face à la Bulgarie, match remporté sur le score de deux buts à un. La sélection algérienne dispute ses premières qualifications à une phase finale de Coupe du monde en 1970.

1990 : le premier sacre continental

Les Fennecs remportent leur toute première Can à domicile en 1990. Dans le groupe A, elle termine première en battant respectivement le Nigeria (5-1, doublés de Djamel Menad et de Rabah Madjer, but de Djamel Amani), la Côte d’Ivoire (3-0, buts de Djamel Menad, Tahar Cherif El Ouazzani et de Chérif Oudjani) et l’Égypte (2-0, buts de Amani et de Moussa Saïb). En demi-finale, elle bat le Sénégal (2-1, buts de Djamel Menad et de Djamel Amani) devant 85 000 personnes au Stade du 5-Juillet-1962. En finale, dans le même stade devant 100 000 personnes contre le Nigeria, Chérif Oudjani, marque le but de la victoire et permet à l’Algérie, de prendre sa revanche de la finale perdue 10 ans plus tôt contre le même adversaire.

2014 : Les Fennecs créent la surprise en Coupe du monde

 L’Algérie fait partie du groupe H de la Coupe du monde de football 2014, avec la Belgique, la Russie et la Corée du Sud. Après une défaite (2-1) contre la Belgique au premier match, les Algériens renversent la Corée du Sud (4-2) lors de leur seconde sortie avant d’arracher le nul (1-1) et par ricochet, leur première qualification de l’histoire en 8e de finale contre la Russie. Au tour suivant, les Fennecs vendent très chers leur peau face aux Allemands. Les futurs vainqueurs de l’épreuve doivent aller chercher dans leurs derniers retranchements pour gagner 2-1 au terme de 120 minutes.

Le 2e sacre continental

 L’équipe d’Algérie débute la Can 2019 sur les chapeaux de roues en terminant première de leur groupe avec 3 victoires en autant de matches. En huitièmes de finale, les Fennecs s’imposent largement 3-0 contre la Guinée puis, doivent compter sur les tirs aux buts pour se défaire de la Côte d’Ivoire en quarts de finale après un score de (1-1) au terme de 120 minutes. En demi-finale, l’Algérie et le Nigeria se dirigent vers les prolongations lorsque Riyad Mahrez prend ses responsabilités pour inscrire un coup-franc magistral dans les arrêts de jeu (2-1). Qualifiés en finale pour la 2e fois de leur histoire face au Sénégal, les Algériens soulèvent la coupe après une victoire (1-0) sur une réalisation précoce de Baghdad Bounedjah. Attention toutefois aux outsiders parmi lesquelles la sélection malienne.

Les grandes légendes algériennes

 L’Algérie a connu dans ses années fastes, des joueurs de grand talent. Le footballeur le plus capé de l’histoire de ce pays est Lakhdar Belloumi avec 100 sélections. Le meilleur buteur de tous les temps des Fennecs est Abdelhafid Tasfaout ; il totalise la bagatelle de 36 buts sous le maillot vert et blanc. Rabah Madjer (86 sélections et 28 buts), est le premier joueur algérien à remporter la Ballon d’Or africain en 1987, il décrochera 3 ans plus tard le premier sacre continental de son pays. Avec l’éclosion de Riyad Mahrez, l’Algérie tient son nouveau génie. L’actuel attaquant de Manchester City a été élu Ballon d’Or africain 2016. En 2019, il porte sa nation sur ses épaules jusqu’à la victoire à la Can égyptienne.

Correspondance particulière

Commentaires via Facebook :

1 commentaire

  1. Bon j’ai noté quelques erreurs
    En 2019 on gagne 4-0 en 8e de finale et on participe à notre 3e finale 1980 défaite face au nigeria 3-0 1990 victoire face au nigeria 1-0 et 2019 victoire face au Sénégal 1-0

    Merci

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here