CAN «Cameroun 2021» : Les Aigles doivent éviter le piège d’un tirage «clément»

0

Le tirage au sort de la phase finale de la CAN «Cameroun 2021» s’est déroulé à Yaoundé le mardi 17 août 2021. Les 24 équipes qualifiées ont été réparties en quatre groupes. Le Mali est logé dans le groupe F (basé à Limbé) en compagnie de la Tunisie, de la Mauritanie et de la Gambie. Un tirage que de nombreux observateurs jugent clément pour les Aigles du Mali. Cette clémence est aussi en elle-même un piège d’autant plus qu’il ne faut nourrir de complexe de supériorité dans une telle compétition parce que le nivellement fait qu’il n’ y a pas de petites ou de grandes sélections à ce genre de rendez-vous.

 

Le Mali débutera la phase finale de la Can «Cameroun 2021» le mercredi 12 janvier 2022 contre la Tunisie avant d’affronter la Gambie (jeudi 16 janvier 2022) à Limbé (une ville balnéaire de l’ouest du Cameroun) et la Mauritanie le dimanche 20 janvier 2022 à Douala. Il faut rappeler que le Mali, la Tunisie et la Mauritanie étaient dans la même poule lors de la précédente édition, en 2019 en Egypte. Les Aigles ont battu la Mauritanie (4-1) avant de faire match nul devant la Tunisie (1-1).

«Je pense que nous avons grandement notre chance. Il suffit de croire en nous-même. L’ensemble de nos adversaires ne nous sont pas méconnus. Nous avons joué lors de la précédente CAN contre pratiquement les mêmes équipes à l’exception de la Gambie», a déclaré le président de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), Mamoutou Touré dit «Bavieux», après le tirage. Pour lui, «le coup est jouable et il faut simplement de la détermination, de l’engagement et surtout une très bonne préparation».

Autrement, le rêve est au bout des moyens que les plus hautes autorités mettront à la disposition de l’équipe pour qu’elle puisse convenablement se préparer. Mais Bavieux, souhaite également que «les Maliens se reconnaissent dans cette équipe pour que chacun apporte sa petite pierre à la construction de d’édifice commun étant donné que la Coupe d’Afrique des Nations est un challenge extraordinaire». C’est pourquoi il a exhorté «l’ensemble du monde sportif à commencer par les journalistes, les supporters, les acteurs, les dirigeants à se mettre ensemble pour travailler dans une synergie pour qu’au finish il y ait une belle consécration pour notre pays qui en a tant besoin».

Maintenant que les Aigles savent à quoi s’en tenir, le Département des Sports et la Fédération malienne de football doivent en tout cas se donner la main pour leur offrir la meilleure des préparations. «C’est officiel, le Mali est dans le Groupe… Le Mali s’engagera dans ce groupe avec confiance et sérénité», a assuré le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, sur twitter après le tirage effectué à Yaoundé en présence du président de la FEMAFOOT et l’entraîneur des Aigles, respectivement Mamoutou Touré dit Bavieux et Mohamed Magassouba.

Au-delà du groupe F, les Aigles ont un rang à tenir puisque cités parmi les favoris de nombreux chroniqueurs sportifs. «Le Mali est un client sérieux pour le sacre final. Je pense qu’il y a du talent, de la jeunesse et de la fraîcheur dans cette équipe malienne…», analyse Nabil Djellit, chroniqueur sur Canal+ Sport1.

Et les nôtres ne manquent pas d’atouts pour tenir ce rang car, avec l’éclosion des talents ces dernières années, l’encadrement technique a presque l’embarras du choix dans tous les secteurs, même si un vrai finisseur nous fait encore défaut. C’est donc le moment idéal pour constituer une ossature. Il faut donner les moyens à l’entraîneur national  de discuter avec tous les joueurs susceptibles de défendre les couleurs nationales au Cameroun.

Et cela d’autant plus que, comme aime répéter Mohamed Magassouba, le talent seul ne suffit plus. Il faut en plus l’état d’esprit, le mental pour former une équipe compétitive. Il ne s’agit donc plus de sélectionner des «vedettes» qui vont venir juste honorer des sélections tout en ayant un esprit au prochain match de leurs clubs. Ceux qui savent qu’ils ne peuvent pas oublier leur carrière, un temps peu soit-il, n’ont plus leur place dans une telle Equipe nationale. Porter le maillot national doit redevenir un privilège pour tous.

A noter que le match d’ouverture de la CAN 2021 opposera le Cameroun, hôte du tournoi et quintuple vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations, au Burkina Faso, vice-champion de la CAN 2013.

Alphaly

 

LA COMPOSITION DES GROUPES

Groupe A : Cameroun, Burkina Faso, Ethiopie, Cap Vert

Groupe B : Sénégal, Zimbabwe, Guinée, Malawi

Groupe C : Maroc, Ghana, Comores, Gabon

Groupe D : Nigeria, Egypte, Soudan, Guinée-Bissau

Groupe E : Algérie, Sierra-Leone, Guinée équatoriale, Côte d’Ivoire

Groupe F : Tunisie, Mali, Mauritanie, Gambie

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here