Basket : Championnat national D1 : Les cracks sur le parquet

0

Tant attendu par le monde sportif en général, celui du ballon orange en particulier, le championnat national de première division du basket a donné le ton le jeudi 13 février dernier dans la salle polyvalente du palais des sports Salamatou Maïga avec la diffusion en direct à la télé par le partenaire, le Groupe de presse Renouveau. Il faut être empirique pour douter du chiffre 13, la commission compétition, très cartésienne, a engagé les huit équipes aussi bien des femmes et des hommes. Ce début n’a pas fait l’objet de cérémonie. Mais la première journée a quelque peu été chaude et a enregistré une surprise s’il en est une.

Première journée : la forte impression des promus

Le calendrier de la première journée était, à priori, peu favorable aux nouveaux venus dans l’élite. Déjà, les tous premiers matches les opposaient aux équipes du dernier carré de la saison 2018-2019. Chez les hommes, l’AS Mandé était face à l’Usfas et le Centre Bintou Dembélé- CBD- de Koulikoro a affronté le champion sortant, l’AS Police. Si les deux promus, l’AS Mandé et le CBD ont perdu leur duel, ils n’ont pas démérité. L’AS Mandé et le CBD messieurs ont fait jeu égal. L’équipe de la Commune IV a même dominé le premier quart temps 16-9 avant le d’égaler le score à plusieurs reprise dans la partie : 26-26 ; 42-42 ; 45-45… Les 25 points réussis par Soumaïla Sissouma, qui fait de lui le meilleur marqueur de la partie, n’ont pas suffi aux Mandéka pour décrocher une première victoire dès la première journée. Le CBD de Koulikoro a aussi donné du fil à retordre à l’AS Police.

En dames, le CBD défiait le Djoliba AC aussi championne sortante. Un adversaire bien connu des centristes pour l’avoir affronté deux fois en moins d’une année. Notamment à la finale de la coupe du Mali et lors de la super à Ségou. Mais à deux fois, la bande à Amara Traoré, coach du Djoliba, s’était imposée. Pour cette troisième fois, le CBD a fait mentir le dicton qui dit qu’il n’y a jamais deux sans trois. Le CBD a profité de l’absence de certaines titulaires du Djoliba, parties ailleurs, pour infliger un Assetou Traoré ‘’Mami’’ capitaine et reine de la saison dernière et ses coéquipières. Le CBD était au complet pendant que le Djoliba a évolué avec juste deux joueuses aguerries, Mami et Founé. Mais le coach Amara reste confiant en raison de la durée du championnat, quatorze matches en aller-retour. Cette victoire du CBD sur le Djoliba même diminué, est un signal fort pour les prochains adversaires.

La deuxième journée de cette phase aller est prévue ce week-end, il reste aux promus de rester dans la dynamique enclenchée dès la première journée.

La Fédération malienne de basketball FMBB par son président Harouna B. Maïga, a promis de varier les activités annexes pour plus de mobilisation et d’ambiance dans la salle.

DTS

Les équipes qualifiées

Dames                                                     Hommes

Djoliba AC                                               AS Police

AS Police                                                  Attar club de Kidal

Stade malien de Bamako                      AS Réal

Usfas                                                         Usfas

Attar club de Kidal                                  Stade malien de Bamako

AS Commune VI                                      CRB

AS Réal                                                     AS Mandé

CBD                                                           CBD

Résultats de la 1ère journée

Hommes

Mandé-Usfas : 57-61

Stade- CRB : 60-65

AS Police- CBD : 93-81

Réal- Attar : 77-79

Dames

Stade- Réal : 75-53

AS Police –Usfas : 96-36

DAC- CBD : 37-47

Attar – C6 : 51-50

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here