Crise du football malien : Le Général Boubacar Baba Diarra assignée en justice pour «détournements» :

10

Kolon Sidibé à la manœuvre pour la présidence de la FEMAFOOT

Rien ne va plus au sein de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT). Les problèmes de personnes et les intérêts sournois des acteurs de notre sport roi sont en train de peser sur les performances des équipes nationales. Pour preuve: l’élimination prématurée de l’équipe olympique U23 au tournoi de Dakar et l’arrêt du championnat national, qui doit se jouer avec 16 équipes. 

Il faudra donc craindre une contreperformance des Aigles au CHAN 2016, au Rwanda en janvier prochain. Les joueurs ne sont pas en jambes, avec l’absence de compétition au niveau national, cette compétition étant dédiée aux joueurs locaux. Point aux professionnels expatriés.

Les supporters maliens ne méritent pas le sort que leurs responsables leur réservent. Ils valent mieux et plus. Malheureusement, les signaux qui se dégagent laissent entrevoir des lendemains difficiles, avec une plainte en bonne et due forme déposée auprès du Pôle économique et financier, chargé de traquer les délinquants financiers.

Cette requête, déposée le 1er juin 2015, vient d’être réactivée, afin de laisser le Procureur travailler en conscience, parce qu’auparavant c’était sous le boisseau. Il s’agit maintenant de désigner un juge d’instruction pour étudier, à charge et à décharge, la plainte introduite par le Djoliba, à travers Makan Keïta, le COB de Moussa Konaté et l’Avenir de Tombouctou, à travers la signature de Kollé Diarra.

Ils reprochent des surfacturations et des détournements, voire des abus de biens sociaux et des abus de confiance. Les rubriques incriminées portent sur l’électrification des terrains, avec des «surfacturations évidentes» portant sur un total de 5 929 000 FCFA, les panneaux publicitaires, pour  un montant de 36 millions de FCFA, les travaux de gazonnage, pour une surfacturation de 11,6 millions de nos francs et une avance non justifiée de 6,6 millions de FCFA.

Ce n’est pas tout. Il y a aussi la finition des travaux de construction du 3ème étage de la FEMAFOOT. Là aussi, les plaignants relèvent un dépassement non justifié de 3,6 millions de FCFA, considéré par eux comme une surfacturation, parce que le devis approuvé est différent du montant payé à l’entreprise Wane Construction.

Il est également reproché au Président – Général l’usage de «faux contrats» dans le cadre du match amical Mali – Chine. Cette opération, portant la mention «faux», lui aurait permis d’empocher 43,2 millions de nos francs. Un autre faux et usage de faux concernerait la justification des frais du CHAN 2014 en Afrique du Sud.

Plusieurs rubriques, notamment la restauration, le transport et autres, pris en charge par la CAF, ont été facturées par la FEMAFFOT. Il y en a d’autres (nous y reviendrons). Ce qu’il faut savoir, ce que toutes ces accusations sont étayées par des preuves, notamment des factures, et autres dispositions de la loi et des Statuts de la FEMAFOOT, pour expliquer ce que disent les textes réglementaires et législatifs et ce qui est fait. Entre les deux, un fossé énorme (nous y reviendrons).

Maintenant que l’étau est en train de se resserrer sérieusement autour du Président Boubacar Baba Diarra, son Vice-président, Kolon Sidibé, celui-là même qui ambitionne d’être ambassadeur en Arabie Saoudite, est déjà à la manœuvre.

Des rencontres discrètes se multiplient avec des membres de l’instance dirigeante pour, dit-on, «suspendre provisoirement» le Général – Président et confier la présidence à ce jeune ambitieux, le temps de remettre de l’ordre, de réconcilier les uns et les autres et de laisser le Président «se défendre face à la justice».

Le scénario concocté par Kolon et ses proches, avec, nous a-t-on dit, une implication discrète du département en charge des Sports, pourra-t-il se concrétiser et permettre le salut du football malien?

En tout, le ministre des Sports, Housseyni Guindo, est convoqué cette semaine, probablement mardi en séance de «questions orales» pour éclairer les députés et, à travers eux, l’ensemble du peuple, sur la problématique actuelle de notre football et les solutions en cours. A suivre

Chahana Takiou  

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Le Mali est l’un des rares pays à permettre aux médiocres d’inoculer leur venin à la population. L’auteur de l’article « Crise du football malien : Le Général Boubacar Baba Diarra assignée en justice pour détournements Kolon Sidibé à la manœuvre pour la présidence de la FEMAFOOT »se veut sensationnaliste mais se ridiculise.
    Un ridicule car il ignore le fondement de la fonction qu’il utilise pour de basses besognes. Ses affirmations visent à salir un honnête citoyen. En tentant de faire l’intéressant il rate la cible et se decrebilise.C’est facile et puéril d’aligner une série d’affirmations gratuites, utilisant des formules, des tournures ronflantes vides de sens.
    Qu’il prenne le temps de la vérification de ses sources. La réponse à toutes ses élucubrations tient en peu de mots : TOUTES LES ACCUSATIONS ONT DEJA ETE FAITES ET CLASSEES SANS SUITE AU POOL ECONOMIQUE .SI VOUS NE COMPRENEZ PAS CELA, EN D’AUTRES TERMES SIMPLES. VOS ACCUSATIONS SONT FAUSSES POUR LA JUSTICE. Ne déshonorez plus la profession qui n’est pas la vôtre.
    TOUT VA BIEN CONTRAIREMENT A CE VOUS PENSEZ LA FEDERATION MALIENNE DE FOOTBALL SE PORTE BIEN MEME MIEUX.

  2. Sacré Takiou, je t’avais pourtant dit d’aller fouiner sur d’autres terrains et de laissser elui du football car tu ne la maitrises pas du tout. C’est sous le general Boubacar Baba Diarra que le Mali a remporté le seul trophée au niveau de l’équipe nationale à Niamey au Niger. C’est sous son ordre que le Mali est parvenu a se qualifié à toutes les compétitions de la caf et certains de la fifa. Prouesse qu’aucun prédécesseur n’avait réalisé. La contre performance des U-23, le responsable est bien ton voleur de voiture de ministre qui tu défends bec et ongle tel un griot. Il n’y a pas plus grands voleur que Yéli Sissoko et sa bande. Si Baba est assigné en justice, ces derniers croupiront en prison. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

  3. BABA le grand margouillat noir, il a pris l argent de son Ami policier, il s agit le président de AS badenya de sangarebougou pour les faire monter en Dexieme (D2) division, on avait la confiance en lui mais on se retire, que dieu nous donne une bonne tete pour diriger la FEMAFOOT, sinon pour lui cest fini.

  4. On exige que la BONNE GOUVERNANCE sinon on a que faire de la personne de Baba. Quand on gouverne en democratie, est des principes majeurs est la REDEVABILITE. Si Baba avait accepté de rendre compte à l’Assemblée du 10 janvier, on en serait pas là aujourd’hui. Tant que Baba ne restitue les sous v-o-l-é-s, on le laisserait pas tranquille. Il rendra les sous de la femafoot, du Ministère de la defense, du Ministère de l’Administration territoriale et de Sélingué

  5. bonjour
    a cause du seigneur laisser BABA DIARRA faire son travail. c est égoïsme 1000% au Mali. .
    on ne laisse pas le gouvernant faire son boulot. Même chose, IBK A Le même problème laisser les chefs travailler c’est dieu qui a fait.
    merci

  6. Baba nest qun voleur depuis et partout ou il a exercé il a laisse des casseroles. …..le plus grave cest le cas de la femafoot ou il aurait vraiment sen passé normalement ….Mais comme disent les sages lhabitude est une seconde nature…….Chahana a toutes les preuves alors quin lui laisse eclairairer lopinion comme lORTM refuse de le faire……
    baba et kolon ont pillés les caisses de la femafoot en 2 ans……….

  7. Il est temps de mettre la balle à terre. Tout ça pourquoi? Cette affaire prend une allure nationale avec l’exclusion de Kidal de Tombouctou de gao et de segou en bloc. Bamako et kayes sont divisés. Attention baba! Vous prenez une responsabilité historique et une pente très dangereuse. Comment ne pas prendre des enfants innocents en otage?

  8. I Djou taa ka boyé ! Faux mandé mansa ! Baba appliquer quel reglement ? Il n’a pas violé le reglement en faisant monter LCBA en D1? BANDE DE FRIPOUILLE

  9. Mon Ami va dire tes blablas la o illettré. Croyez vous ken arrêtant baba c la fin ? Ça n ferakagraver la situation .ces imbéciles soient disant plaisant croient k les Maliens ont les yeux dans le sac .eux mm ils pris combien? Nous savons cmen les choses march. C ojordui kil dénonce. Ces chantages la ne marche pas. Mm si baba accepte nous les otre clubs de D1,NOUS accepterons pas. Jamais jamais. Le gouvernement doit montrer k nous sommes dans un ÉTat de droit. Sil enferme Baba parcekil appliqué le règlement. Tou c ki sont impliqués de loin ou de près rendront compte à Dieu un jour. Comme on n craint rien IBK dit kil est kankeletiki. Si baba a tort kil meurt en prison mais s'il a raison et non lui montre le pouvoir vous allez voir cmen le Football malien va se terminer insh Allah. Dieu voit tou

Comments are closed.