Deaflympics/Aigles Sourds : Le Mali dans une poule très relevée

0

Du 1er au 15 mai, la 24e édition des Deaflympics (équivalent des Jeux Olympiques des Sourds et Malentendants) se déroulera au Brésil. Auréolé de sa médaille d’argent décrochée au Kenya en septembre 2021 lors de la Coupe d’Afrique, le Mali fait partie des 4 ambassadeurs du continent dans cette campagne internationale.

Organisés tous les quatre ans, les Jeux Internationaux Silencieux ou Deaflympics ont vu le jour pour la première fois en 1924. Selon les organisateurs, c’est la plus ancienne compétition multisports après les Jeux Olympiques, ouverte exclusivement aux personnes sourdes. A l’instar des Jeux Paralympiques, les Deaflympics concernent également les sports d’hiver.

Initialement prévus du 5 au 21 décembre 2021, les 24es Deaflympics ont été reportés en raison du contexte sanitaire pour se tenir du 1er au 15 mai 2022 à Caxias do Sul au Brésil. Organisés sous l’égide de l’ICSD (Comité International des Sports pour les Sourds), les Deaflympics ont lieu tous les deux ans, en alternance sur deux périodes (été/hiver), comme le sont les Jeux Paralympiques. 21 disciplines sont représentées pendant ces Jeux : athlétisme, badminton, basket-ball, bowling, cyclisme, course VTT, course d’Orientation, football, handball, golf, judo, karaté, lutte libre, lutte Gréco-Romaine, taekwondo, natation, tennis, tennis de table, tir pistolet, volley-ball, beach-volley.

Lors de cette 24e édition, le Mali sera représenté dans la discipline football. Notre pays doit sa participation au tournoi grâce à son titre de vice-champion d’Afrique après sa défaite (1-0) en finale face au Sénégal. Un titre décroché en septembre 2021 à l’issue de la première édition de la Coupe d’Afrique des Nations des Sourds, tenue au Kenya.

Avec cette médaille d’argent, l’équipe nationale a suscité beaucoup d’espoir auprès des supporters dont une grande partie venait de découvrir l’existence d’une telle discipline. Dans un élan de solidarité, elle a reçu la sympathie de nombreux concitoyens qui lui sont venus en aide pour l’épauler à mieux préparer ces Jeux au Brésil. Ainsi, en plus du ministère des Sports pour les devoirs qui sont les siens, plusieurs associations et des particuliers ont fait des dons en équipements, nourriture, hébergement aussi bien qu’en cash. C’est avec le moral gonflé à bloc que la délégation malienne a quitté le pays le mardi 26 avril tard dans la nuit pour le lieu de la compétition.

Avec 20 pays participants, les équipes ont été réparties entre 4 poules de 5. Ayant hérité de la poule C, le Mali y évoluera en compagnie des Etats-Unis, de la Turquie, de l’Iraq et de l’Allemagne. Outre le Mali, les 3 autres représentants africains sont : le Sénégal, champion d’Afrique en titre, l’Egypte, et le Cameroun.

 

Alassane Cissouma

xxx

DEAFLYMPICS/AIGLES SOURDS

Remise du drapeau avant l’envol

Avant de s’envoler, pour le Brésil le mardi soir, pour prendre part aux Jeux Olympiques des sourds qui se tiendront du 1er au 15 mai 2022 à Caxias do Sul, le Ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction Civique et de la Construction Citoyenne, Mossa Ag Attaher a procédé, le même jour, à la remise officielle du drapeau à la sélection nationale des Sourds et Malentendants. Aux Aigles Sourds, le chef du département des Sports a prodigué des conseils et rappelé les missions assignées par le Chef de l’Etat.

La cérémonie de remise du drapeau à une sélection nationale, lorsque celle-ci participe à une compétition officielle, est devenue une tradition à laquelle on ne déroge pas. Si elle est plus captivante quand il s’agit du football, elle passe des fois inaperçue lors qu’il s’agit d’une autre discipline. Mais pour le département des Sports, toutes les disciplines se valent à ses yeux. C’est ainsi qu’en remettant les couleurs nationales à l’équipe des Sourds, le Ministre Mossa Ag Attaher, tout en prodiguant des conseils, a rappelé aux athlètes que toutes les équipes sont égales à partir du moment où elle représente le drapeau national du Mali.

De ce fait, au nom du Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, le chef du département des Sports a assigné un certain nombre d’objectifs à nos ambassadeurs. Il s’agit entre autres de : mesurer le niveau de football des sourds du Mali aux autres pays, encourager la pratique du sport au sein de la communauté des sourds au Mali et remporter l’une des trois médailles de la compétition.

Au cours de la cérémonie, le ministre Mossa Ag Attaher a également affirmé  que toutes les dispositions ont été  prises par l’État malgré le contexte difficile, pour une meilleure participation à cette compétition. « La prise en charge est à 100% au compte de l’État », a-t-il déclaré.

De passage, il a remercié toutes les bonnes volontés qui se sont mobilisées pour soutenir l’équipe des Sourds.

Prenant à témoin le Président de la Fédération Malienne de Sports pour Personnes Handicapées (FEMASH), Amadou Diarra, le capitaine de l’équipe, a assuré que l’ensemble du groupe ne ménagera aucun effort pour faire honneur au Mali.

Il a ainsi remercié le gouvernement du Mali, plus précisément le chef de l’État pour le soutien inconsidérable.

 

Alassane, avec C.COM/MJS

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here