Disparition programmée du Mamahira AC de Kati : La faute au comité exécutif de la fédération malienne de football

0

Depuis 2016, le Mamahira AC de Kati ne cesse d’être secoué par des crises de leadership. De cette date, le club phare de la garnison militaire a connu quatre présidents tous partis par des manœuvres dilatoires orchestrées par le puissant président d’alors de la ligue de football de Koulikoro en la personne de Banou Makadji.  Et le 5e  et actuel président  qui n’est d’autre que Souleymane Soumano n’a pas échappé à cette règle de déstabilisation depuis son élection en 2015 puis en 2019 de la part d’abord de Banou Makadji, président d’alors de la ligue et aujourd’hui par le biais de l’Association des anciens footballeurs dudit club dirigé par un certain Amady Sidibé. Le drame aujourd’hui cette déstabilisation actuelle du bureau légal du comité directeur du club  est menée par le comité exécutif de la fédération à travers son refus obstiné  à remettre la clé servant de confection des nouvelles licences pour la saison 2020-2021.    

En effet il n’est un secret de polichinelle pour personne que l’ex  puissant président de la ligue de football de Koulikoro n’a jamais pardonné  Souleymane Soumano du fait que ce dernier ait refusé de voter pour son  candidat lors de l’assemblée générale élective de la fédération malienne le 8 octobre 2017 au gouvernorat. De ce jour, Banou Makadji a juré de faire partir Souleymane Soumano du Mamahira AC de Kati au profit de ses marionnettes. Et celles-ci ne sont ni moins ni plus que les parasites anciens footballeurs du Mamahira AC de Kati.  Cela s’est avéré avec le démarrage de la  nouvelle saison avec les éliminatoires de la coupe du Mali lorsque les responsables du club ont été surpris de se voir refuser la clé servant confection pour des nouvelles licences. Leur surprise sera plus grande encore quand cette clé s’est vue remise par le comité exécutif de la fédération malienne de football au président de l’Association des anciens footballeurs du Mamahira AC de Kati dont le président serait  un certain Amady Sidibé qui n’est que la marionnette de Banou Makadji. « Quand je me suis rendu à la fédération pour retirer notre clé, Kopé m’a dit qu’il n’a pas reçu l’ordre de donner. Ensuite j’ai été voir le secrétaire général par intérim  et ce dernier m’a amené dans le bureau de Sidi Bekaye Magassa et Sékou Diogo Keita. A ma grande surprise ces deux derniers m’ont dit qu’il y a des problèmes à Kati car pour eux le club a élu un nouveau président intérimaire qui a le droit de retirer la clé » confie Youssouf Koné dit Pélé, membre du bureau légal du club. Or ce fameux président qui n’est d’autre qu’Amady Sidibé n’est que le pion de Banou Makadji qui a été toujours utilisé  pour déstabiliser le bureau de Soumano depuis son arrivée. D’ailleurs ce dernier a reconnu dans une radio privée à Kati que les maillots et l’argent sont donnés par l’ancien président déchu de la ligue de Koulikoro le 7 novembre 2019. Comment donc élire un président intérimaire alors que le mandat de Monsieur Soumano court jusqu’en 2023. Croyant parvenir à ses fins, Banou Makadji fait porter plainte contre  Souleymane Soumano au tribunal de première instance de Kati par Amady Sidibé et cela en violation flagrante des statuts et règlement de la fédération malienne de football en ses articles 95 .1 et 95.2. C’est muni de cette décision du tribunal de Kati du 21 avril 2021 que le nommé Amady Sidibé se croit président intérimaire du club. En tout cas à l’allure où vont les choses, si rien n’est fait c’est le club Mamahira qui risque de disparaitre sur la scène footballistique malienne. En effet si la clé, les joueurs et le terrain sont gérés par l’imposteur président Amady Sidibé, le district et la ligue de football de Koulikoro  n’entendent pas se laisser faire car pour eux, seul le bureau légal de Souleymane Soumano est habilité à engager l’équipe à ses activités sportives de cette année. Du coup à travers une conférence de presse organisée le 3 mai 2021 à la maison des jeunes, les responsables  légaux du club  espèrent que les anciens footballeurs mettront au dessus l’intérêt du club au profit de leurs propres intérêts sordides. Ainsi une lettre de mise en garde leur a été envoyée le 3 mai dernier.

Affaire à suivre donc…

Saïd

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here