Femafoot : La normalisation sur la bonne voie !

2

Depuis l’intervention salvatrice  du ministre de la jeunesse et des sports Arouna Modibo Touré à quelques jours du  début de la CAN Egypte 2019, les choses évoluent positivement au sein de la Femafoot (fédération malienne de football).

En effet, au cours de son 47ème assemblée générale, la Femafoot, l’organe dirigeant du football au Mali, a adopté les nouveaux textes et l’élection de son nouveau bureau est prévue dans soixante jours. La grande famille du football peut enfin pousser un ouf de soulagement après 4 quatre longues années d’incertitude et d’amertume. Les débats ont été tendu, voire houleux par moment mais les protagonistes  de la crise ont pu surmonter les obstacles et les points de divergence. L’intérêt du football a pris le pas sur toutes les autres considérations grâce à l’intervention éclairée d’Arouna Modibo Touré. La dynamique enclenchée par le chef du département des sports, partagés par l’ensemble des acteurs, a permis l’amorce de la normalisation du football si l’on en juge par le soulagement exprimé par les uns et les autres.

Daou Fatoumata Guindo, présidente du CONOR a déclaré : «  vous avez enduré cette crise pendant 4 ans. Nous sommes là il y a un an et quelques mois. Nous savons que c’est très difficile. J’espère qu’à partir d’aujourd’hui nous sommes sortis définitivement. Faites tout pour qu’il n y ait plus jamais  de comité de normalisation dans notre pays. Nous sommes les acteurs qui animons ce comité, mais Dieu seul sait avec quelle peine. »

Toutes les personnalités présentes  à cette 47ème  assemblée ont abondé dans le même sens. Après avoir transmis les remerciements du président de la république, Ibrahim Boubacar Keita, aux participants et aux membres du CONOR en particulier, le ministre  Arouna Modibo Touré a  exhorté les Maliens à œuvrer inlassablement main dans la main afin que le pays redevient un pays de football. Les représentants de la FIFA et de la CAF ont tous exprimé leur satisfaction  et  émis le vœu  « que cette assemblée soit une solution, une bouffée d’oxygène pour l’ensemble des Maliens pour le bien du football. « Nous souhaitons que la paix revienne définitivement sur le plan du football au Mali », a souhaité le maire de la commune VI hôte de l’évènement.

En attendant l’élection du nouveau bureau de la Femafoot, la grande famille du football peut compter sur le soutien  et la volonté du ministre Arouna Modibo Touré pour rassembler l’ensemble des acteurs autour de l’essentiel qu’est l’intérêt  du football Malien

Bouba Sankaré

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Il y a déjà un acquis, le sport malien a à sa tête un jeune, un connaisseur et un pratiquant, l’Excellent Ministre des Sports Arouna Modibo TOURE. Il reste à la famille du football de choisir parmi les candidats, un visionneur capable de doter nos clubs de moyens financiers et d’infrastructures modernes. Je propose comme Président de la FEMAFOOT, l’Excellent journaliste Alassane SOULEYMANE et comme Président de la ligue professionnelle, l’Excellent joueur et ancien capitaine des Aigles du Mali, Soumaïla COULIBALY. Donnons la chance à ce duo et on aura de très bons résultats.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here