FEMAFOOT versus Ministère des Sports : Encore la tension monte

0

               La 3e journée des éliminatoires de la CAN 2008 a vu le Mali et le Bénin se partager les points à Bamako. C’était le 25 mars dernier lors du match au Stade du 26 mars. Mais  le public présent ce jour au stade a assisté à l’enlèvement des panneaux publicitaires de Orange-Mali aux alentours de l’aire de jeu à quelques minutes du coup d’envoi du match. Malgré les explications du Directeur national des sports la tension monte entre la FEMAFOOT et le département de la jeunesse et des sports. Si l’on n’y prend garde, on va vers la reprise des hostilités entre Domingo et le ministre Natié Pléah après le feuilleton de 2005.rn

                C’est à 18H52, soit 8 minutes avant le début du match que  les organisateurs ont évacué ces panneaux. Approché,le directeur national des sports et de l’éducation physique, Moriké Traoré explique qu’il n’y a aucun contrat qui lie la société orange au département des sports. “Nous sommes vraiment surpris de voir ses panneaux. Après  renseignement pris, nous avons décidé de les évacuer en attendant de voir clair. Cela ne veut pas dire que nous sommes contre eux. Mais il faut que cela se passe dans les règles de l’art.” a t-il précisé.

rn

                Selon toujours Moriké Traoré, un arrêté interministériel n°2 du 4 novembre 2002 entre les départements de la jeunesse des sports,  de l’économie des Finances, fixant les tarifs de location des infrastructures sportives et socio-éducatives du ministère de la jeunesse et du sports et portant répartition des recettes, reste en vigueur. Pour lui, à sa connaissance, il y a aucune discussion,  aucun engagement qui lie  le département à la société. “Toutes les fédérations sportives peuvent chercher des sponsors, mais cela ne peut se faire sans l’aval du département des sports en tant que tutelle” a-t-il précisé.

rn

                On se rappelle de la crise ouverte en 2005 entre la fédération malienne de football dirigée par Salif Kéïta et l’actuel ministre des sports au sujet du fameux contrat Ikatel-Malifoot. Ce qui a conduit au conseil extraordinaire du bureau fédéral tenu à Ségou le 1er Avril 2006, qui a vu  finalement Salif  Kéïta se maintenir. C’est dire que malgré l’apparence d’un climat apaisé, il faut reconnaître que la tension demeure toujours entre les responsables de Malifoot et le département. En témoigne cette dispute  à propos de l’installation des panneaux dans l’enceinte du stade et que le département dit ne pas être informé. La question qui circule sous les lèvres est: qui a donc ordonné l’installation de ces panneaux  et  depuis quand ces panneaux ont été installés ?

rn

                Selon Moriké Traoré, les responsabilités seront situées pour voir claire. Allons-nous assister à un autre bras de fer ? Les jours à venir nous édifieront.

rn

Sadou BOCOUM

rn

Commentaires via Facebook :

PARTAGER