Finale de la coupe Maracana de Sokorodji : Gustar enlève le trophée

0

La finale de la coupe Maracana de Sokorodji a connu son épilogue le Dimanche 09 Novembre 2014 sur le terrain du marché de Sokorodji. C’était sous les yeux du parrain Sidy Bagayogo. Il était entouré par les notables du quartier dont le chef du quartier Abdoulaye Diakité et une pléiade de jeunes déterminés pour l’essor du quartier. A l’issue d’une rencontre âprement disputé, c’est Guestar qui enlève le trophée.  

Le terrain du marché de Sokorodji a refusé du monde le dimanche passé. Les spectateurs voulaient tous êtres des témoins oculaires de la finale qui opposa les deux meilleures équipes du tournoi à savoir : Boom Clan et Guestar. Après le coup d’envoi symbolique du parrain Sidy Bakayogo, l’arbitre lance les hostilités entre les deux formations. C’est les joueurs du Boom Clan qui assaillent le camp adverse sans parvenir à trouver le chemin des filets adverse. Soumaila Diarra de Guestar, suite à un slalom, ouvre le score et la partie s’anime de plus belle. A quelques minutes de la pause, le capitaine de Boom Clan Larabi Berthé établit la parité et l’arbitre siffle la mi-temps sur le score nul d’un but partout. A la reprise, les deux formations gratifient le public d’un football chatoyant mais ne parviennent jamais à faire trembler les filets. L’arbitre met un terme à la rencontre sur le score nul et c’est à l’épreuve fatidique des tirs aux buts que Guestar de Sokorodji remporte le trophée au détriment de Boom clan. Le capitaine de guestar et ses coéquipiers empochent la somme de 50 000 FCFA et celui de Boom clan a eu 25 000 FCFA. Le meilleur joueur et le joueur faire Play du tournoi ont été récompensés. Soumaila Diarra de Guestar élu meilleur et Larabi Berthé joueur fair Play ont perçu chacun  5 000 FCFA. C’est des mains de Sambou Doumbia que le capitaine de Guestar a reçu la coupe. C’est un parrain Sidy Bakayogo ému qui s’est adressé aux jeunes de Sokorodji. « J’ai accepté de parrainer cette coupe afin de tisser des liens entre les jeunes du quartier et de la commune toute entière. Le football n’est autre qu’un jeu permettant de lier des rapports entre les jeunes. Je remercie tous ceux qui, de loin et de près, ont apporté leur pierre à l’édifice afin que la compétition soit une réussite. Il n’y a pas eu de gagnant ou de perdant, c’est la jeunesse qui gagne. Je suis et je resterais toujours au chevet de la couche juvénile » a affirmé le parrain de l’événement. Signalons que c’est 64 équipes qui ont participé au tournoi maracana de Sokorodji, un tournoi organisé par les jeunes du quartier et parrainé par Sidy Bakayogo.

Moussa Samba Diallo

Commentaires via Facebook :

PARTAGER