Le ministre de la Jeunesse et des Sports au CNOSM : A tout seigneur, tout honneur

0

Le choix porté sur cette association pour sa toute première visite de terrain n’est pas fortuit. Il entre dans le cadre du partenariat stratégique entre son département et le Comité olympique a dit Arouna Modibo Touré

Jeudi 6 juin, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, accompagné des membres de son cabinet s’est rendu au siège du Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM). Il a été accueilli Habib Sissoko, président du CNOSM et les membres de son bureau. Cette visite du ministre Touré consacre sa toute première sortie dans le cadre de sa visite de prise de contact avec les structures, services et directions rattachés ou partenaires à son département.

Comme pour accueillir un membre de la famille, les dirigeants du CNOSM ont reçu le ministre Arouna Modibo Touré dans la joie et la sympathie olympiennes.

Premier à prendre la parole, Habib Sissoko, dans son mot de bienvenue a tenu à faire un bref historique du parcours de son comité. Selon lui, le Comité national olympique, devenu le Comité national olympique et sportif du Mali (CNOSM) à la faveur de sa fusion en 1997 avec le Comité national des sports (CNS) a été créé en 1962. Il a connu quatre présidents à sa tête dont lui-même, et a participé à tous les jeux africains et olympiques de 1964 à nos jours, à l’exception de celui de 1979 (boycotté par les pays de l’OUA). Il a également participe à toutes les grandes rencontres, conférences, assemblées générales et forums tenus sous l’égide du CIO.

Le président du CNOSM est ensuite revenu sur les grandes préoccupations de son organisation. Au nombre desquelles, figure en bonne place l’acquisition d’un siège (qui ne fait pas partie des prérogatives du CIO en faveur de ses comités membres).

Après avoir exprimé toute sa joie au regard de cette visite, la toute première du ministre Touré dans leurs locaux, Habib Sissoko dira que le ministère des Sports et le Comité national olympique et sportif constituent les deux jambes du grand corps du sport dans le pays. C’est pourquoi, dira-t-il : « quand le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports commence sa visite par notre structure, cela nous rassure, car ce département est un partenaire du CNOSM ». Ce partenariat, selon Habib Sissoko mérite d’être intensifié, afin de permettre aux deux parties de promouvoir et développer le sport national.

A son tour le ministre de la Jeunesse et des Sports a indiqué que le choix porté sur cette association pour sa toute première visite de terrain n’est pas fortuit. Elle entre, dit-il, dans le cadre du partenariat stratégique entre son département et le Comité olympique. Mais aussi l’occasion d’exprimer au comité exécutif du CNOSM, la disponibilité entière de son département à accompagner ses projets. Cela en vue de promouvoir les sports et les valeurs olympiques dans notre pays, surtout au profit de la jeunesse.

«En outre, notre venue ici vise à prouver au comité exécutif du CNOSM, notre volonté de promouvoir le sport et de faire en sorte que cet environnement soit pacifié au Mali » a déclaré le ministre Arouna Modibo Touré. Pour ce faire, a dit le ministre de la Jeunesse et des Sports « nous comptons sur les compétences de ce comité pour nous accompagner à atteindre ces objectifs qui nous ont été assignés par les plus hautes autorités ».

Le temps fort de cette visite a été la réception offerte par le comité exécutif du CNOSM au ministre Touré et sa délégation dans la salle de conférence du comité olympique. Au cours de cette conférence, Habib Sissoko, comme Arouna Modibo Touré ont fait des témoignages sur les contributions de l’un et de l’autre dans le développement du sport dans notre pays.

SD

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here