Me Jean Claude Sidibé lors de sa visite chez les Aiglons à Kabala : “Le plus important, il faut qu’on sente que vous avez donné le meilleur de vous-mêmes….”

2
les Aiglons à Kabala
Photo de famille des Aiglons avec le ministre des Sports

A quelques jours de leur départ pour le Niger où ils prendront part à la 21ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations U 18, prévue du 2 au 17 de ce mois de février, les Aiglons du Mali ont reçu, le vendredi 25 janvier dernier, à Kabala, la visite du ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé. Cette visite du ministre des Sports a pour but de remettre le drapeau national aux joueurs afin de défendre dignement les couleurs du pays lors de la compétition.

 Pour cette visite, le ministre des Sports était accompagné par Mme Daou Fatoumata Guindo, présidente du Comité de normalisation du football (Conor), de l’Honorable Moussa Diarra, député élu en Commune IV du district de Bamako et président de la commission Sport à l’Assemblée nationale, ainsi que plusieurs cadres du département des Sports.

C’est désormais une tradition de la part des autorités sportives du pays. En effet, à chaque compétition internationale, l’équipe nationale concernée reçoit les couleurs nationales des mains du ministre des Sports. Donc, c’est pour respecter cette tradition que le ministre des Sports a effectué une visite auprès des joueurs de l’équipe nationale juniors qui sont en stage de préparation à Kabala.

Avant de remettre le drapeau national au capitaine des Aiglons, Mohamed Camara, le ministre des Sports a d’abord tenu à transmettre un message du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. “Vous partez dans un pays ami et frère du Mali. Au Niger, vous devez vous comporter en toute circonstance en dignes fils du Mali. Le président IBK vous dit de ne pas avoir peur, de vous battre. Le plus important, il faut qu’on sente que vous avez donné le meilleur de vous-mêmes et je ne doute pas, vu votre parcours, que vous irez au bout de la compétition. Vous avez le soutien du chef de l’Etat, de la Fédération et du département des Sports. C’est énorme comme soutien. Le Président m’a également dit de vous remettre le drapeau national à son nom et de vous dire de jouer sans pression au Niger”, a-t-il précisé.

Après avoir reçu le drapeau national, le capitaine Mohamed Camara, au nom de ses coéquipiers, a promis au ministre des Sports que l’équipe fera tout pour porter haut les couleurs du Mali lors de la phase finale de la compétition.

Pour sa part, Mme Daou Fatoumata Guindo, présidente du Conor, a salué ce geste du ministre des Sports. “Nous adressons notre remerciement au ministre des Sports pour les efforts fournis depuis le début de la campagne et je profite de cette occasion pour demander aux joueurs de se battre au Niger afin de faire honneur au drapeau national”, dit-elle. La visite a été clôturée par l’exécution de l’hymne national du Mali par la troupe de l’Union nationale des associations des supporters des Aigles du Mali.

       Mahamadou TRAORE

 

Le Mali entre en lice face au Sénégal ce dimanche

Le coup d’envoi de la 21ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football des moins de 20 ans sera donné le samedi 2 février prochain, au stade du Général Seyni Kountché de Niamey avec la rencontre d’ouverture Niger-Afrique du Sud. Les joueurs maliens feront leur entrée face au Sénégal dès le lendemain, dimanche 3 février, à partir de 16 h 30 au Stade Municipal de Maradi.

Après plusieurs semaines de stage au Centre d’entrainement pour sportif d’élite Ousmane Traoré de Kabala, la sélection nationale des moins de 20 ans est déjà à Maradi (Niger) depuis le 29 janvier dernier où elle participera à la phase finale de la 21ème édition de la Coupe d’Afrique des nations U 20, Niamey 2019.

Pour cette phase finale, les poulains de Mamoutou Kané dit Mourlé affichent une marge de progression intéressante, marquée par l’arrivée de certains expatriés comme Abdoulaye Diaby (Royal Antwerp de Belgique), de Ousmane Diakité (Red Bull Salzbourg, Autriche), de Mamadou Samaké (Standard de Liège, Belgique) et l’emblématique capitaine, Mohamed Camara (Hatberg, Autriche).

Avec ces renforts, cette équipe malienne pourrait bien en surprendre plus d’un au Niger. Quelle que soit la nature des adversités, le capitaine Mohamed Camara et ses coéquipiers ne doivent avoir qu’une seule envie : faire surement plaisir au peuple malien comme disait le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé, lors de la remise du drapeau national à l’équipe. Car le destin des Aiglons dans cette compétition va être déterminé par non seulement ce premier match face au Sénégal, un derby donc, mais surtout par la capacité d’un encadrement à faire preuve de créativité et de bon sens.

Il faut rappeler que le Mali est logé dans la poule B qui sera basé à Maradi et qui comprend également le Sénégal, le Burkina Faso et le Ghana. La poule A, quant à elle, est composée du Niger pays organisateur, de l’Afrique du Sud, du Burundi et du Nigéria.

Les quatre demi-finalistes de la compétition se qualifient directement pour la phase finale de la prochaine Coupe du monde de football U 20, prévue du 25 mai au 16 juin en Pologne.

Liste de 21 joueurs retenus pour la compétition. Gardiens : Youssouf Koita (FC Girone, Espagne), Alkalifa Coulibaly (Onze Créateurs de Niaréla, Mali), Souleymane Coulibaly (Afrique Foot Elité, Mali). Défenseurs : Clément Boubacar Kanouté (CSD, Mali), Drissa Diarra (ASB, Mali), Fodé Konaté (ASB, Mali), Amadou Danté, (Yeelen Olympique, Mali), Babou Fofana (Stade Malien de Bamako, Mali), Abdoulaye Diaby (Royal Antwerp de Belgique). Milieux : Sambou Sissoko (USFAS, Mali), Aboubacar Traoré (ASB, Mali), Aboubacar Dit Boubou Konté (Académie Etoiles du Mandé), Mamadou Traoré (Stade Malien de Bamako), de Ousmane Diakité (Red Bull Salzbourg, Autriche), de Mamadou Samaké (Standard de Liège, Belgique), Mohamed Camara (Hatberg, Autriche). Attaquants : Sékou Koita (RZ Pellets WAC, Autriche), Hadji Dramé (Yeelen Olympique, Mali), Lassana N’Diaye (CSKA Moscow, Russie), Amadou Diarra (Culturaly Deportivo, Espagne), El Bilal Touré (Afrique Foot Elité, Mali).                                                                                           

Mahamadou TRAORE

 

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Cet entraineur ne sait pas faire une bonne lecture d’un match de football.C’est dommage qu’il soit le coach des Aiglons.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here