Mourinho et Benzema, la comparaison bizarre

0

Ancien entraîneur du Real Madrid, José Mourinho s’est fendu d’une comparaison étrange impliquant Karim Benzema.

José Mourinho a comparé Harry Kane et Karim Benzema pour la façon dont ils jouent en tant qu’attaquants. L’entraîneur portugais a travaillé avec les deux et plus récemment avec Kane à Tottenham au cours des 18 derniers mois. « La façon dont Harry Kane joue maintenant, fait les mouvements qu’il fait, à quand remonte la dernière fois qu’un attaquant a fait ça ? Benzema ! », a glissé Mourinho au Times. « Parce que Didier Drogba n’était pas comme ça, [Zlatan] Ibrahimovic n’était pas comme ça, [Romelu] Lukaku n’était pas comme ça. Donc parfois les statistiques ne cadrent pas avec la réalité. »

 

Benzema et Kane, même combat

Mourinho a également évoqué les demi-finales de Ligue des Champions entre ses anciens clubs de Chelsea et du Real Madrid. « J’essaierais d’aller dans la direction de mes amis », a déclaré Mourinho lorsqu’on lui a demandé quelle équipe il donnait gagnante, lui qui a chanté les louanges d’une autre de ses anciennes formations. « Je leur suis reconnaissant à tous. Je les ai remboursés avec mon travail en gagnant. Gagner plus, gagner moins, ne pas gagner, Je donne tout ce que j’ai à chaque club. Quand je quitte les clubs, je ne dis que les bonnes choses sur le club. Je ne suis pas le genre de personne qui va laver son linge sales, non ! Je vais toujours au positif. L’Inter! J’ai tout gagné avec l’Inter. Il y a une affection particulière. Mais si un jour je dois aller en Italie et entraîner un club rival, je n’y penserait pas deux fois. J’ai cette façon professionnelle de voir les choses. Je me sens bien avec moi-même. »

 

Wenger dévoile ses secrets sur le Real Madrid

Dans un entretien à l’agence de presse espagnole EFE, Arsène Wenger se livre sur le Real Madrid.

Lors de l’enfance d’Arsène Wenger, le Real Madrid était l’équipe à battre en Europe, remportant cinq Coupes d’Europe d’affilée. « Quand j’étais enfant, le Real Madrid était mon équipe », a d’ailleurs déclaré le Français à EFE. «J’ai grandi en regardant [Alfredo] Di Stefano, [Ferenc] Puskas, [Raymond] Kopa, Santamaria, [Paco] Gento … Ils m’ont impressionné. J’ai aimé le Real Madrid et, avec le temps, je me suis retrouvé face à eux. »

Fier d’avoir refusé le Real Madrid

Au cours de son long séjour à Arsenal, où il a supervisé le déménagement de Highbury à l’Emirates Stadium, celui qui est désormais directeur du développement du football mondial au sein de la FIFA, affirme qu’il a failli s’engager au Real  à deux reprises : « J’ai failli aller au Real Madrid deux fois. Peu de gens peuvent dire ça », a-t-il révélé. «Mais j’étais impliqué dans un projet de construction d’un nouveau stade qui remplacerait Highbury et nous avons dû le financer. Nous avons tout payé nous-mêmes. Personne ne nous a aidés. Nous l’avons payé sur le terrain et en vendant des joueurs à un prix élevé et en les achetant à bas prix. C’est pourquoi je ne suis pas allé au Real Madrid. Je voulais terminer ce projet. J’ai rejeté certaines des meilleures équipes d’Europe et maintenant j’en suis assez fier parce que j’ai fait preuve d’engagement, de loyauté et que je peux arriver à la fin d’un projet. Je n’ai pas cherché la gloire immédiate, j’ai cherché quelque chose de plus profond. Dans la vie, vous ne pouvez faire que ce que vous pensez être juste. C’est mon personnage », estime encore Wenger.

 

Cristiano Ronaldo plus que jamais dans l’impasse

La presse italienne affirme que Cristiano Ronaldo est dans l’impasse et semble pessimiste sur son futur.

Désormais peu en odeur de sainteté à la Juve, Cristiano Ronaldo a du mal à trouver un nouveau point de chute, selon la presse italienne. Le joueur portugais ainsi que son club vivent des temps difficiles, avec de mauvais résultats, des difficultés financières et des relations tendues dans le vestiaire, le tout contribuant à une atmosphère négative au sein du club. L’ancien attaquant du Real Madrid cherche un moyen de sortir de Turin, mais les offres ne sont pas aussi prolifiques qu’il le souhaiterait.

Futur très incertain pour Cr7

En conséquence, Ronaldo a tendu la main à son ancien club du Real d’après Marca, offrant ses services au lieu de l’inverse. Les géants ibériques ont néanmoins refusé. Le joueur de 35 ans, nanti d’un salaire très conséquent, a ensuite vu apparaitre Manchester United, un autre de ses anciens clubs, comme une alternative possible cet été. L’agent de Ronaldo, Jorge Mendes, s’entend extrêmement bien avec le conseil d’administration du pensionnaire d’Old Trafford et, même si tout retour à Manchester serait difficile, la porte est toujours ouverte. Le Paris Saint-Germain est une autre destination possible. Le club parisien correspondrait au désir de Ronaldo de continuer à jouer au plus haut niveau et à concourir pour la Ligue des Champions. Rien, cependant, n’indique que compléter l’un de ces transferts sera facile. Ronaldo semble donc plus que jamais dans l’impasse.

 

Neymar est bien la cible n°1 du Barça

Si Neymar affirme être plus heureux que jamais à Paris, sa prolongation tarde à venir et le FC Barcelone espère toujours le débaucher au PSG.

Les semaines passent et Neymar n’a toujours pas signé sa prolongation de contrat avec le Paris Saint-Germain. Pourtant, le Brésilien répète à qui veut bien l’entendre que tout va pour le mieux, que les choses vont se faire et qu’il est l’homme le plus heureux du monde. Mais de l’autre côté des Pyrénées, son ancien club reste à l’affut. Le FC Barcelone rêve de rapatrier celui qui avait fuit en 2017. Pas de rancune côté catalan, mais une très forte envie de revoir Neymar aux côtés de Lionel Messi.

Et cette envie n’est même plus un secret, tant les bruits de couloir se font maintenant clairs et audibles. La volonté de  faire signer le Brésilien est devenue une telle priorité que selon RAC1, l’homme de vingt-neuf ans est passé devant Erling Haaland dans l’esprit des recruteurs catalans. Une information relayée également par Sport.

Communication trompeuse ?

Les deux médias indiquent que Neymar rêverait en réalité de revenir au Camp Nou, et ce malgré ses déclarations d’amour au PSG. Selon eux, le Brésilien est même prêt à rediscuter de ses prétentions salariales, si cela peut aider à l’affaire. En attendant, le flou reste total.

 

Cavani, sa décision est irrévocable

Edinson Cavani a longtemps hésité, mais l’attaquant uruguayen a décidé de poursuivre l’aventure avec Manchester United. Sa prolongation est imminente.

Arrivé dans les ultimes instants du dernier mercato estival, Edinson Cavani a mis du temps à prendre ses marques. Mais depuis plusieurs mois, El Matador rend de fiers services aux Red Devils et a gagné sa place dans le cœur des supporters. Apprécié de tous du côté d’Old Trafford, l’homme de trente-quatre ans a vu ses dirigeants lui proposer de prolonger. Libre au mois de juin prochain, l’Uruguayen a longtemps hésité à rester, mais son choix est désormais fait.

Et d’après ESPN, Edinson Cavani est parti pour rester. L’officialisation de la prolongation de contrat de l’attaquant devrait même être annoncée d’ici la semaine prochaine. La durée n’est pas encore connue, pas plus que les détails de ce nouveau contrat. C’est en revanche un coup dur pour Boca Juniors qui rêvait d’enrôler Cavani et qui avait pris contact avec lui depuis de longues semaines. L’ancien du Paris Saint-Germain va donc rester un peu plus longtemps en Europe. Pour le plus grand plaisir de Manchester United.

 

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here