Performance des écoles de foot au Mali: Appui technique du Comité olympique

0

« S’investir dans l’organisation et l’encadrement des centres de football du pays » : c’est ce qu’attend le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) de l’expert international qu’il vient de faire venir d’Allemagne.
Du nom de Joachim Fickert, ce technicien est dans nos murs depuis le samedi 7 avril 2007 et y restera jusqu’au 30 janvier 2008 avec possibilité de reconduction jusqu’en 2010. Sa venue a été rendue possible grâce au soutien de la Coopération allemande au Mali qui prend en charge ses frais de séjour. Seul le transport local est à la charge du Cnosm qui a négocié cet appui technique et administratif aux écoles de football du pays avec les Allemands.

« Cela a été rendu possible grâce à l’implication personnelle du président Habib Sissoko qui n’a ménagé aucun effort pour mettre cette expertise au service des centres de football », indique Oumarou Tamboura, secrétaire exécutif du Cnosm. Pour lui, cet appui est d’autant nécessaire que « les écoles de football sont nombreuses dans notre pays, mais il n’y a aucune harmonisation dans les méthodes de formation. Pour qu’elles puissent apporter quelque chose à cette discipline au niveau de l’élite, il faut améliorer leur gestion administrative et technique. Et c’est ce que le Comité olympique veut aider Acefoot (Association des écoles et centres de football, Ndlr) à faire ».

La tâche de M. Fickert sera donc de conseiller les centres dans le sens de la gestion, de l’encadrement. La formation des techniciens n’est pas exclue dans sa mission. A travers cet appui, le Cnosm veut améliorer et harmoniser les méthodes de gestion des écoles de foot et surtout protéger les jeunes pratiquants à l’abri des prédateurs qui ne leur donnent plus le temps d’achever leur apprentissage. L’intérêt, à ce niveau, c’est de créer les conditions permettant aux talents en herbe de faire leur preuve, de mûrir sereinement dans le pays avant toute expérience professionnelle à l’extérieur.

Il s’agit aussi de réaliser une passerelle entre ces écoles de football et la Fédération malienne de football (Malifoot), de mieux les équiper et de leur donner les moyens de leurs ambitions. Déjà, le Cnosm a des promesses d’équipement de ces partenaires allemands. Ce qui annonce d’autres appuis du Cnosm à l’Acefoot. Il faut souligner que, présentement, le Mali compte près de 160 écoles et centres de foot, dont près de 135 affiliés à Acefoot.

Moussa Bolly

Commentaires via Facebook :

PARTAGER