Pour manquement à la parole donnée : Les compétitions nationales de foot suspendues

4

Les compétitions nations de football sont interdites sur tous les stades du pays jusqu’à nouvel ordre. Des consignes fermes qui ont pour but d’apaiser la tension entre les acteurs de football malien.

 

Le pôle de médiateurs, sous l’égide du Comité national olympique et sportif (Cnosm), en vue de trouver une solution apaisée à la crise du football malien, avait demandé au bureau de la Fédération malienne de football (Fémafoot) de s’engager par écrit pour dire que la finale de la Super coupe, dimanche dernier entre le Stade malien de Bamako et les Onze Créateurs, ne signifiait nullement le démarrage du championnat national de Ligue 1 saison 2015-2016. Aux contestataires, il était demandé de renoncer à leur plainte contre le bureau de Boubacar Baba Diarra auprès du Tribunal arbitral du sport (Tas).

C’est le 3e vice-président de la Fémafoot, Kassim Coulibaly dit Yambox et le colonel Diabaté qui étaient chargés de remettre l’engagement écrit à qui de droit. Constatant un manquement à la parole donnée de la part Fédération, le ministre des Sports a instruit ses services de fermer l’accès au stade Mamadou Konaté où devait se jouer la finale de la Super coupe, généralement point de départ de la saison sportive. Les sportifs maliens devront prendre leur mal en patience.

Et pour cause. En plus du stade Mamadou Konaté, les compétitions nationales de football sont interdites sur toutes les autres installations qui appartiennent et ceci sur toute l’étendue du territoire national.

Cette décision demeurera en vigueur jusqu’à l’apaisement souhaité par l’ensemble du peuple malien en général et des sportifs en particulier, à commencer par le président de la République qui, tout en indiquant clairement que l’Etat prendra ses responsabilités, ne cesse d’engager les protagonistes au dialogue fécond et à l’entente cordiale pour écrire encore des pages plus glorieuses du sport malien.

A.M.C.

 

 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. Toi tu n’as rien compris du probleme; il ne s’agit pas de refuser de jouer, mais il s’agit de l’application des textes que Baba Diarra et son equipe a viole.

    La decision du Ministre est tres salutaire, on verra si le Mali est souverain oui ou non. La FIFA ne peut pas nous imposer qui que soit, il faut respecter les decisions du Pool des mediateurs c’est la seule solution pour sortir dans l’impasse.

    D’ailleurs l’Etat doit dissoudre cette federation et mettre un bureau provisoire en place pour sauver le foot malien car ce Baba Diarra et son equipe ont echoue.

  2. en ma qualité de fan du foot, je pense que le Mali du foot s enfonce avec les solutions qui ont démontré toutes leurs milites en politique. Il s’agit des solutions de musalaka.
    Que celui qui faut soit sanctionne et que celui qui gagne soit récompensé.
    Avec cette solution, demain certaines équipes refuseront de jouer le reste du championnat car elles auront été victimes d’erreurs d’arbitrage. dans ce cas elles ne pourront jamais être sanctionnées à cause de la règle du précédent.
    Faisons attention, notre sport roi se meure. l’élimination du Mali al CAN-23 est le début du commencement.

    • Ada, vous n’avez rien compris du tout. La commission de disciplines a-t-elle condamné les équipes, qui d’après vous-même, ont refusé de jouer? Le Comité Exécutif n’est pas un organe juridictionnel et n’est donc pas habilité à exclure un club d’une compétition. Comme vous demandez d’arrêter avec le ‘musalaka’, alors la place de Baba est en prison car il a volé de l’argent à ciel ouvert. Il a volé partout où il a passé (Ministères de la Défense et de l’Administration Territoriale, Sélingué et maintenant la FEMAFOOT). On lui a tout simplement demandé de rendre compte de ce qu’il a fait de l’argent généré par les footballeurs maliens. Rien que ça. Il faut que le Mali, notre CHER MALI, cesse d’être le pays où il est normal de voler; L’HONNÊTE HOMME EST ANORMAL, MAUDIT.

      • Tu savais qu’il a volé là, où il est passé malgré cela tu l’ as élu comme Président au Djoliba et aidé à accéder à la présidence de la Femafoot. Le ridicule ne tue pas au Mali. Vous êtes tous pareil!!!

Comments are closed.