Sport football : Election du bureau fédéral de la Femafoot en grave danger. Que veut le Conor ?

0
Le CONOR de la Femafoot installé : Mme Daou Fatoumata Guindo à la tête d’une équipe de cinq personnes
Mme Dao Fatoumata Guindo avec son équipe et le secrétaire général de la Femafoot, Segui Kanté (Photo Aujourd'hui-Mali

Attention, un grave danger court sur le monde du sport malien, notamment le football. Installée pour redonner un peu de stabilité au sport roi qu’est le football en attendant l’élection du nouveau bureau fédéral, la présidente Daou Fatoumata Guindo, trainerait dangereusement les pieds au point que des doutes s’installent quant à sa volonté d’organiser vite ledit scrutin.

Le Comité de normalisation que dirige l’ancienne ministre de l’ex RND, Daou Fatoumata Guindo traînerait les pieds, situation très préjudiciable à l’évolution normale de la femafoot lorsqu’on sait que, le scrutin conduisant à l’élection du nouveau bureau fédéral doit obligatoirement  se tenir avant le 30 avril, c’est-à-dire dans moins de deux bonnes semaines. Si la proximité lourde de cette date n’inquiète nullement, c’est plutôt l’attitude de la présidente qui crée l’émoi. Dans le milieu sportif malien, les langues se délient vite, très vite même et beaucoup de personnes soupçonnent le comité, notamment sa présidente de ne point se presser. Voudrait- elle, elle-même s’agripper au poste en retardant l’échéance, histoire de se faire une santé pécuniaire ? Voilà la question qui revient dans toutes les causeries et débats se rapportant à la gestion de l’intérim. Mme Daou sait pertinemment qu’elle n’a pas bonne presse et la meilleure des choses pour elle, ne serait- ce que cette fois –ci, est d’aller vite en organisant cette élection qui reste la plus passionnante des scrutins, ici en tout cas.

A suivre

Sory de Motti.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER