Super League : l’UEFA aurait offert de l’argent aux clubs anglais en échange de leur départ !

0
Ce soir, de nombreux clubs anglais ont clairement annoncé ou laissé entendre qu’ils allaient quitter la Super League. Et l’UEFA n’y serait pas étrangère.

La tendance avait commencé à se préciser en milieu de journée, avant de se confirmer durant la soirée. Pointés du doigt par leurs supporters et les instances dirigeantes du pays et du football anglais, les six clubs de Premier League engagés dans la Super League (Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Arsenal, Tottenham) ont fait machine arrière.

Pour le moment, seul Manchester City a officialisé son départ de la compétition, mais la BBC et The Athletics viennent d’annoncer que le reste des équipes britanniques ont également décidé de suivre les pas des Citizens. Un énorme coup dur pour les six écuries restantes de la Super League (Real Madrid, AC Milan, Juventus, Inter, FC Barcelone, Atlético).

Rien pour les clubs espagnols

De quoi presque condamner ce projet. De son côté, le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, n’a pas caché sa joie après l’annonce de City. « Je suis ravi d’accueillir à nouveau City dans la famille du football européen. Ils ont fait preuve d’une grande intelligence en écoutant les nombreuses voix, en particulier celle de leurs supporters, qui ont énoncé les avantages vitaux du système actuel pour tout le football européen. »

Mais ce soir, Mundo Deportivo jette un sacré pavé dans la mare en affirmant que le retrait des clubs anglais est dû à l’instance dirigeante du football européen. En clair, l’UEFA aurait offert une importante somme d’argent aux écuries de Sa Majesté en échange de sur départ de la Super League. En revanche, ce pactole n’aurait pas été proposé aux clubs espagnols qui seraient perçus comme les ennemis numéro 1. Info ou intox ?

PAR Footmercato

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here