Tennis-11e édition du tournoi inter-centres : Le régal des mômes tennismen !

0

La finale de la 11e édition du tournoi inter centres Junior de tennis s’est bouclée le samedi 5 septembre 2020 au tennis club de Bamako. Au terme d’un match âprement disputé, c’est le jeune prometteur du Tennis Club de Bamako, Abdoul Karim Coulibaly qui a remporté le jackpot en dominant Sidi Diarra du Centre Omnisports Modibo Keita par 3 sets à 2. La cérémonie était présidée par Tidiane Median Niambelé, représentant le président du Comité National Olympique et Sportif du Mali, parrain de l’évènement. A ses côtés, on notait également la présence du secrétaire général de la fédération malienne de tennis Amadou Dicko.

Le tennis club de Bamako a abrité du 2 au 5 septembre 2020 les activités de la 11e édition du tournoi inter centres Juniors de tennis. Organisé par la fédération malienne de la discipline et parrainé par Habib Sissoko, président du Comité National Olympique et Sportif du Mali (Cnosm), ce tournoi a permis à la jeune génération de s’adapter à la haute compétition.

L’édition 2020 a vu la participation de 27 pratiquants dont 7 filles venues de toutes les ligues régionales du Mali à l’exception de Koulikoro. Trois jours durant, ces jeunes se sont rivalisés en filles et garçons pour tenter de décrocher le jackpot. Au terme des échéances, c’est la ségovienne Fatimata Diabaté qui s’est emparée de la première place chez les filles. Elle a dominé en finale la Bamakoise Kadidia Maïga.

En série garçons, la finale a opposé les deux meilleurs tennismen du tournoi. Il s’agit de Sidi Diarra du Centre Omnisports Modibo Keita et Abdoul Karim Coulibaly du Tennis Club de Bamako. Pendant plus d’une heure de temps, ces deux jeunes prometteurs de la raquette ont tenu en haleine le nombreux public qui avait fait le déplacement pour la circonstance. Après un score de parité de 2 sets partout, le virevoltant Abdoul Karim Coulibaly l’emporte finalement par 3 sets à 2. Lui qui avait pourtant connu une entame de match compliquée, a su redresser la barre au fil du temps pour s’imposer face à un Sidi Diarra qui n’a pas démérité.

Selon les explications d’Amadou Dicko, Secrétaire général de la Fédération malienne de tennis, ce tournoi va permettre à la jeune génération de s’adapter à la haute compétition.

“Nous organisons ce tournoi inter centres dans le but de valoriser les jeunes talents. C’est pour permettre à la jeune génération de s’adapter à la haute compétition. Les jeunes des différents Centres au niveau de Bamako et des régions surtout se retrouvent une seule fois par an pour disputer ce tournoi. Et le tournoi est parrainé par le président du Comité national Olympique et Sportif du Mali (Habib Sissoko, ndlr) pour matérialiser l’action que nous avons mise en place afin que le tennis se développe à partir de la base. C’est l’un des objectifs qu’on s’est fixés pour organiser ce tournoi annuel, a-t-il expliqué.

De son côté, Tidiane Median Niambele, représentant le parrain estime que ce fut un véritable régal. “Nous avons assisté à un très bon match de finale entre deux jeunes talentueux. J’ai été agréablement surpris par le niveau de ces jeunes. Ils ont fait de très belle démonstration. C’était un régal quand j’ai vu ces jeunes réaliser des gestes propres à des grands tennismen comme Rafael Nadal et Novac Djocovic. C’était vraiment fantastique. J’avoue que je suis comblé de joie. Je tiens à rassurer les jeunes que l’accompagnement du président du Comité National Olympique ne fera pas défaut, a-t-il promis.

Au classement général de cette 11e édition du tournoi inter centres Junior de tennis c’est la ligue de Bamako qui domine les débats en occupant la première place. Au second rang, on retrouve la ligue de Ségou, tandis que celle de Sikasso complète le podium.

Signalons qu’en marge de ce tournoi, la fédération malienne de tennis a reçu un lot de matériel essentiellement composé de raquettes de la part d’un ancien champion du Mali, résidant aux Etats-Unis. Il s’agit d’Ibrahima Diallo qui a bien voulu accompagner la Fédération malienne de la discipline à travers ce geste. A son tour, l’instance faitière du tennis malien a saisi l’occasion pour remettre ces matériels aux représentants des différentes ligues régionales, une quinzaine de raquette pour chaque ligue. Enfin, des attestations ont été remises à toutes les ligues participantes.

 

Alassane Cissouma

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here