Trophée de la Souveraineté nationale du Bras de fer sportif malien : Yacou de l’AS Police, sacré champion 2021

0

Le bouquet final du trophée de la Souveraineté nationale du Bras de fer sportif malien de 2021 a été joué, le samedi 25 décembre 2021, au Pavillon des sports du Stade Modibo Kéita. Organisée par la Fédération Malienne des Bras de Fer Sportif (FMBFS), cette rencontre met fin à la saison sportive 2020-2021, soutenue par son parrain, Mohamed Lamine Haïdara. Les deux finalistes ont reçu chacun une Moton Djakarta neuve et d’autres cadeaux.

Pour ce dernier match de la saison 2021, huit combattants y ont pris part. Il s’agit d’Adama Diarra dit « Akon » du Club Spéciale Force ; Yacouba Fofana « Yacou » du Club As Police ; Lamine Koné « Kaouba » du club AS Néké ; Seydou Kéita « Bécé » du club Olympa ; Ousmane Doumbia « Alpha » du club Force 8 ; Ibrahim Al Wata Kéita « Tho » du club AS Néké ; Abdoulaye Ballo dit « Diblo » du club Empire. Devant les fans, le parrain, les familles, autres amoureux du bras de fer et observateurs, les mastodontes du Bras de fer du Mali se sont farouchement battus étape par étape jusqu’à la finale. Les tirages du premier tour, appelés quarts de finale, ont vu les oppositions suivantes : « Bécé» vs «Le Roi» ; « Tho » vs « Aikon » ; « Kaouba » vs « Alpha » ; « Yacou » vs « Diblo ». Au terme de ces combats, « le Roi », « Tho », « Kaouba », et « Yacou » ont décroché leurs billets pour les demi-finales. Les duels des demi-finales entre « Le Roi » et « Kaouba », et entre « Yacou » et « Tho », ont respectivement tourné en faveur de « Le Roi » et « Yacou ». La finale opposa donc « Le Roi » et « Yacou ». Au terme d’un combat dur, qui a retenu l’attention des publics sportifs venus nombreux, Yacou s’imposa. En plus du trophée, il empoche une Moto « Djakarta » neuve et autres cadeaux importants de la part du parrain. Le vaincu, « Le Roi », a reçu aussi une Moto Djakarta neuve de la part du parrain. Emu du bon déroulement de l’épreuve, Mohamed Lamine Haïdara a salué la FMBFS pour avoir porté son choix sur lui, avoir cru en lui. Il a réaffirmé, pour finir, son soutien, accompagnement, assistance aux côtés du Bras de Fer pour la promotion de la discipline, pour son rayonnement sur les cieux africain et mondial.

Bekaye Diawara, secrétaire de la FMBFS, s’est dit aussi comblé de voir l’année sportive à leur niveau se boucler à merveille. « Je suis content aujourd’hui pour la réussite de cette compétition, malgré le retard que nous avons un peu pris. Nous remercions le public qui a été toujours là, pour regarder les athlètes. Nous saluons le tout nouveau champion 2021 du nom de Yacou Fofana dit Yacou». C’est le sport qui a triomphé. Vu l’engouement qui est aujourd’hui autour de cette discipline, elle mérite davantage de soutien, d’accompagnement, pour la promouvoir au profit de la jeunesse qui la pratique.

Le nouveau champion, Yacou, a indiqué que cette coupe est le fruit de l’énorme travail abattu par lui et son club. «Comme on le dit, après la pluie c’est le beau temps. C’est la suite de très grands entraînements, de très grosses préparations avec mon Club l’AS Police. Je remercie les dirigeants de mon club, ceux de la FMBFS, de la ligue régionale de Bras de fer de Bamako, les autres pratiquants et amoureux de cette discipline qui font que nous sommes là. J’encourage tout le monde à l’union, au travail pour promouvoir plus notre discipline ».

Hadama B. Fofana

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here