Un jubilé hors norme plein d’histoires

2
Cheick Fantamady Kéita
Cheick Fantamady Kéita

Ce jubilé qui devait se tenir tout juste après son dernier match avec les Aigles le 19 juillet 1977 s’est déroulé le samedi 26 décembre 2015 ; soient trente huit (38) ans après. Cela montre le caractère historique  de l’événement étayé par la présence des 80% des spectateurs âgés de moins de vingt (20) ans venus applaudir un champion qu’ils n’ont pas vu jouer ! En plus ce jubilé s’est déroulé au Stade Mamadou KONATE qui lui donne un couronnement historique. Le Stade Mamadou KONATE dans lequel une génération : Bakari SAMAKE Bakaridjan alias Piantoni, Doudou DIAKITE, Idrissa TOURE Nani, Ousmane TRAORE Ousmane Bléni, Cheickinè TRAORE Kolo, Abdoulaye DIAWARA Blocus, Karokan KEITA Kéké, Abdoulaye TRAORE Elastic etc..

Commencèrent à se retirer en passant les témoins à une nouvelle génération : Salif KEITA Domingo, Sadia CISSE, Moussa TRAORE Gigla, Mamadou KEITA Capi, Cheick Fantamady KEITA, Cheick Fantamady DIALLO, Issa YATTASSAYE Lech etc..

L’événement au Stade Mamadou KONATE fut comme un pèlerinage pour les stars guinéennes : Papa CAMARA, Chérif Souleymane, Ibrahim KEITA Petit Sory et l’Ivoirien Laurent POKOU.

 

Un jubilé qui montre la fin d’une époque. Ce jubilé de Cheick Fantamady Keïta le  champion de Yaoundé montre en même temps la fin d’une génération, la fin d’un espoir de toute une nation qui s’est effondrée à Yaoundé (Cameroun). Ce qui donna raison à ce témoignage de Mamadou DIARRA : « au chef de l’Etat qui reçut l’équipe avant son départ, le capitaine Kidian DIALLO très optimiste a promis que les Aigles amèneront le trophée sur les bords du fleuve Djoliba ». C’est là même toute l’histoire du football malien. Le trophée n’est pas venu au Mali alors le football malien est resté à Yaoundé ainsi que l’espoir du doyen Bassidiki TOURE Bacoroba Alias l’homme Noir, absent de longue date du Mali ( le dernier joueur de la Jeanne d’Arc à la malheureuse finale de la Coupe d’Afrique Occidentale Française AOF, contre l’étoile filante de Lomé à Dakar) venu pour renforcer les Aigles afin de remporter le premier trophée continental du Mali. Depuis la CAN de Yaoundé 1972 jusqu’à nos jours les Aigles n’ont jamais vu une finale. Il a fallu quarante-trois (43) ans pour que les Aiglonnets remportent la Coupe d’Afrique de leur catégorie en 2015 c’est cette année que Cheick Fantamady Keïta le champion de Yaoundé retourne dans sa mère patrie.

 

Un jubilé au cours duquel les petits fils en match d’ouverture montrent aux grands-pères que le présent a de l’avenir au Mali. Qu’il nous soit permis de remercier l’Association des anciens sportifs du Mali en France pour cette initiative de solidarité africaine. Nous demandons aux autorités maliennes, à la Fédération malienne de football, au Comité olympique du sport d’être attentifs au sort des sportifs maliens. Nous encourageons et remercions le président de la République pour tout ce qu’il a fait et continue de faire pour le sport et les sportifs.

 

L’expérience d’une génération encourage la génération montante. Comme le témoignent les propos de Cheick Fantamady KEITA : « j’encourage les jeunes à continuer à travailler ». Ceci nous rappelle les propos de Salif KEITA Domingo,qui, suite aux diffamations et lynchages médiatiques, s’écriait : « Je préfère démissionner que de mal servir ».Il démissionna de son poste de directeur technique de la FEMAFOOT pour créer le Centre Salif KEITA (CSK). Les jeunes qu’il forma ont tenu l’étendard du football malien durant vingt (20) ans avec un ballon d’or pour Seydou KEITA Seydou Blé et un soulier d’argent pour Mahamadou DISSA.

Et pour clore à défaut du pardon laissons les enfants réconcilier les pères.

Le temps use le mensonge et polit la vérité.

 

Somita KEITA Dravéla Rue 364 Porte 150

E-mail : somikeit2@yahoo.fr

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Quelle patiente!!!
    Merci beaucoup pour tous ces moments de joie que vous (toi et tes coéquipiers) avez fait vivre en son temps, au peuple malien.
    Félicitations tonton Cheick!!!!
    Courage aux aigles et aiglonnets

Comments are closed.