14ème Conseil Central Ordinaire de l’UNTM : Yacouba Katilé promet de rebâtir la cohésion

2

La Maison des Ainés a abrité, le mardi 1er  décembre 2015, le 14ème conseil central  ordinaire de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM). C’était sous la présidence de leur secrétaire général Yacouba Katilé, en présence  des membres du bureau exécutif  de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) et des délégués venus de Bamako et de l’intérieur du pays.

Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre des dispositions  statutaires de la centrale  syndicale a été  l’occasion pour les militants de discuter des questions se rapportant à la vie de l’UNTM afin de la fortifier.

Dans son intervention, Yacouba Katilé a fait savoir que  ce 14ème conseil central ordinaire  se tient dans un contexte marqué par de nombreux défis auxquels la centrale syndicale fait face.  Il souligne à ce propos que l’UNTM entend tirer les leçons de ses échecs et réussites pour répondre aux aspirations  des travailleurs dans les domaines  économique, politique, sociale, sécuritaire, d’employabilité et de développement.

« Cette rencontre est aussi une façon de célébrer la démocratie interne de notre organisation, de restaurer  une discipline renforcée par l’autodétermination individuelle de chacun de nous à endiguer les dérives qui la fragilisent », a indiqué Yacouba Katilé. Avant de poursuivre qu’ils sont  en face du défi de redonner à l’UNTM toute sa composition, toute ses énergies et ses ressources humaines.

« Nos ennemis ne sont pas seulement du monde syndical, mais pullulent dans la classe politique, gouvernementale, administrative, patronale et dans la scène internationale où on travaille à nous diaboliser » a confié le secrétaire général de l’UNTM.

A l’en croire, cette session est l’occasion pour les participants d’échanger sur le rapport de synthèse portant sur la fonction normative, revendicative, représentative, éducative et sociale de l’UNTM conformément à sa mission fondamentale. Aussi, dit-il, ils débattront de la situation politico-sécuritaire de notre pays afin de définir une position constructive.

« Cette résolution peut avoir un effet de correction, de dynamisation du bureau exécutif, car nul n’ignore qu’un  des moyens de revitaliser un organe qui enregistre des défections ou des paralysies est de le remembrer pour que l’effectivité de la taille du bureau donne  des retombées positives » a souligné Yacouba Katilé. Avant d’ajouter que son discours a un contenu qui est le reflet des ses intimes convictions. Actualité oblige, Yacouba Katilé à touché du doigt la crise que traverse le SYNAPRO dont le secrétaire général et des membres de son bureau sont en rupture de banc avec l’UNTM.

« J’ai promis de rebâtir la cohésion de la centrale, je ne pouvais donc pas être indifférent à l’éclipse du SNAPRO de nos rang. Le SYNAPRO fait partie des syndicats fondamentaux de l’UNTM. Le SYNAPRO a toujours été des grandes batailles et décisions de l’UNTM » a expliqué le secrétaire général de l’UNTM. C’est pourquoi, il a souhaité qu’il y ait un consensus  qui  soude solidement leurs rapports et qui réservera aux camarades de SYNAPRO, un accueil de camaraderie.  Il a rappelé que le bureau exécutif n’est que le produit du conseil central. C’est à ce titre qu’il l’a invité à prendre des résolutions qui obligeraient les camarades du SYNAPRO au respect de la discipline hiérarchique.

Il a conclu en souhaitant la résolution très prochaine des crises UNTM–SYNTADE,  UNTM-Syndicat des Transporteurs et la concrétisation du retour du SYNAPRO au sein de la grande famille UNTM.

Fily Sissoko

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. l’UNTM n’a jamais eu comme leader syndicaliste un piètre comme ce KATILE
    il a divisé les travailleurs de ce pays, sinon comment comprendre une augmentation de revenu de 10% chez les retraités de la caisse à partir de janvier 2015, et 5% chez ceux de l’INPS à partir d’avril 2015; du jamais vu.
    qu’il explique a l’ensemble des travailleurs maliens les raisons de cette incroyable dérive, ce monsieur n’est pas digne d’être un syndicaliste….

Comments are closed.