Accord entre le Gouvernement et l’UNTM : Enfin, Katilé soulage les partants volontaires à la retraite

0

La nouvelle est tombée avec un grand ouf de soulagement. Celle relative à des accords conclus entre le Gouvernement et la principale centrale des travailleurs du Mali, l’UNTM (Union Nationale des Travailleurs du Mali, sur son mémorandum comportant 9 points de revendications. A travers le document volumineux de 13 pages du Procès-verbal de conciliation, un point important reste historique, il s’agit du point 3 sur les Partants volontaires à la retraite. Le dénouement de ce point va conduire  le Gouvernement à payer les droits des partants volontaires avant le 31 mars 2021. Un grand chapeau à Yacouba Katilé, SG de l’UNTM pour cet acquis historique, obtenu après plusieurs dizaines d’années de combat.

Au chapitre des accords, au niveau du point 3 du cahier des doléances de l’UNTM, relatif à l’octroi aux partants volontaires à la retraite sans exception : Du Droit à pension conformément à l’accord-cadre avec l’USAID, la Banque Mondiale, le PV de conciliation fait la mention suivante: « Le Gouvernement et l’Union des Travailleurs du Mali conviennent de la mise en place d’une commission pour déterminer les bénéficiaires et leurs droits afin de procéder aux payements avant le 31 mars 2021 ». Ce n’est pas tout, car les deux parties convenus aussi sur : « la mise à leur disposition du fonds de réinsertion au plus tard le 31 mars 2021 ».

Faut-il le signaler les partants volontaires n’ont pas été les seuls grands bénéficiaires de cette conciliation. L’UNTM dans son cahier de doléances avait mis en bonne place la situation des compressés. Notamment les travailleurs compressés des sociétés et entreprises d’Etat, tels la COMATEX, l’ITEMA, la SMECMA, l’Azalaï Hôtel Tombouctou, entre autres. Les droits desquels avaient été clairement établis. En commun accord : « le Gouvernement et l’UNTM conviennent de la mise en place d’une commission pour déterminer les bénéficiaires et leurs droits afin de procéder aux payements avant le 31 mars 2021 ».

Autre point historique de cet accord entre le Gouvernement et ses partenaires sociaux relève de la promesse ferme de recrutement de 5 600 jeunes diplômés dans la fonction publique par an, pendant 5 ans. Dans la même veine de procéder au recrutement de 20 000 jeunes dans la fonction publique en janvier 2021. Et de faire le point de la situation des diplômés recrutés dans les corps de défense et de la sécurité

En réponse, la partie gouvernementale s’est engagée entre autres à recruter 23 728 jeunes conformément à la prévision budgétaire de 2021, d’informer l’UNTM sur le nombre de jeunes à recruter pour le compte de l’armée en 2021, de même que l’information sur la situation des recrutements des années 2019 et 2020, même de ceux qui ne sont pas concernés spécifiquement des Accords de 2019.

Il a été aussi convenu de mettre en place une commission pour examiner la faisabilité de l’organisation par le seul ministère en charge de la Fonction publique de l’ensemble des concours d’entrée dans les fonctions publiques de l’Etat (y compris pour les corps relevant de l’ENA) et des collectivités territoriales.

En somme, le moins qu’on puisse dire est qu’à travers tous ces accords acquis suite à des rudes épreuves et plusieurs rounds de négociation, la principale centrale des travailleurs du Mali, l’UNTM, sous le leadership de son Secrétaire Général, Yacouba Katilé vient de donner la preuve de son attachement sans faille aux droits et avantages des travailleurs du Mali, tous les secteurs confondus. En cas d’issue heureuse, l’histoire retiendra que c’est sous le règne de Katilé que les partants volontaires, les compressés, les volontaires des écoles communautaires, les travailleurs des collectivités, les victimes de licenciement pour raison de covid19 et d’autres ont enfin eu satisfaction. Surtout que les parties aux termes des discussions ont convenu de la mise en place d’une commission de suivi de l’ensemble des points. Cette commission se réunira trimestriellement. Ce qui est bien clair.

Moustapha Diawara

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here