Mali: au moins deux soldats maliens tués dans l’explosion d’une mine

25 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

L’armée malienne est-elle prête pour prendre le relais des forces françaises ? © REUTERS

BAMAKO – Au moins deux soldats maliens ont été tués jeudi dans l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule, entre les villes de Douentza et Hombori (nord du Mali), récemment reprises aux groupes islamistes armés, a appris L’AFP auprès d’une source malienne de sécurité.

Un véhicule de l’armée malienne a sauté jeudi sur une mine entre les localités de Douentza et Hombori. Il y a au moins deux morts, a indiqué cette source.

On soupçonne fortement les islamistes d’avoir posé cette mine. C’est arrivé dans une zone qu’ils contrôlaient. Mais on ne sait pas encore si elle avait été posée avant leur départ ou s’ils sont revenus depuis pour la poser, a-t-elle ajouté.

Hombori, situé entre Mopti et Gao, à 920 km au nord-est de Bamako, a été reprise sans combats le 25 janvier par une colonne de soldats français et maliens. Douentza, sur la même route, à 800 km de la capitale, l’avait été le 21 janvier.

Les militaires français ont fait part à plusieurs reprises de leur vigilance à l’égard d’éventuelles mines ou bombes artisanales, que les islamistes auraient pu dissimuler avant de prendre la fuite.

C’est à Hombori que deux Français, en voyage d’affaires selon leurs proches, ont été enlevés en novembre 2011. Un rapt revendiqué par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Sept otages français sont retenus par des groupes islamistes au Sahel.

Ils seraient aujourd’hui probablement dans la région de Kidal, dans l’extrême nord-est du Mali, près de la frontière algérienne, selon les autorités françaises.

(©AFP / 31 janvier 2013 12h15)

SOURCE:  du   31 jan 2013.    

25 Réactions à Mali: au moins deux soldats maliens tués dans l’explosion d’une mine

  1. moune

    ……Toute ma pensée à eux et aux blessés. Vive le mali!

  2. anti yihad

    alla ka hine tabaw la

  3. DEPITE

    n source militaire malienne a avoué à Alakhbar que sans les Français l’armée malienne n’était pas en mesure de repousser l’avancée des islamistes vers le sud du pays.

    Douentza (Mercredi 29 janvier 2013)

    Douentza (Mercredi 29 janvier 2013)

    La source explique: «À Gao nous étions obligés de battre en retraite, parce que les islamistes étaient mille fois plus nombreux et plus armés que nous».

    Les auteurs du putsch du 22 mars 2012 reprochaient au président déchu, Amadou Toumani Touré, de n’avoir pas mis à la disposition de l’armée les moyens nécessaires pour combattre les islamistes . Le capitaine Sanogo, chef de la junte, promettait que dès l’arrivée à Bamako des armes maliennes qui étaient bloquées au Port de la Guinée, l’armeé déclenchera les hostilités pour « bouter hors du pays les indépendantistes du MNLA, les islamistes radicaux et les narcotrafiquants ». Toutfois, « l’arrivée de ses armes, souligne la source, n’ont pas empêché la prise, par les terroristes, de la localité de Konna » située à 700 km au nord de Bamako, le jeudi 10 janvier dernier.

    Des salaires faibles

    Un convoi de l’armée malienne arrêté à Douentza pour percevoir des primes (Mercredi 29 Jan)

    Un convoi de l’armée malienne arrêté à Douentza pour percevoir des primes (Mercredi 29 Jan)

    En outre, l’armée malienne est faiblement remunérée. Le salaire d’un soldat ne dépasse pas les 75 000 Cfa (45 000 UM) en plus de 35 000 francs pour la ration. Et seuls ceux qui sont sur le front nord ont mensuellement droit à une prime de 50 000 francs Cfa (30 000 UM).

    La perception de cette prime de guerre a retardé hier (mercredi 30 janvier) à Douentza (nord) une colonne de l’armée malienne qui partait à Gao. « Nous attendons nos primes pour continuer à Gao », a affirmé un soldat dans le convoi. Ce même convoi était encore retardée quelques heures plut tôt au niveau de la ville de Sévaré (675 km de Bamako) pour manque de véhicules. «Nous devions aller ce soir à Gao, mais il nous manque de véhicules», a expliqué un autre soldat.

    A constater par ailleurs que c’est l’armée américaine qui assure en partie la nourriture de ses militaires maliens engagés dans le nord du pays. A Douentza les soldats avaient chaqu’un un sachet contenant de la nourriture sur lequel il est mentionné: « Made in america ».

    Faible niveau d’instruction

    Le niveau d’instruction des soldats maliens est également faible. Un soldat a raconcté que son père l’a mis dans l’armée, parce qu’il a échoué à l’école. Plusieurs autres soldats, rencontrés par Alakhbar, parlent le Bambana ( Langue dominante dans la partie sud du pays) et ils s’expriment difficilement en français qui est la langue officielle.

    Encore, les femmes sont bien représentées dans l’armée, mais elles ne participent pas à la guerre, précise la source.

  4. kotigui 02

    paix a leurs âmes ,si la france intervient au mali sans un detecteur de mines ;je trouve ça dommage car ils savent avec leur experience d’afghanistant et autre… :roll: :roll: :roll:

  5. sirou

    Un grand bonjour de Paris et mes plus belles pensées à toute la population du Nord Mali qui souffre depuis 9 mois de ces intégristes issus du moyen-age !
    Mille merci a tous les Maliens qui m’ont si bien accueilli chez eux, dans leurs familles et dans leurs maisons, en 1998 à Kayes, Bamako, Ségou et Mopti !
    Le Mali et les Maliens, peuple noble de l’Afrique de L’ouest, resteront dans mon coeur jusqu’à mon dernier souffle !
    Nous Français, sommes à vos cotés, notre armée est là pour vous aider, car personne ne devrait avoir le droit de vous faire du mal, vous amis Malien qui ne le méritez surtout pas !
    Bon courage à vous et patience… l’heure de la liberté et de la dignité est proche !
    je pense à vous ! kambé cofé.

  6. carlosbayo

    paix a leur ame.amen!

    soyez vigilant!

  7. vision2013

    Que la paix de Dieu soit sur leurs ames. Ces jeunes sont morts sur le chemin de justice contre l’agression des fauteurs des troubles sur la terres. Il faut plus de prudence car ces anti-humains veulent tout detruire comme des vrais satans…sinon les mines ne peuvent etre mises dans le seul espoir de tuer que des militaires…les innocents civils enfants et autres pourraient toujours y etre victimes…voila comment les terroristes detruisent tout.