Barkhane sur le fil !

10

Malmenées par les e-terroristes, les forces Barkhane, Minusma et même l’EUTM sont les cibles régulières de nombreuses critiques dans la presse et sur les réseaux sociaux depuis plusieurs semaines. Cette condamnation est-elle méritée ou bien une guerre d’un nouveau genre se met-elle en place ? Cette guerre numérique, pour l’instant défavorable aux Forces Internationales, serait-elle en fait une campagne de désinformation bien maîtrisée par les groupes djihadistes?

Deux certitudes : premièrement, se positionner comme médiateur extérieur, sur une scène aussi complexe que celle du Mali, ne peut être une tâche simple ; deuxièmement, il est facile de critiquer une telle position si délicate à trouver, dans un contexte mouvant.

A la question : « qu’attend-on de Barkhane, de la Minusma et de l’EUTM » ? Les réponses sont :

– Que Barkhane nous aide Ă  faire fuir les terroristes qu’elle est venue traquer jusque sur notre territoire. Mais lorsqu’elle s’implique, on lui rappelle son passĂ© colonial, on l’accuse d’ingĂ©rence et de nĂ©gocier avec des chefs de guerre au passĂ© douteux.

– Que la Minusma nous sĂ©curise et se positionne comme mĂ©diateur des conflits interethniques, intercommunautaires pour nous aider Ă  trouver des solutions de long terme. Mais les journaux ne manquent pas une occasion de critiquer son manque d’efficacitĂ©. Et quand, dans son rĂ´le, elle s’interpose pour prĂ©server les populations, on lui reproche, comme Ă  Kidal de protĂ©ger la CMA contre la PF;

– Que l’EUTM entraine et donne l’instruction Ă  nos FAMa, pour que nous gagnions en autonomie sur le plan sĂ©curitaire. Or, rĂ©cemment la presse a remis en question la qualitĂ© de la formation.

Ainsi, malgré l’aide apportée, le jeu national est de critiquer sans cesse ceux qui nous aident et forment notre armée.

La tâche est dure pour toutes ces Forces Internationales, d’autant plus que l’environnement est complexe. Les amis d’un jour sont les ennemis du lendemain. Les accords politiques sont fragilisés par des guerres tribales historiques. Des trafiquants viennent se mélanger aux membres de chaque clan, redéfinissant les logiques commerçantes ancestrales…et dès qu’un semblant d’équilibre apparaît, des groupes terroristes s’emploient à le détruire pour maintenir un chaos qui leur profite. Ceux-ci ne respectent aucune règle, aucun code d’honneur.

Les Forces Internationales doivent constamment jouer les équilibristes. Alors les critiques ne sont-elles pas disproportionnées ?

Il est légitime que la population attende beaucoup de ceux qui sont censés apporter la stabilité et la sécurité au Mali. Mais au lieu de les encourager dans leur action, les médias véhiculent des messages qui cassent leur image. Les rumeurs dégradantes sont véhiculées par les réseaux sociaux, et reprises par les populations qui ont besoin de trouver des causes à leurs malheurs.

A Kidal, par exemple, il serait irréaliste d’exiger de Barkhane de ne plus rencontrer certains chefs militaires locaux, même si ceux-ci semblent entretenir des relations troubles avec les groupes djihadistes. Pour autant, il serait irresponsable d’imager un quelconque rapprochement entre eux et Barkhane.

Ce sont les groupes djihadistes qui ont le plus intérêt à dégrader l’image des Forces Internationales et de Barkhane en particulier. Ils s’y emploient autant dans les médias que sur les réseaux sociaux.

C’est une hypothèse hautement probable car nous savons tous que les groupes terroristes maîtrisent la propagande électronique. Nous en sommes régulièrement témoins : la diffusion de la vidéo des 5 soldats FAMa enlevés est un exemple récent très explicite. D’autres actions sont menées de manière plus discrète, mais très efficace, sur les réseaux web : des messages codés se diffusent sur twitter, des réseaux se montent sur la toile; des informations de propagande sont noyées au milieu de « posts » sympathiques que reprennent innocemment les internautes.

Pour ne pas continuer à creuser notre propre tombe, nous devrions sagement réfléchir : voulons-nous vraiment que ceux qui nous aident, dans les processus de médiation et dans la traque de terroristes internationaux, quittent notre territoire avant que la paix ne soit rétablie ?

La lutte anti-terroriste doit-être prioritaire. Nous aurons bien le temps de reprendre la main sur notre économie et de gagner notre totale indépendance quand nous seront stabilisés.

Ousman Kouare

@kouare

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. Kouare ou Koumare je ne sais pas si ce qui est ton nom, il faut d’abord expliquer au lecteurs qui est/sont ton/tes sponsor/s pour venir dire n’importe quoi qui meme est digne de quelqu’un qui ne sait pas faire la part des choses. Tout le monde doit savoir que la rebellion aussi bien que le pseudo djihadisme a ete fabrique par les imperialistes de toute piece. Les leaders Touaregs l’ont confirme, les recherches et le comportement de la france au Mali a confirme aussi cela. A dire que la france a ete invite au Mali est du pire mensonge car la france etait deja au Mali et le president interimaire en la personne de Dioncounda n avait aucune autorite d’inviter une force etrangere dans le Mali. Et pour la presence des Nations Unies au Mali, cela ete la demandee de la france pour supporter sa politique car la mission du soit disant paix des nations unies a toujours voyage dans le monde a defendre les interets d’un pays imperialiste. Il est aussi clair aujourd’hui que les Touaregs eux memes, je veux ceux-ci achetes par les imperialistes sont fatigues de cette guerre et souffrance qu’ils ont fait subir leurs freres et soeurs. Kouare, si tu ne sais pas faire des churches ou des analyses ecoute au moins des gens qui ne vivent que de ca. Je t’invite a ecouter ou lire Michel Collon, Bourgeot, Tarip Ramadan et autre pour t’informaer de ce qui se passe au Mali. De grace, il ne faut pas se moquer de la misere des Maliens/Maliennes qui ont trop souffer de cette injustice imperialiste qui ne dit pas son nom. N’est ce pas que pour cette injustice que Amadou Toumani Toure est en exil aujourd’hui? Vous etres des gens qui sont pret a vendre votre ame au diable pour les petits retombes. Les dignes fils et filles du Mali te feront payer de ta connivance avec les satans du monde qui ne vivent que de la violence et la manipulation. Ce n’est pas des gens comme toi qui vont detourner des Maliens/Maliennes du chemin de la verite. Les imperialistes ont destabilise le Mali et ils continuent a le faire a travers des gens comme vous et vos semblables. Je veux dire tout simplement aux Maliens/Maliennes de faire attention a des gens comme Kouare car il y a beaucoup de Kouare dans la nature en Afrique plus precisement au Mali

  2. La libération des autres régions
    n’a pourtant pas posĂ© autant de problèmes qu’Ă  Kidal.
    Arrêtéz de nous prendre pour des cons.
    Que nos envahisseurs soient claires
    dans leurs intentions.
    Le malien n’est pas dupe.
    Qu’ils sachent que le mali a un passĂ©
    Glorieux. Le mali n’est ni la Centrafrique, ni la Rdc,ni le Congo,ni le RwandaRwanda,ni le Soudan….
    Nous sommes un peuple bĂ©ni, civilisĂ© du nord au sud et de l’est en l’ouest.
    Nous sommes le peuple des grands empires d’Afrique : SonghoĂŻ, manding,Ghana…
    Dites donc à nos envahisseurs que le malien est malin depuis les temps immémoriaux donc de changer de stratégies.

  3. Comrades let us be straightforward the French have earned the overwhelming majority of the criticism they receive from Malians. It is part of the French culture to intentionally do wrong with intent of raising the voices of those who are incapable of duly responding to their improper actions. The mess that exist now in Mali would not exist without French input. ECOWAS made the effort to give Malians the necessary support to fight unconditional surrender war but the French bullied there way in plus had the sycophant Malian government call halt to the decisive war effort long before it could be bought to unconditional surrender solution. The sycophantic corrupt government that embraced French desires have cost Malians essential financial resources plus the security control of Mali the war should have delivered. It is good reasoning to believe that if a foreign nation have spent excess three hundred years occupying your nation but did nothing or so little it is not worth talk concerning advancing the living conditions to a meaningful degree that that nation means you no humane goodness thus, should be left alone. If criticism expedite the French movement out of West Africa we need more much more criticism of the French. Keep it real. Peace piece. Very sincere, Henry Author Price Jr. aka Obediah Buntu IL-Khan aka Kankan.

  4. tu a raison M ousman des gars qui se font tuĂ©e pour notre peuple et certains ne sont pas reconnaissante que c’est dommage pour le Mali je trouve sa mĂ©chante

  5. “”””Ce sont les groupes djihadistes qui ont le plus intĂ©rĂŞt Ă  dĂ©grader l’image des Forces Internationales et de Barkhane en particulier. Ils s’y emploient autant dans les mĂ©dias que sur les rĂ©seaux sociaux.”””””

    EXACT ………….. 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here