Mali-France : Juppé décrié par l’opposition et la société civile

14
1

Venu à Bamako dans le cadre d’une prétendue « recherche de dialogue » entre le Mali et la rébellion, le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a du faire face à la manifestation de colère de certains militants de l’opposition et de la société civile. Ceux-ci dénoncent « l’attitude ambiguë de la France » et « l’insistance » de celle-ci à imposer au Mali de déposer les armes contre les « rebelles » du MNLA.

 

Alain Juppé

 Après le Bénin et le Burkina Faso, le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, a bouclé ce dimanche 26 février une visite sommaire de quelques heures dans notre capitale. Reçu par le chef de l’Etat Amadou Toumani Touré, M. Juppé était, dit-il, venu « rassurer les autorités maliennes face la crise du Nord  et assurer de la disponibilité dela France dans la résolution de la rébellion ». C’est du moins ce qu’il a révélé aux journalistes à sa sortie d’audience à Koulouba.

Mais, le discours est loin de convaincre les militants de l’opposition et de la société civile, qui l’ont accueilli avec des slogans hostiles. C’était à la faveur d’une manifestation organisée par le Collectif « Touche pas à ma Constitution » et la jeunesse Sadi, principal parti d’opposition. La marche qui a quitté l’ambassade de France pour le Musée national de Bamako, a enregistré la participation de nombreux leaders de la société civile, dont le président dela Coalitiondes alternatives/Dette et développement (CAD-Mali), un mouvement altermondialiste réputé proche de la gauche.

Les manifestants qui scandaient des slogans hostiles àla France, ont dénoncé ce qu’ils appellent « l’ingérence » de l’ex-colonisateur dans les affaires intérieures du Mali. « La question de la rébellion est un problème maliano-malien, et nous ne comprenons pas l’intérêt accordé parla Franceà cette crise. Pire, l’insistance de celle-ci à imposer au Mali à déposer les armes après avoir été attaqué par des groupes d’assaillants, donne matière à réfléchir », a déclaré le président dela CAD-Mali, Sékou Diarra. Qui s’interroge sur « l’attitude ambiguë dela France ».

Dans un contexte de fortes supputations

La visite du ministre français des Affaires étrangères au Mali intervient dans un contexte très tendue des relations entre les deux pays à cause de la situation au Nord. A Bamako, comme dans les grandes villes du pays, on soupçonne le soutien de l’ancienne métropole en faveur des rebelles du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). Aujourd’hui, nombreux sont les observateurs qui s’accordent quela Francea de bonnes raisons d’attiser le feu. Si M. Juppé s’en est défendu ce dimanche  face aux journalistes, certains analystes sont formels : « Contrairement aux déclarations officielles, les autorités françaises n’apportent rien au Mali pour la résolution de la crise au nord. Bien au contraire, elles veulent tirer profit de la résurrection de la rébellion dont les leaders politiques bénéficient de tout le confort nécessaire à Paris, et des manifestations de colère des populations pour régler leurs comptes avec le président Amadou Toumani Touré « coupable » d’ avoir refusé d’accéder à des sollicitations de Nicolas Sarkozy comme l’installation d’une base militaire française à Sévaré ». En clair, arguent de nombreux spécialistes de la question, ces refus, passés pour une défiance de la très grande France, viennent s’ajouter à un autre contentieux entre le président malien et son homologue français : celui de la non signature par le Mali de l’ « Accord de réadmission des expulsés ». En dépit des pressions, notre pays est resté sur cette position depuis  2006 alors que la Francea déjà fait signer le fameux « Accord » par 8 pays d’Afrique dont le Burkina Faso et le Sénégal ainsi que l’Ile Maurice.  Dans ce bras de fer, ATT est adossé à un soutien total de tout le pays dont la population expatriée est à 4 millions de ressortissants, 3 millions d’entre eux étant installés en Afrique et 200 000 en Europe, dont 100 000 en France, selon les estimations.

« Il allait donc de soi que le président Sarkozy prenne très mal  que le chef de l’Etat malien affichait ses soutiens à  Kadhafi quandla Franceplanifiait la mise à mort du dirigeant libyen » expliquent d’autres commentaires. Pour qui, « les manifestations de très grande envergure menées à Bamako ont sonné à Paris comme la dernière provocation du président ATT à qui il faudra rendre la vie impossible durant les derniers mois de son dernier mandat ». Bref, pensent certains, « il allait finalement de soi que Sarkozy et son pays soient aujourd’hui derrière tous les projets de déstabilisation du pouvoir au Mali ».

En attendant que toute la lumière soit faite dans de l’éclatement de la rébellion au Nord, les commentaires vont bon train, et chacun y va de son argumentaire. Mais Alain Juppé, lui, est retourné en France avec l’image qu’une importante partie de la population malienne a désapprouvé sa visite au Mali.

Issa Fakaba Sissoko

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
1FILSDUMALIBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 7083</span>
Membre
1FILSDUMALIBA 7083
4 années 7 mois plus tôt

Calafate tu as oubliees le mouvement separatiun peu maintenant. me ste corse. Toutes ces masscarades pour les otages francais detenus car la droite francaise a besion de points dans la population. Donc elle seme ce chaos pour detourner l’attention des francais et en meme temps donner des millions d’euros au preneurs d’otages bientot pour que les journaux et les teles francaises clappent juste de 2 doigts pour sarkon et juppon 😆 .

Novateur<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 4</span>
Membre
Novateur 4
4 années 7 mois plus tôt

ce M. est 1 bouffon, tu abrite les bandit, qd nos soldat se sont fait massacré tu na pas parlé de negociation
Vraiment un gouvernement bouffon

Calafate<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 69</span>
Membre
Calafate 69
4 années 7 mois plus tôt

Monsieur Juppé,
Vous qualifiez la F.A.R.C de Colombie comme un mouvement terroriste,Les Basques d’Espagne comme terroristes,les combattants du F.I.S d’Algerie,les frères musulmans d’Egypte etc et etc…
Pourquou pas les Rebels du Mali.
Donnez-moi la définition du mot terroriste s’il vous plaît.
La connaissez vous réellement?

le phoenix<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 36</span>
Membre
le phoenix 36
4 années 7 mois plus tôt

Mais “”Lapaixpadeprix””comme tu fais si bien alusion au coran..n’est il pas autoriser dans ce meme coran la loi du talion,oeil pour oeil ,dent pour dent, vie pour vie….si tu es un bon patriote attise plutot cette “bonne guerre” afin que pareille chose ne se reproduise plus dans ton pays si reelement tu es un bon Malien.
Une chose est sure si tu aimais ce pays comme un vrais pateriote tu n’allais pas condamner cette guerre.
QU’ALLAH BENISSE MON MALI

choucha<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 17</span>
Membre
choucha 17
4 années 7 mois plus tôt

le Coren doit prendre les cinq points cités par Kassin car ils sont plus pertinents que tout leur soit disant 🙄 :mrgreen: 😆 document de cahier de doléances. JUPETTE lui cherche plutot à faire sienne les puits de pétroles du Nord Mali. Après la Libye c’est le Mali.Alors debout et partout debout

Tototoutcourt<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 36</span>
Membre
Tototoutcourt 36
4 années 7 mois plus tôt

la France n’est même plus écouté après l’escapade en Libye, et Juppé le Bouffon, se permet de venir a Bamako croyant pouvoir nous intimider? il n’y a qu’une idée qui vaille : condamner les attaques du MNLA, et les demander de déposer les armes, toute autre considération est nul et non avenue. La france se croit toujours en 1945 quand tout le monde est venu la soutenir, l’aider devant l’injustice et la barbarie Nazi, maintenant c’est fini, nous avons compris qu’il y’a bien l’emballage, mais le contenu est aussi léger que l’intelligence du bouffon. wait and see, la france c’est has been.

Clapham<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 31</span>
Membre
Clapham 31
4 années 7 mois plus tôt

Kassin, merci pour la bonne proposition.

Lapaixpadeprix<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 47</span>
Membre
Lapaixpadeprix 47
4 années 7 mois plus tôt

vraiment nos fameux cadres de cette société civile ne voient pas plus loins que le bout de leur nez, ils sont irresponsables car personne ne peut souhaiter ou en courager une guerre pour son pays surtout quand il s’agit d’une guerre fraticide. L’islam a dit quand des musulmans frères sont en guerre tout le monde doit se mettre pour imposer la paix entre eux, s’il y a un qui a tord tout le monde doit se mettre contre lui pour le ramener à la paix. C’est la voie qui nous a été dictée par notre Seigneur, le Tout Puissant, donc en tant que bon musulman on doit savoir raison garder. Nous devons encourager ATT à aller rapidement vers le cessez le feu et ramener nos frères égarés à la raison et c’est à ce prix que nous pouvons nous reconcilier sereinement et nous orienter définitivement vers le développement harmonieux et juste de notre pays. Les pays comme la France, le Burkina et l’Algérie qui nous aide à cela ne sont que des vrais amis du Mali!

le phoenix<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 36</span>
Membre
le phoenix 36
4 années 7 mois plus tôt

SI TU PARLE AINSI C’EST QUE TU DOIS PAS ETRE UN BON MALIEN
TOI ET TON ATT AGISSER EN LACHES….COMMENT SE FAIT I LQU’ON VIENNE T’AGRESSER CHEZ TOI ET QUE TU PARLES ENCORE DE NEGOCIATION…D’AILLEURS TON ATT A ETE PLUS QUE CLAIR…LORS DE SON INTERVENTION parceque l’arsenal de ces gences en question lui on fait peur ..domage un president general peureux…ATT lui meme est le chef rebel…c’est lui quia permis a AQMI ET CES CONNARDS DE SOIS DISANT REBELLES D’ATTAQUER NOTRE PAYS …UNE CHOSE EST CERTAINE IL RENDRA COMPTE. ATT lors de la transition nous t’avions pardonner tes fautes premieres mais pas dernieres.
QU’ALLAH BENISSE MON MALI

VIRGULE<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 195</span>
Membre
VIRGULE 195
4 années 7 mois plus tôt

Nous n’avons pas libéré la france des griffes de Hitler pour que cet I.M.B.E.C.I.L.E de sarko et son ignard de jupé viennent nous mener la vie dure.

tourtata<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 5</span>
Membre
tourtata 5
4 années 7 mois plus tôt

Pourquoi ils sont comme ça ils n’ont qu’a réglé le problème de chez eux avant d’arriver en Afrique ici, nos chefs d’États sont en arrière raison pour laquelle ils ont la force sur intervention militaire, mission de l’ONU tout ça parce que les chefs d’États sont faibles ont veux plus de ça en Afrique surtout toit le président Malien Arrête tes bêtises et donne les vrai armes aux soldats pour qu’ils en finissent avec ça ❗

wpDiscuz