Douanes BMI de Ouélessébougou : Saisie de plus de 5000 plaquettes d’amodiaquine hydrochloride et de 2000 autres plaquettes de cimetidine KVA

0

Moins d’une semaine, après la saisie de la drogue (chanvre indien) et d’un important lot de produits pharmaceutiques pour humains et pour animaux, sous la conduite du Capitaine Oumar Camara, des éléments de la nouvelle brigade mobile d’intervention des Douanes de Ouélessébougou viennent de mettre le grappin sur deux trafiquants de médicaments contrefaits dans le village de Kabé, situé à la frontière entre le Mali et la Guinée dans l’ex-arrondissement de Sanankoroba.

De plus en plus au sein de l’administration des Douanes maliennes, la lutte contre le trafic illicite et la contrebande dans leur ensemble devient une réalité. En effet depuis un certain temps, nous assistons à de grosses saisies de produits contrefaits, parmi lesquels, on dénombre un nombre important de produits pharmaceutiques. De Kayes à Kidal en passant par les régions de Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et le District de Bamako, les agents des Douanes sur le terrain n’entendent plus laisser passer un produit issu de la fraude ou de la contrebande.

Ces performances qui se réalisent en ce moment par les agents des Douanes, sont à mettre certainement à l’actif du Col Modibo Maïga, le Directeur général, qui depuis sa prise de fonction n’a pas lésiné avec les moyens matériels permettant aux douaniers déployés sur le terrain de mener leur mission de façon plus efficace. Des véhicules, des motos tout-terrain et bien d’autres matériels de travail ont été à la disposition des agents de douanes sur le terrain.

Justement avec ces différentes saisies que viennent d’effectuer les services des Douanes, notamment par les éléments des bureaux de Kouremalé, Sikasso, la section recherche des douanes de Koulikoro. Parmi ces grosses saisies, on peut souligner celle effectuée par les éléments de la BMI de Bougouni, sous la conduite du Capitaine Ousmane Mahamane Maïga. Il y a de cela quelques mois, les agents des Douanes de la BMI de Bougouni avaient réussi un exploit dans le domaine des importantes saisies douanières, avec la saisie de deux tracteurs volés pendant les dures périodes de la cirse ivoirienne.

Parlant des récentes saisies effectuées par les éléments de la BMI de Ouélessébougou, elles ont été possibles grâce aux moyens de locomotion mis à la disposition de la nouvelle brigade par le Col Modibo Maïga. La dernière grande saisie opérée le Capitaine Oumar Camara et son équipe dans le village de Kabé, situé à la frontière entre le Mali et la Guinée dans l’ex-arrondissement de Sanankoroba, porte sur des produits pharmaceutiques. Il s’agit de 5000 plaquettes d’amodiaquine hydrochloride, « un produit qui serait efficace dans le traitement du paludisme » et de 2000 plaquettes de cimetidine « un autre produit traitant des maux de ventre et autres douleurs abdominales ».

 

Le chef de la BMI son commentaire des faits, dira que sur cette saisie, qui a été opérée dans une zone traversée par un bras de fleuve a été possible grâce à la volonté des agents tels que : le contrôleur Boharata Ag Hamama, qui n’est autre son adjoint ; Sadio Diarra et Amadou Baby. Les deux cyclistes qui transportaient ces produits pharmaceutiques ont sauvé leurs têtes abandonnant dans les mains des douaniers leurs vélos et bagages. Fort des prouesses enregistrées par les agents des Douanes dans le domaine de la lutte contre la fraude généralisée, le trafic des armes et des munitions, la lutte contre le trafic des produits pharmaceutiques, les stupéfiants etc ; nous osons dire que les médailles attribuées ou décernées aux agents des Douanes sont bien méritées. Aussi, c’est de dire merci au Président de la République, son Excellence Amadou Toumani Touré, qui a décidé de récompenser le mérite.

Par Zhao Ahmed A. Bamba            


PARTAGER