Edito : Non aux négociations du 10 janvier

43 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

«Le mouvement islamiste Ansar Dine, l’un des groupes armés qui occupent le nord du Mali, a remis au médiateur Blaise Compaoré, le 1er janvier, sa plateforme politique en vue des futures négociations. Dans ce document de 17 pages, le mouvement demande l’autonomie du nord du Mali et l’application de la charia dans cette région. Le groupe demande déjà à Bamako de faire un choix entre l’intégrité du territoire et la laïcité du Mali» (RFI).

Chahana Takiou, dirpub « Le 22 Septembre »

La fuite organisée de ce document d’Ansar Dine, avant l’ouverture officielle des négociations avec le gouvernement du Mali, donne raison à ceux d’entre nous qui continuent de refuser tout dialogue avec ce mouvement terroriste. Il est donc clair que les négociateurs, avec à leur tête, jusqu’à aujourd’hui, le chef de la diplomatie malienne, Tiéman Coulibaly, ne doivent plus aller à Ouagadougou s’asseoir à la même table qu’Ansar Dine.

Parce que les préalables évoqués par les autorités maliennes ne sont pas acceptés. Il s’agit de l’intégrité du territoire national et de la laïcité de l’Etat. Ansar Dine prend un malin plaisir à se moquer de tout le monde, y compris de sa tutrice, l’Algérie. Sinon, comment comprendre que, sous les auspices d’Alger, les envoyés d’Iyad Ag Aghaly, chef spirituel d’Ansar Dine, signent un accord avec leurs frères ennemis du MNLA pour se démarquer du terrorisme et reconnaitre l’intégrité du territoire du Mali, dans la dernière décade du mois de décembre, et que, quelques jours après, ils remettent un document à Blaise Compaoré pour dire le contraire?

Nous l’avons affirmé à maintes reprises: Ansar Dine a une langue de serpent. Ce mouvement islamiste ne comprend aucun langage, si ce n’est celui de la force. Au lieu de se démarquer d’Aqmi, comme convenu à Alger aussi bien qu’à Ouagadougou, Ansar Dine, aujourd’hui plus qu’hier, s’affiche avec ce mouvement terroriste. Ils organisent ensemble des opérations de ratissage et s’apprêteraient, semble t-il, à lancer un assaut contre la ligne de front de Sévaré.

Au regard de tout cela, Bamako doit décliner l’invitation de Compaoré pour la reprise des négociations politiques, lesquelles ne doivent en aucun cas comporter une remise en cause de la laïcité de l’Etat et de l’intégrité territoriale du Mali, principes intangibles. Le monde entier soutient notre pays sur ces deux points au moins. Il faudra donc, dès l’entame des pourparlers, de la fermeté, de la rigueur, de la responsabilité pour prétendre parler au nom du peuple malien.

Que ceux qui seront désignés par le Mali sachent qu’ils portent sur leurs épaules l’avenir de tout un peuple, uni par le sang, la géographie et l’histoire. Car, ce qui dessine si nous continuons sur cette lancée, c’est bien la partition du pays à travers ces négociations. Le MNLA s’arque boute sur ce qu’il appelle l’auto-détermination, et, maintenant, c’est Ansar Dine qui évoque l’autonomie du Nord du Mali pour y appliquer la Charia.

C’est pourquoi les négociateurs maliens doivent être, une fois de plus, très fermes et très rigoureux. Le Mali n’est pas le Soudan. Le Mali doit rester un et indivisible. Pas d’autonomie, pas d’autodétermination, pas de Charia. Tout le reste est négociable.

Chahana Takiou 

 

SOURCE:  du   7 jan 2013.    

43 Réactions à Edito : Non aux négociations du 10 janvier

  1. le pays

    Il n’y a absolument rien à négocier, oui rien.
    La charia non,
    l’independance non,
    Même pas un traitement particulier au profit du nord.
    Le pauvre de Kidal ou de Tombouctou n’est pas différent de celui de Kolokani,de Bla, de Kenieba, de Sotien, d’ambidedi, de Kangaba, de Kimparana…………………………………………….. ou de toute autre localité de notre pays.

  2. ALT

    Pourquoi nogocier avec des crimineles? pourqoui nogocier avec des bandis armées? pourquoi? Honte au maudit armée malienne, vous avez trahi vous avez failli a votre devoir, honnnte a vous jusqu’au dernier jour de votre existance, honnnnnte merrrrde!!!

  3. Quelle gabégie

    C’est juste et reportons la date de la fête de l’armée malienne pour juguler cette bassesse à bon escient!
    La négociation est diplomatique et et la stratégie offensive est militaire. Donc l’une ne doit pas empêcher l’autre dans sa progression face à un tel rébellion copié sur le modèle Algérien pendant l’occupation Française au début duquel le ministre de la défense d’ATT a fait déplacer nos soldats du camp de Kidal sous prétexte qu’il reviendra à l’Etat quand il voudra.
    Voilà la naissance stratégique de cette complication territoriale qui a donné une position privilégiée aux voyous d’aujourd’hui.

  4. Quelle gabégie

    C’est juste !
    La négociation est diplomatique et et la stratégie offensive est militaire. Donc l’une ne doit pas empêcher l’autre dans sa progression face à un tel rébellion copié sur le modèle Algérien pendant l’occupation France au début duquel le ministre de la défense d’ATT a fait déplacer nos soldats du camp de Kidal sous prétexte qu’il reviendra à l’Etat quand il voudra.
    Voilà la naissance stratégique de cette complication territoriale.
    Donc pour nous en sortir il faudrait un autre type de stratégie adverse.

  5. sassila bama ba

    entièrement d’accord avec toi chahana !

  6. Mahamadi

    As salam aleykoum

    La négociation n’est pas une mauvaise. Mais elle peut se faire par plusieurs moyens. Le Ministre Djibril Bassolet disait que la négociation et la préparation de la guerre ne sont pas incompatibles. C’est cette position de la CEDEAO que le Médiateur applique. Mais avant toutes négociations, il est loisible qu’une des parties mettent la pression sur l’autre en prenant une position stratégique. Malheureusement les militaires nonobstant la couleur de leur béret ne font rien pour mettre la pression sur les ……. Ce qui est dommage et entraîne les revendications maximalistes. Chers militaires de Armée Mali, du Maliba donnez nous des signes de vies.

  7. En parlant de negociation, j’ai toujours la meme image devant les yeux: un homme nu dont les deux mains couvrent ses « attributs » veut, comme le lui conseillent certains, serrer la main de son ennemi pour faire la paix, EXPOSANT AINSI, SON HONNEUR (SES JOYAUX).La sagesse et la logique, le bon sens voudrait qu’on retrouve d’abord une dignite avant de parler de faire la paix.
    J’ai peut etre pas toutes les donnees pour bien juger la situation, mais en toute honnetete, je ne pense pas qu’a ce stade, il doit y avoir question de negociation.
    ET CE QUE JE COMPRENDRAIS JAMAIS, ON DIT QUE CES GENS SONT MINORITAIRES PARMI LA MINORITE TOUAREG, ALORS POURQUOI 13 MILLIONS DE PERSONNE SE SOUMETTRAIENT A LA LOI DE , (EXAGERONS MEME UN PEU) 1 MILLIONS DE PERSONNE?
    Pour defendre mon honneur, ma dignite, j’accepte d’etre un va-t-en guerre.

  8. Kadi

    Négocier quoi enfin?

  9. w

    Si un petit IYAg Ag GAlhi fait du mali ce qu’il veut c’est grave mieux vaut donner le mali à son groupe ? c’est grave on est foutu ? tout le monde parle aucun acte concret voici le malien nous tous ? tas de laches reunis? de kati à soufouroulaye (Mopti)

  10. w

    Si un petit IYAg Ag GAlhi fait du mali ce qu’il veut c’est grave mieux vaut donner le mali à son groupe ? c’est grave on est foutu ? tout le monde parle aucun acte concret voici le malien nous tous ? tas de laches reunis?

  11. Niyefôkoyesegou

    C’est les négociations qui nous ont améné dans cette situation.Il est temps de mettre fin aux reports des problèmes et travaillons pour une solution pérenne qui n’est autre que les muscles.

  12. Iliaque

    Certes il est dur de l’entendre mais le Mali ne negocie pas par Choix, surtout par Faiblesse. le MALI n’a ni Moyen politiqque ni Armée pour se sortir du probleme.
    la Ligne de Front ne tardera pas à deplacer vers SEGOU car tout le monde sait que les Groupes terroristes Sont a la porte de MOPTI.

    A VOS ARMES MALIENS, si on a pas voulu bouger pour eteindre le feu maintenant le feu se deplace allegrement vers BAMAKO, là il ne vous reste plus que les civils pour defendre les leurs.

    Ceux qui attendent l’armée Malienne peuvent dès a present aller grossir le camp des refugiés.la cloture sud a sauté,le loup est dans l’enclos.

    • bennn

      J’affirme maintenant et sollennellemnt que les Maliens sont ignorants et memes des idiots. Ils ne savent pas faire la difference entre un ennemi et un ami.
      Dès les prèmières journées de la crise, j ai conseillé aux Maliens, s’il ya negociateur il faudra le confier au NIGER. Seul Mahamadou ISSOUFOU ou MACKY SALL pourront etre des Mediateur sincères.

      Voyez, meme en Syrie, le Mediateur de l’ONU KOFFI ANAN a demissionné. Blaise ne va pas demissionné mais pire il enfoncera le MALI. il a induit la CEDEAO en erreur et ses pairs le craignent.

      Et comme les Maliens sont betes, ils assisteront et peut etre chanteront à ‘les prouesses de Blaise’ puisqu’ils ne savent plus distinguer le bien du mal.

      Dernier conseil: Maliens et Maliennes je vous conseille de recuser le MEDIATEUR BLAISE.

  13. bodel

    la résistance est ce qui définit notre caractère et le caractère d’une nation ne juge pas à ses chefs mais à son peuple

  14. npogo

    LES BANDITS ARMÉES ONT ANONCER LE CONTRAIRE DE LEURS ACCORD EN ALGERIE D’AILLEUR C’EST LE MNLA QUI S’AIT RÉCONVERTI EN AQMI ET ILS SONT PRÈS À ATTAQUER LE MALI COMME ILS L’ONT FAIT LE 17 JANVIER 2012, SI NOUS ANALISONS BIEN LES CONDITIONS DE NÉGOCIATIONS QUE YAG AGHALI A DÉMANDER AU GOUVERNEMANT MALIEN NOUS ALLONS COMPRENDRE QUE C’EST L’ENSAMBLE DES RÉVENDICATIONS DE MNLA ET ET CELLE DE AQMI CAR SI NOUS VOYONS NOTRE SITUATION AU MALI UNE AUTAUNOMIE POUR CES BANDIT ÇA SERAIT LE SOPASSEMANT DE L’INDEPENDENCE, ET LA CHARIA AUSSI C’EST POUR TÉRRORISER LES MALIENS ET EN MÈMME TEMPS DE DONNER LE POUVOIR AUX TÉRRORISTES POUR ÉBERGER LES AUTRES TÉRRORISTES POUR CONTINUER Á INVESTIR DANS LEURS ACTIVITÉS CRIMINELS. LES MALIENS PEUVENT ALLER LEURS ÉCOUTER A WAGA ET EN MÈME TEMPS DE LEURS POSER LEURS CONDITIONS:APRÈS L’INTEGRITÉ ET LA LAICITÉ DE LA ÉPUBLIQUE LA CPI DOIT COMMENCER A FAIRE SONT TRAVAIL SUR LES CRIMES QUE LES BANDITS ONT COMMIS DANS LES RÉGIONS DU NORD MALIEN.

  15. Kadi

    Aucune négociation de merde ne s’appliquera sur nos terres. Ils sont forts aujourd’hui, nous nous préparons à être plus forts demain. Seule la violence peut vaincre la violence. Et personne n’écoute ceux qui supplient alors que ceux qui menacent ont les moyens qu’il faut pour persuader. On ne veut pas faire cette guerre debout, ok, nous la ferons couchés, mais elle se fera quand même. On peut nous rendre notre territoire, mais notre honneur c’est à nous de le chercher, ça se discute pas à l’ONU les questions d’honneur.

  16. Nous, patriotes maliens, conscients de la gravité de la crise socio-politico-sécuritaire que traverse le Mali, avons décidé de créer un bloc appéllé FRONT PATRIOTIQUE POUR LE MALI. Ce Front a deux objectifs essentiels, à savoir Libération du Nord et la ténue des concertations nationales.Nous lançons un appel à tous les patriotes de se joindre à nous pour mener ce combat.

  17. Tarik

    Negociez OK mais ne jamais oublier l’essentiel.
    Dire que ces poltrons d’ANSARAQMINLA font avancer leur troupe vers le sud pour mettre de la pression!!!!
    Cette armée malienne a tout à gagner dans une stratégie de provocation que de laisser ces bandis les asièger. Bamako sera trop petit pour nous contenir tous.

  18. Malibah

    merci Chachana…

  19. sanogola

    Doit, ne doit pas, il faut, Non, Bon Dieu! Est ce que quelqu’un peut dire à Chahana que le rôle du journaliste n’est pas d’emettre des avis ou de faire des propositions. Son rôle c’est d’informer sur l’existant, les faits. Je me demande pour qui il se prend.Après avoir été dernier journaliste en 2012, voilà qu’il se repositionne encore pour 2013

    • Je suis Malien

      Arretez de vous attaquer entre Maliens, il y a des bandis qui ont demontré que le Mali en plus d’etre parmis les pays le plus pauvres du monde est le plus faible sur le plan politique, diplomatique, democratique et surtout securitaire, seulement 1000 bandis armés initialment ont mit tout le pays en danger!!! soyons serieux, jusqu’a ce moment on ne sais meme pas si l’armée sera capable de faire cette guerre il faut les inciter a se preparer par consequence, surtout si plus de villes tombent du jour au jour dans la main de ces bandis!

  20. Lah Malick

    Franchement les leaders Maliens doivent cesser ces formes de rencontres au Burkina. Ce n’est pas la peine de compter sur Blaise , il veut rendre le retour à Att qui l’a aidé à un moment difficile. Soyez patient. Après Kadhafi nul n’est à l’abri.

    • Bouglass

      Parce que vous croyez que Blaise a voulu et veut le retour de ATT au pouvoir? Si vous saviez qu’il a oeuvré à ce que ce ATT rende sa démission, vous garderez votre silence.

  21. nonalinertie

    Mr Chahana a oublié involontairement ou volontairement la justice. On ne peut pas négocier, oublier, amnistier les vols, viols, amputations, lapidations, exils forcés, … de populations innocentes…
    Ce qui est drôle en lisant le pamphlet d’âne sardine, on a la nette impression qu’il est écrit par un colon français (le vocabulaire, la référence aux archives coloniales vs le mépris aux traditions orales (même les écrits arabes ou touareg en Tifinagh ne sont pas affleurés). Ensuite les insultes, les copier/coller, la ferme volonté de présenter comme touareg ou arabe des revendications criminelles. Ces bandits de grand chemin sont décidés dans un effort gigantesque d’amalgame à présenter tous les touaregs, les arabes et surtout les musulmans comme des peuples de criminels et de pirates. Le Sud Mali est présenté en ‘’chienlit’’ et le nomade en saint, l’alcoolique et le coureur invétéré d’Iyad en prophète. Allant jusqu’à soutenir que les touaregs se sentent mieux dans les camps de réfugiés qu’au Mali. On se demande alors pourquoi ils tiennent tant à ces terres merdiques. L’Etat de poliomyélite et d’assassinat de civils de Zamfara au Nigéria est décrit en eldorado. Les investisseurs financiers occidentaux y afflueraient alors que l’Occident est décrit par ailleurs comme le Sud Mali en Sodome et Gomorrhe.
    Et la Oumma islamique en ne finançant pas la guerre contre les terroristes au Mali laisse entendre implicitement qu’elle soutient le terrorisme, au moins passivement, alors que ce SONT LES MUSULMANS QUI EN PAYENT LE PLUS LOURD TRIBUT, MEME AU NIGERIA, NE PARLONS PAS DE L’IRAK, DU PAKISTAN, DE L’AFGHANISTAN, DE L’INDONESIE, DU MAGHREB, ETC.
    D’autre par, hier 06 janvier 2013, en écoutant attentivement l’interview du Président de Droit Humanitaire International Islamique Qatari sur Africable, malgré ses dénégations sur le terrorisme et ses envolées en faveur de l’unité nationale du Mali, cet homme a nettement soutenu la Charia (ne citant jamais la laïcité comme élément constitutionnel non négociable du Mali). Espérons qu’Africable ne perdra pas son âme dans cette alliance commerciale…

  22. Tièfo

    Le mali n doit plu allé au burkina parceque blaise et les rebelle ont fait l ouverture de… Blaise est un rebelle. Le mali a 2 rebelle face a lui.

  23. kana

    Chahana, chahana! Je pense que tu utilises beaucoup le terme « NON » ces derniers temps! Ce terme malheureusement est l’expression d’un homme debout. Je veux dire ça demande des moyens, disons des C.O.U.I.L.L.E.S! Or ces choses (C…) sont rares dans le Mali de 2012/2013. J’ai même l’impression que c’est ATT qui disons a C.A.S.T.R.E en pagaille avant de se … lui-même. Pendant ce temps Dioncounda dort, Haya festoie, IBK exige des élections en avril 2013, les barbus s’organisent, les réfugiés végètent, les déplacés survivent, les COPAM, MP22 tiennent à leur convention Nationale (sic!)… Comment cette histoire va finir?!? Oh mon Dieu!

    • nonalinertie

      Il suffirait que les barbus s’approchent d’une dizaine de km de Sévaré pour que nos sprinters détalent. En fait, ce sont les barbus qui ne veulent pas prendre Sévaré.
      Auraient-ils l’envie de se battre, nos sprinters, que les appuis aériens et financiers ne semblent pas suivre pour le moment, pour anéantir les colonnes de barbus…
      Ce qui est drôle en lisant le pamphlet d’âne sardine, on a la nette impression qu’il est écrit par un colon français : le vocabulaire, la référence aux archives coloniales vs le mépris aux traditions orales (même les écrits arabes ou touareg en Tifinagh ne sont pas affleurés). Ensuite les insultes, les copier/coller, la ferme volonté de présenter comme touareg ou arabe des revendications criminelles. Ces bandits de grand chemin sont décidés dans un effort gigantesque d’amalgame à présenter tous les touaregs, les arabes et surtout les musulmans comme des peuples de criminels et de pirates. Le Sud Mali est présenté en ‘’chienlit’’ et le nomade en saint, l’alcoolique et le coureur invétéré d’Iyad en prophète. Allant jusqu’à soutenir que les touaregs se sentent mieux dans les camps de réfugiés qu’au Mali. On se demande alors pourquoi ils tiennent tant à ces terres merdiques. L’Etat de poliomyélite et d’assassinat de civils de Zamfara au Nigéria est décrit en eldorado. Les investisseurs financiers occidentaux y afflueraient alors que l’Occident est décrit par ailleurs comme le Sud Mali en Sodome et Gomorrhe.
      Et la Oumma islamique en ne finançant pas la guerre contre les terroristes au Mali laisse entendre implicitement qu’elle soutient le terrorisme, au moins passivement, alors que ce SONT LES MUSULMANS QUI EN PAYENT LE PLUS LOURD TRIBUT, MEME AU NIGERIA, NE PARLONS PAS DE L’IRAK, DU PAKISTAN, DE L’AFGHANISTAN, DE L’INDONESIE, DU MAGHREB, ETC.
      D’autre par, hier 06 janvier 2013, en écoutant attentivement l’interview du Président de Droit Humanitaire International Islamique Qatari sur Africable, malgré ses dénégations sur le terrorisme et ses envolées en faveur de l’unité nationale du Mali, cet homme a nettement soutenu la Charia (ne citant jamais la laïcité comme élément constitutionnel non négociable du Mali). Espérons qu’Africable ne perdra pas son âme dans cette alliance commerciale…

      • kana

        D’accord avec toi mon frère sur les incohérence de la SARDINE! Le Mali est la capitale mondiale de l’INCOHERENCE! C’est à tous les niveaux: militaire, politique, religieux, rebelles, faux jihadistes et même trafiquants de drogue et preneurs d’otages … il y a beaucoup de jeux dans le jeu et les enjeux sont mouvants comme les dunes de sable du Sahara!

  24. METTRE FIN AU TOURISME (ALGER MAURITANIE NIGER RCI) TROP C’EST TROP IL N’YA PAS DE DIFFERENCE ENTRE ATT DIT « JE CONNAIS LA GUERRE » ET DIONCOUNDA. QUE DIEU SAUVE LE MALI !

  25. Goby

    Monsieurs , en fait il n’ya rien a NEGOCIER .

  26. RAS LE BOL

    Bien dit Monsieur CHANANA, vous avez parfaitement raison.

  27. Dr ANASSER AG RHISSA

    Bonjour,
    Que faut-il pour que les négociations génèrent des résultats utiles pour une reconstruction durable dans l’unité du Mali ?

    Pour ce faire, des PRINCIPES (refus du terrorisme, non impunité, respect des droits de l’homme et coexistence pacifique) et des CONDITIONS (dépôt des armes, intégrité territoriale et laïcité), CONSTITUANT L’ENGAGEMENT RESPONSABLE ET PATRIOTIQUE, doivent être respectés par TOUS.

    En cas de non respect, par une partie prenante, de cet engagement, cette dernière ne doit plus être acceptée dans les négociations.

    J’ai écrit une lettre ouverte au Président et à tous les Maliens pour proposer un GUIDE et une PLATEFORME de concertations nationales et de négociation pour une sortie durable de la crise Malienne.

    CES DERNIERS SONT INDISPENSABLES, POUR AVANCER DANS LES NÉGOCIATIONS EN SE RESPECTANT ET POUR DES RÉSULTATS UTILES POUR LA RECONSTRUCTION DURABLE DANS L’UNITÉ DU MALI.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC/GOUVERNANCE
    Webanassane@yahoo.com

    • foutaise on dois arrête maintenais et passe au combat :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:

      • Dr ANASSER AG RHISSA

        Bonjour,
        Merci pour votre commentaire.
        Je ne suis pas opposé à la guerre mais à cause des dégâts je souhaite qu’elle soit bien préparée et qu’on sache LE TYPE DE GUERRE, CONTRE QUI on la (les) mène CAR Il y a DEUX GUERRES POSSIBLES, la guerre civile entre Maliens et la guerre inéluctable contre le terrorisme.

        La première peut être évitée par négociation.

        Les REPRÉSENTANTS des populations autochtones du Nord doivent participer aux négociations, elles pourront donc s’OPPOSER DÉMOCRATIQUEMENT à la poursuite des négociations s’ils pensent que les critères (non impunité, …) et les conditions de l’engagement responsable et patriotique ne sont pas respectés.

        MAIS ceci se fera pendant les négociations quand toutes les parties prenantes seront convaincues qu’il n’y a plus d’issue possible.

        Ainsi, la guerre civile démarrera, de même que la guerre contre le terrorisme.

        Procédons méthodiquement en N’ACCEPTANT PAS L’IMPUNITÉ.

        Bien cordialement
        Dr ANASSER AG RHISSA
        EXPERT TIC/GOUVERNANCE

  28. Neveu

    Pourquoi ne pas se lever comme un seul Homme comme les Tunisiens, les Egyptiens
    pour crier haut et fort: « Assez les Negociations,Assez au tourisme des ministres » vu que chaque va et vient a Ouaga, Alger ou Autre coute extrement chèr »
    Vu que les concertations manquent de financement!

  29. Goby

    Les Maliens , je dis bien les maliens ne doivent en aucun cas ou de situation etre au rendez-vous de la partition du Mali faumentee par certains responsable burkinabes notament blaise et son ministre bassole .
    Mr compaore et son ministre s’occupant des affaires hors burkina fasso ont tout fait soif ce qu’on appelle une MEDIATION mais de la negociation voir une NEGOCIATION unilateralle .
    A cet effet , le jeune ministre malien des affaires etrangeres malien doit et devra se mefier beaucoup et surtout en cette phase historique du mali , IL NE DOIT PAS , PLUS ALLER DANS CE PAYS DE MOSSI ET AUTRES POUR QUOI QUE CE SOIT pour negociation dite de mediation .
    Comment un individus comme blaise traitre de premier rang , meurtrier de surcroit organise la partition du mali et les maliens acceptent car en se rendant dans ce pays de ces gens blaise et bassala , c’est accepter la partition de notre pays .
    Le mali est un pays souverain et nous disons NON a la negociation de notre SOUVERAINITE .

    • Bouglass

      Soit sérieux et respectueux de ceux qui ont fait plus que toi pour le Mali, bien que d’une autre patrie. Toi le médiateur qui sait ce qu’il faut ou pas, quelle a été une de tes actions en faveur de ton pays occupé? Les braves du net, on en connaît.

  30. tienimango

    les dirigeants actuelle du mali ne sont pas des nobles si non moi je sais pas ce qu,ils doivent dialogue avec ces mecreants d,aqmi mnla mujao ……pas de dialogue la seule solution c,est la guerre rien que la guerre..rien a dialoguer avec les des criminels hors la loi….la terre malienne n,est pas a negocier….

  31. Bouglass

    On refuse et tape sur la table pour se faire entendre quand et uniquement quand on pèse sur la balance.

    Quel est le poids dissuasif dont dispose le sud pour se faire respecter puis prendre au sérieux? Pour s’imposer? Rien. Depuis un certain nombre de jours, ce sont les ennemis qui mènent bruyamment le combat médiatique. Non content de s’attribuer du lustre par ce canal, ils décident de mener une percée vers le sud, histoire de foutre le trouillomètre des soldat à zéro, histoire de se faire bien entendre dans le raidissement de leurs révendications (plate forme).

    Ce qui n’évolue pas régresse. La soldatesque fait tout pour le regrès continu. Alors, il faut boire jusque la lie sans murmurer et broncher. Sans souhaiter le pir, je dirai que le sud peut se retrouvé surpris d’être soumis au charia un beau matin. Alors, on comprendra que la junte n’était rien d’autre que l’avant poste des rebelles et qu’elle avait pour tâche de gripper toutes velléité de riposte.

  32. VIVE LE CAPITAINE SANOGO! VIVE LE CNRDRE!

    Il faut aller a’ Ouaga pour expliquer pourquoi la laicite’ et l’integrite’ territoriale ne sont pas negociables. L’ESSENTIEL EST DE SE PARLER POUR SAVOIR LES FORMULES QUI DOIVENT ETRE UTILISE’ES POUR SATISFAIRE LES UNS ET LES AUTRES!

    • Bouglass

      Parler et après sur le terrain ils avanceront et vous réculerez toujours et viendra le jour où à force de réculer vous vous retrouverez expatriés, réfugiés, exilés, expropriés, « homeless »!!!!!! MERCI!

  33. BATHIO

    Desoller Chahana mais on n’a pas de choix car sanogo est tjours entrain de mene actuellement sa guerre a Bamako contre les citoyens. Si la situation ne change pas a Bamako vraiment laissons Ansare dine venir a Bamako ou au moins a Kati, comme cela CNDRE aura un equivalent d’arme a arme.

    IL NOUS FAUT DES ELECTIONS D’ABORD AVANT TT AUTRE CHOSE CAR L’ACTUEL GOUVERNEMENT EST DEJA OU BIENTOT EXPIRE

    Sachons que cette guerre ne sera pas a l’ordre du jour tant que Djonkounda est pouvoir « Pas elu par le surfrage, donc illegitime », L’assemblee Nationale expiree « illegitime » et surtout cet accident de malheur a Kati « Qui croit detenir une prophecie pour diriger ses pere et mere sans respect aucune. Il nous faut une election pour porter des gens capables de negociation et pas ce Tieman qui recolte defaite apres defaite chaque jour.