Préparatifs des élections générales de 2012 : La Dge collée au respect du calendrier électoral fixé

0
1

La délégation générale aux élections a organisé jeudi dernier, à la bibliothèque nationale, une journée d’information dédiée à la presse, sur l’état d’avancement des opérations d’avancement des opérations d’élaboration du fichier électoral consensuel. cette journée d’information était animée par le délégué général, le général siaka sangaré, entouré de ses plus proches collaborateurs.
dans ses propos liminaires, le délégué général a tout d’abord parlé des opérations de mise à jour du fichier électoral. il s’agit des opérations préparatoires ; opérations de saisie, vérification et correction ; de l’épuration et l’actualisation des données et affectation des électeurs aux bureaux de vote ; de la personnalisation des cartes d’électeur et l’impression de diverses listes (listes électorales, listes de distribution des cartes d’électeur, listes d’émargement, extraits de listes par bureau de vote) et de la mise à disposition des documents électoraux au ministère de l’administration et des collectivités locales (matcl).
toujours selon siaka sangaré, à la date du mardi 28 février 2012, la saisie des inscriptions était terminée, la radiation et la correction étaient en cours, d’autres opérations étaient en attente. et de promettre que les cartes d’électeur et autres documents seront remis au matcl le 25 mars 2012 pour l’élection présidentielle et le référendum et le 15 juillet 2012 pour les élections législatives. et ce avec un  dispositif humain composé du personnel permanent de la dge ; 210 agents temporaires de saisie repartis en 3 groupes et de 85 agents temporaires de vérification. s’y ajoutent des dispositifs techniques avec du matériel de pointe. au nombre des difficultés rencontrées, le conférencier a cité la gestion des lieux de vote ; l’affectation des électeurs des fractions nomades aux bureaux de vote et l’affectation des électeurs de l’étranger aux bureaux de vote.

Evoquant certaines préoccupations, le général sangaré a souligné que celles-ci concernent la radiation totale des titulaires de cartes d’électeur non retirées de l’intérieur (solutions en cours d’exécution)et la radiation des titulaires de cartes d’électeur non retirées de l’extérieur non prise en compte par la loi. ” en dépit de ces difficultés et préoccupations, nous pouvons affirmer que la dge se trouve dans la dynamique du respect du calendrier électoral fixé “, a-t-il conclu. réagissant sur la situation au nord du pays, le délégué général aux élections a estimé que malgré ces difficultés, l’élection présidentielle doit se tenir le 29 avril prochain. selon lui, les conséquences d’un éventuel report peuvent être très graves.  il n’a pas écarté la possibilité de faire voter les réfugiés maliens installés dans les pays voisins, pour raison de conflit dans le septentrion.
il convient de rappeler que la part de la délégation générale aux élections dans le budget des élections est estimée à 831 millions de fcfa. cette journée d’information s’est achevée par la visite du site.
M. Sidibe

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.