Peur sur la cité des 333 saints : La mort de deux préfets en moins de 2 ans créé une psychose

    0

    Le 23 septembre dernier, la ville de Tombouctou a perdu son préfet en la personne de Boukary Diallo dit " Oulé " à la suite d’une courte maladie. Il laisse derrière lui deux veuves inconsolables et des enfants. Avant lui, son prédécesseur, Namory Koné, est aussi décédé à la suite d’une courte maladie.
     

    En l’espace de deux ans, deux préfets ont donc disparu dans la Cité des 333 saints. De quoi faire dire à certains de ses habitants, qui font pourtant montre d’une grande piété, que le bâtiment qui abrite la préfecture est hanté.
                                                           Abdoulaye. DIARRA


    PARTAGER