Nord Mali : L’Etat malien prend les choses en main 

0

En réponse à la présence de bandits de tout ordre (trafiquants de drogue, braqueurs, islamistes…) au nord du Mali et aux critiques de certains pays voisins qualifiant le Mali de maillon faible dans la lutte contre l’insécurité dans la bande sahélo-saharienne, l’Etat malien a réagi par des patrouilles régulières.  

La donne semble vraiment changer sur le terrain. Non seulement nos sources nous informent de l’absence d’AQMI depuis quelques temps, mais elles nous apprennent également de la présence régulière de l’armée malienne. « Nous voyons enfin l’armée malienne sur le terrain contrairement au passé où nous rencontrions régulièrement soit l’armée mauritanienne, soit les éléments d’AQMI », nous a déclaré une source.

Par ailleurs, selon des sources proches des autorités régionales de Tombouctou, l’Etat malien a décidé de s’attaquer à l’insécurité sous toutes ses formes dans le nord du pays. Les mêmes sources nous précisent que contrairement à ce que les gens pensent, la lutte n’est pas seulement contre AQMI, mais contre les autres formes d’insécurité qui existent au nord comme le trafic de drogue, les bandits armés… « Nous sommes déterminés à éliminer l’insécurité sous toutes formes afin que nos vaillantes populations puissent tranquillement vaquer à leurs occupations, condition sine qua non du développement », a ajouté une autre source sécuritaire.   
Ceci est une bonne nouvelle pour les populations du nord qui ne demandent pas plus que ça. Mais la question que l’on se pose, c’est que l’Etat pourra-t-il maintenir permanemment ce cap ? Nous ne saurions répondre, c’est en tous cas son devoir de le faire.
Baba Ould.

PARTAGER