Nouvelles menaces au Nord-Mali: Le Député de Tessalit prend la clé des champs

0

L’Honorable Deyti Ag Sidimo, élu à Tessalit est introuvable. Il n’est ni dans son Tessalit natal, ni à Bamako dans sa somptueuse villa de Faladiè. Tantôt, il est annoncé pour être à Tamanrasset, tantôt à Alger où il mène des activités peu orthodoxes.

Le Député de Tessalit, aurait disparu depuis maintenant quelques jours de sa résidence cossue à Faladiè. Selon nos sources, l’honorable Député aurait pris la clé des champs ne laissant derrière lui que de la poussière. Ses deux épouses, ses enfants et même ses animaux domestiques feraient partie de ses bagages. Pourquoi a-t-il ainsi décidé de quitter le territoire malien ? Où est-il allé ? Que cache ce voyage pas ordinaire ? Les supputations vont bon train.

En tout cas, nos sources sont formelles. Le Député avait d’abord rencontré dans sa résidence à Faladiè Bamako, plusieurs Officiers supérieurs d’origines nordistes dont six Colonels, il y a seulement quelques jours. Les mêmes sources révèlent que l’honorable, a pris ses quartiers en Algérie pour des raisons faciles à deviner.

D’après nos informations, le Député de Tessalit aurait entrepris depuis le déclenchement de la crise libyenne des activités suspectes. Selon certaines indiscrétions, c’est bien lui qui a organisé le recrutement des jeunes mercenaires pour le compte de Mouammar Kadhafi. Aujourd’hui, ses hommes ont pu s’armer lourdement, très lourdement dans les stocks d’armes et de munitions du Guide libyen. Ils détiendraient non seulement des missiles, mais aussi et surtout des engins blindés et plus d’hommes, mieux entraînés et plus aguerris. Cependant, il ne faut pas confondre son groupe à celui d’AQMI ou de Ag Bahanga. L’honorable Deyti préparerait un mouvement politique avec une branche armée dirigée par des Officiers supérieurs intégrés dans l’armée nationale.

Selon certaines indiscrétions venues de l’entourage de l’honorable Deyti, tout semble être prêt pour déclencher une action d’envergure dans les tous prochains mois. En clair, on prête à l’honorable Député l’intention d’organiser  de nouvelles  attaques contre les camps militaires du Mali en zone nord.
De sinistre réputation dans le domaine du narco trafic, le désormais maquisard de Tessalit envisage donc de prendre le contrôle de la bande sahélo-saharienne. Par ailleurs, il semble que l’honorable Deyti était très amer contre les autorités militaires du Mali et de la Mauritanie qui ont pris désormais le contrôle des affaires aux différentes frontières entre le Mali, la Mauritanie et l’Algérie. Le couloir du narco trafic est donc étranglé et les activistes sont sur le point de perdre du souffle.

La nouvelle organisation en gestation viendra sans aucun doute renforcer la position militaire d’Abou Zeid et de ses hommes, qui malgré qu’ils possèdent des armes lourdes ont été mis en déroute par la récente frappe conjointe organisée par les armées du Mali et de la Mauritanie.

Selon d’autres sources, nous apprenons que les combattants d’AQMI, après avoir été délogés de la forêt du Ouagadou, chercheraient à s’installer à Tessalit, c’est-à-dire dans les périmètres du «seigneur» Deyti Ag Sidimo. 
Abdoulaye NIANGALY

PARTAGER