Soi-disant guerre de la Mauritanie contre AQMI : Le Mali piégé par la Mauritanie ?

0

Une enquête soigneusement menée nous a permis de découvrir que l’armée mauritanienne vient plutôt traquer sur le territoire malien des rebelles et non AQMI. Elle a pu piéger le Mali en l’entraînant dans une guerre qui n’est la leur.

Nos sources sont formelles, il existe une rébellion en Mauritanie qui serait soutenue par le Président renversé par un coup d’Etat militaire le 3 août 2005, Maaouiya Ould Taya. Ces rebelles mauritaniens se réfugient souvent sur le territoire malien comme les rebelles du Mali aussi se réfugiaient en Algérie ou en Mauritanie.
Notre enquête nous a permis de savoir que l’armée mauritanienne, sous le prétexte de la lutte contre l’ennemi commun qu’est AQMI, viole l’intégrité du territoire malien pour venir mater ses rebelles.

Si non comment comprendre la détermination de la Mauritanie de venir toujours bombarder sur le territoire malien ? AQMI est-elle plus une menace pour la Mauritanie que pour le Mali, le Niger et l’Algérie ? Ou bien l’armée mauritanienne est-elle plus forte et apte à combattre AQMI plus que les armées de tous les autres pays partageant la bande sahélo-saharienne ?
Certainement non. D’ailleurs, la Mauritanie est moins concernée par la bande sahélo-sahariennes que tous les autres pays car disposant du plus petit territoire par rapport à ses voisins.

Les agissements de l’armée mauritanienne sur le territoire malien sous prétexte de lutter contre AQMI n’est donc pas une guerre contre le réseau islamiste, mais plutôt la volonté du pouvoir de Nouakchott d’anéantir totalement le mouvement rebelle auquel il fait face depuis un certain temps. La preuve, c’est que la plupart des éléments d’AQMI interpellés par l’armée malienne ont la nationalité mauritanienne. Et puis, pourquoi AQMI attaque les positions de l’armée mauritanienne et non celles de l’armée malienne ou nigérienne ?

Il est tout de même possible que les rebelles mauritaniens et AQMI se soient mis en alliance pour combattre un ennemi commun qu’est l’armée mauritanienne. Mais ce qui est sûr, c’est que l’engagement entier et total de la Mauritanie contre AQMI n’est pas en réalité une guerre contre les islamistes, mais plutôt contre sa rébellion. Prudence donc à nos autorités. Oui à la guerre contre AQMI ! Et non à aider la Mauritanie à combattre ses rebelles !

Dans nos prochains numéros, nous nous pencherons sur les éventuelles connexions entre AQMI et les rebellions qui compliquera d’avantage la lutte contre et AQMI et les mouvements rebelles. Nous avons parlé dans notre numéro de la semaine dernière de la connexion entre AQMI et les trafiquants de drogue ce qui est déjà préoccupant.
Baba OULD.

PARTAGER