Appel pour le changement : Où est l’égalité quand ce sont toujours les mêmes ?

39
Cheick Boucader Traore, Madani Tall, Moussa Mara (G à D)
Cheick Boucader Traore, Madani Tall, Moussa Mara (G à D)

Notre pays vit le moment le plus difficile de son histoire. La crise au nord a fragilisé notre nation. Le coup d’Etat du 22 mars 2012, a freiné notre construction démocratique entamée le 26 mars 1991.

A l’anniversaire de ces dates symboliques, nous hommes politiques maliens de la Nouvelle génération, décidons de publier ce Manifeste afin de marquer notre volonté commune pour un changement réel. Plus que jamais notre pays a besoin de renouveau.

Yeah Samaké , Ousmane Ben Fana Traoré (G à D)
Yeah Samaké , Ousmane Ben Fana Traoré (G à D)

La politique a miné notre société et sapé nos valeurs. Le patriotisme, la citoyenneté et le sens du devoir ont fait place à l’intérêt, au laxisme et à la corruption. Nous voulons un Mali fier de son histoire. Nous voulons une République solidaire et une démocratie émergente, des citoyens engagés et une gouvernance axée sur l’intérêt général.

La même classe politique a la main mise sur l’avenir du pays depuis un quart de siècle. Ils ont débuté sous Moussa Traoré, accompagné Alpha Oumar Konaré, étaient encore aux commandes sous Amadou Touré et sont toujours là après les événements du 22 mars 2012.
Et toujours avec les mêmes idées qui nous ont maintenus dans la dépendance. Et à chaque génération de Maliens, ils viennent nous promettre qu’ils ont un nouveau projet pour le Mali.

Où est le changement ?

Où est la démocratie quand, depuis notre jeunesse jusqu’à notre vieillesse, ce sont les mêmes qui dirigent. Pendant ce temps nos pères soutiennent leurs familles avec leurs maigres retraites et nos mères doivent soutenir des enfants en âge de travailler. L’inexpérience que l’on attribue à la classe émergente était plus patente encore lorsque la génération précédente commençait dans l’Etat.

Et l’expérience dont ils se targuent n’a pu empêcher les désastres que le peuple a subis. A quoi a-t-elle servi ? Cinquante-trois ans après l’indépendance, le Mali n’a dû son salut qu’à l’aide de pays amis et frères.

Nous Maliens du XXIe siècle ne voulons plus d’une société divisée et condamnée à solliciter une assistance qui ne suffit pas à nos besoins. Nous ne voulons plus voir nos enfants diplômés perdant l’espoir en l’avenir. Nous ne vous voulons plus que nos enseignants, comme tous les autres Maliens, soient à la merci du quotidien.

Nous ne remettons pas en cause les aptitudes de nos devanciers, seulement le monde change et le Mali doit changer aussi. Le combat qu’ils ont mené est à saluer, mais c’était la bataille d’hier et l’avenir attend le peuple malien.

Nous leaders politiques de la Nouvelle génération nous différencions par une approche pragmatique et notre proximité avec le Mali de tous les jours qui n’a que faire d’une politique qui n’est pas à son service.

Nous voulons un Etat créatif et soucieux de tous ses enfants, les plus forts comme les plus faibles. Nous voulons un mode de développement qui ne trahisse pas notre culture, nos traditions et notre foi.

Notre approche avec les partenaires techniques et financiers est différente du dialogue asymétrique, qui ne tient pas compte des besoins réels de la population et des exigences d’une croissance soutenant l’emploi et le développement.

Nous ne sommes pas de simples hommes politiques, mais tout d’abord des responsables venus du secteur privé, de hautes institutions et de l’administration publique, dotés de la culture du résultat et de la performance dont notre pays à besoin aujourd’hui.

Certains d’entre nous ont approuvé le putsch d’autres l’ont condamné ou furent neutres. Certains d’entre nous sont chrétiens, d’autres musulmans. Certains sont de droite et d’autres de gauche. Mais toutes ces particularités ne sont rien au regard de la nécessité d’une union de la nouvelle classe politique afin que la démocratie ne soit pas juste un changement de personne, mais un changement de méthode lorsque les précédentes ont montré leurs limites.

Face à leur force supposée, nous savons que Dieu Seul est détenteur de pouvoirs absolus. Et dans notre République, c’est le peuple, dans son ensemble, qui en est le mandataire.
Après 53 ans d’indépendance, 7 rebellions et 3 coups d’Etat et des déchirures sociales importantes, le peuple doit reprendre son droit, donner sa chance à de nouvelles intelligences et une nouvelle cohérence à même de reconstruire, repenser et réorganiser la nation malienne.

Malgré nos particularités, nous avons décidé de nous donner la main afin d’offrir une alternative au peuple. Nous ne pouvons plus rester prisonniers de personnes qui ont eu toutes les opportunités du monde à montrer leurs aptitudes. Nous vivons aujourd’hui l’échec de leurs méthodes. Chaque Malien en paye le prix.

Nous avons grandi à leur ombre, avons appris de leurs erreurs, bénéficié de leur savoir et y avons ajouté les nôtres. Mais que serait la force d’un pays, si les nouvelles générations ne pouvaient dépasser les précédentes ?

Cela s’appelle le progrès, c’est la marche de l’histoire, il faut avancer. Les indispensables doivent avoir l’élégance de laisser d’autres apporter leur contribution. Le Mali est une course de relais non pas un patrimoine personnel. Sans cette élégance, le peuple doit trancher !
Nous invitons tous ceux qui soutiennent le changement à venir nous rejoindre.

Cheick Boucader Traoré

Madani Tall

Moussa Mara

Yeah Samaké

Ousmane Ben Fana Traoré

PARTAGER

39 COMMENTAIRES

  1. RENTRÉE ACADÉMIQUE 2013-2014 en INDE
    inscription débute dans les universités indienne a partir du 01/04/2013
    le dépôt des dossiers pour demande d’admission commence bientôt.
    pour plus d’informations sur les conditions d’elligibilités dans les universités indiennes et pour éviter que plus de parents ne sa fassent gruger par les différentes agences un étudiant en fin de cycle en inde vous propose ces services pour vous aider a faire venir vos enfants en inde pour la poursuite de leurs études (obtention du visa, universités et logements)
    pour plus de détails contactez me :
    e-mail: mettehabibbusiness@hotmail.com
    mob: 00919538482248

  2. Je ne crois pas aux partis politiques qui poussent des poussieres a queques mois des elections.Un parti politique,c’est d’abord un programme non seulement politique mais surtout economique.La politique dans nos pays n’est justifiee que si elle apporte la croissance et le developpement a la population, a toutes les couches sociales.Votre opposition des generations n’est pas convaincante:il y a des hommes au Mali et a la diaspora auxquels vous ne pouvez vous mesurer.Vous avez besoin d’apprendre et surtout de murir.Les jeunes Presidents qui dirigent les pays developpes sont entoures de vieux et jeunes cerveaux.Vous voulez apporter le changement au Mali!
    Elaborez un programme valable pour les 20 annees a venir.Formez vos cadres ,identifiez et developpez le leadership.Critiquez et presentez des contre-projets dont la validite est evidente.Creez une classe de dirigeants politiques soudee et solidaire non seulement a Bamako mais dans chaque region.Vous etes jeunes,travaillez avec methode

  3. NOUVELLE GENERATION DE MON OEIL!!! OU ETIEZ VOUS PENDANT TOUT CE TEMPS, POUVEZ VOUS JUSTIFIER QUE NI VOUS, NI VOS PERES GRACE AUXQUELS VOUS AVEZ BENEFICIE D’AVANTAGES INDUS, NE SONT RESPONSABLES DU DRAME QUE NOUS AVONS VECU? POURQUOI NE VOUS BATTEZ VOUS PAS AVEC RESPECT EN LAISSANT AU PEUPLE LE CHOIX SOUVERAIN? POURQUOI VOULEZ VOUS INSTRUMENTALISER LE PEUPLE AVEC CETTE VIEILLE RANGAINE DE RENOUVELLEMENT GENERATIONNELLE. NOOOONNNN!!!! BATTEZ VOUS AVEC VOS IDEES POUR RECONSTRUIRE, NE VOUS EN PRENEZ A QUI QUE CE SOIT, SOUS QUELQUE PRETEXTE QUE CE SOIT. LE PEUPLE SAIT. IL N’EST NI CRETIN NI DUPE.

  4. NOUVELLE GENERATION DE MON OEIL!!! OU ETIEZ VOUS PENDANT TOUT CE TEMPS, POUVEZ VOUS JUSTIFIER QUE NI VOUS, NI VOS PERES GRACE AUXQUELS VOUS AVEZ BENEFICIE D’AVANTAGES INDUS, NE SONT RESPONSABLES DU DRAME QUE NOUS AVONS VECU? POURQUOI NE VOUS BATTEZ VOUS PAS AVEC RESPECT EN LAISSANT AU PEUPLE LE CHOIX SOUVERAIN? POURQUOI VOULEZ VOUS INSTRUMENTALISER LE PEUPLE AVEC CETTE VIEILLE RANGAINE DE RENOUVELLEMENT GENERATIONNELLE. NOOOONNNN!!!! BATTEZ VOUS AVEC VOS IDEES POUR RECONSTRUIRE, NE VOUS EN PRENEZ A QUI QUE CE SOIT, SOUS QUELQUE PRETEXTE QUE CE SOIT.

  5. BOUGADARY, J’AI FAIT LE LYCEE ASKIA AVEC TOI DE 81 A 83. TU VENAIS EN VOITURE 205 ALORS QUE MOI JE QUITTAIS HAMDALLAYE A PIED POUR ETRE A L’HEURE A 8H. TU AS LE TOUPET DE VENIR ME DIRE QUE TU ES PROPRE. NON LE MALI ETAIT BIEN UN PATRIMOINE PERSONNEL POUR TA FAMILLE.

    MARA, TU AS FAIT DES BONNE ETUDES PARCE QUE TON PAPA S’EST COPIEUSEMENT ET INJUSTEMENT SERVI DU MALI. MEMBRE CMLN QUI APRES AVOIR BENEFICIE EHONTEMENT DES VILLAS DE LA SECHEERESE A ETE CHARGE DU DOSSIER ENRICHISSEMENT ILLICITE. MEME MOUSSA TRAORE A JUGE QU’IL A ETE MINABLE DANS LA GESTION DES RESSOURCES.

    FAITES D’ABORD AMENDE HONORABLE ET REMBOURSEZ AU PEUPLE TOUT L’INDU DONT VOUS AVEZ BENEFICIE AVEC BIEN ENTENDU LES INTERETS

  6. Soumana SAKO,

    Le seul qui correspond aux différents critères d’honnêteté de patriotisme et de compétence.

    Mais il ne faut pas rêver, un jeune ne pourra pas être élu dès ces élections du mois de Juillet

    Donc votons pour un Homme qui a fait ses preuves, propres et travailleur qui saura placer sur orbite les jeunes cadres méritants et la future génération dirigeante

    Un Mali pour tous des chances égales pour chacun

    Soumana SAKO

  7. Le mali a besoin de tous ses enfants : jeunes, vieux, intellectuels ou pas, politiciens ou pas, honnêtes ou pas, mafieux repentis ou pas, voleurs recyclés ou pas… Utilisons plutôt les urnes en juillet 2013 en connaissance de cause pour parfaire la révolution malienne 2012-2013 à l’image de la révolution française de 1789 ! Pour :
    – libérer les pensées,
    – abolir les privilèges et le culte de l’être suprême,
    – promouvoir l’état de droit,
    – abolir le consensus à la sauce des gouvernants précédents et exiger des partis d’opposition à l’assemblée nationale
    – responsabiliser les élus locaux pour le développement économique et social, donc promouvoir une gouvernance locale,
    – consolider la fraternité entre toutes les communautés maliennes.

    Où sont les intellectuels du mali qui ont décroché tous les différents types de diplôme des différentes grandes écoles en Afrique, en Europe ou ailleurs ? Que faites-vous ?

  8. Oui, le mali a besoin d’un renouveau ! Mais de quel renouveau ? Pas celui de la fable de la fontaine « Le corbeau et le renard ». Donc, arrêter le bla bla bla et de berner la conscience publique…Vous étiez acteurs politiques, avez-vous :
    – joué votre rôle d’opposition dans l’hémicycle et dans les mass-médias ?
    – dénoncé quelque chose en porte-à-faux avec l’éthique, la déontologie de gestion des affaires publiques et la loi ?

    Le renouveau dont a besoin le mali, dès maintenant, est d’exiger et de porter sur la place publique les différents projets de société formalisés et chiffrés (avec des jalons de mise en œuvre) de chaque leader politique et candidat aux élections de juillet 2013 (locales et présidentielle). Et, d’ouvrir le débat !
    Ainsi, les citoyens et la communauté internationale ne seront pas dupes et chacun pourra s’engager à vos côté pour la marche vers le changement et un mali nouveau et prospère pour tous.

    Alors dégainez vos projets de société !

  9. Arrêtez de nous bassiner avec le bilan par-ci, le bilan par-là des 2 décennies passées : Ils ont… ! Il a été …! Il fut… ! Il faut… ! Il y a qu’à… ! Je suis…! Je viens de… !. Pour le mali de demain, l’équation est clairement identifiée, c’est :
    – comment fédérer le peuple malien (du nord et du sud) ?
    – comment structurer, relancer l’éducation et l’école malienne ?
    – comment dynamiser le développement local dans chaque circonscription du mali pour que la décentralisation prenne tout son sens (afin que les élus locaux deviennent à 100% parties prenantes rendent compte à leurs électeurs locaux pour le développement économique et social) ?
    – comment asseoir et garantir l’éthique, la déontologie dans la gestion des affaires publiques ?
    – comment asseoir et garantir l’état de droit et l’autorité de l’état ?
    – quelle armée pour le mali ?
    – comment assainir la police, la douane ? (inspirez-vous du Tchad !)
    – quelle politique de santé pour le mali ?
    – …

  10. Si ce manisfeste, nul à chier dans le contenu (Dr Sow a fait 10X mieux que vous 5 reunis), est le debut d’une alliance et d’une union pour designer et soutenir un candidat en votre sein lors de la presidentielle à venir , c’est une bonne chose###. Mais le pb est qu’à chacun d’entre vous le marabout du coin a dit qu’il sera president depuis tout petit ( c’est dans la culture, meme à moi on a dit ça, ces satanés marabouts prets à tout pour se faire du blé!! 😉 :wink:). Du coup personne parmi vous ne va accepter de s’ecarter pour une autre personne , mis à part sa propre personne.### Nous vous mettons donc à l’epreuve: prouvez nous que vous valez mieux que ceux que vous denoncez en designant un seul candidat qui va incarner votre soit disant “nouvelle generation”#### des gens comme Mara et Ben Fana sont des putschistes qui ont perdu à la loterie sanogo. Quant à Yeah, il est plat et aura comme programme de mendier les mormons. le duel devrait donc se passer entre Tall et Traoré.

  11. Vous avez raison les jeunes,mais le cercle est fermé, il difficile d’accès.Pour acceder au cercle il faut faire comme eux,si non impossible.Les premiers qui ont amassé l’argent du peuple sont les seuls à créer un parti à le financer et à supporter les campagnes .Vous le verrez quand les campagnes présidentielle et législative vont commencer queque soit la qualité du programme d’un parti, si tu ne donnes pas d’argent à bouffer les gens ne voteront jamais pour toi.

  12. LE PEUPLE MALIEN SOUFFRE DE SA PASSIVITE!
    La politique n’est passeulement l’affaire des hommes politiques mais de nous tous. Un adage dit que « Qui ne fait pas la politique, la politique va le faire ».Et c’est la politique qui est entrain de faire négativement(défaire) le Peuple malien. Il est grand temps que nous ouvrions les yeux. Que les maliens sachent que le CHANGEMENT ne tombera pas du ciel.
    La politique est comme une moteur formé de plusieurs pièces et la moindre défaillance d’une d’elles provoque une défection de tout le système .Le moteur du Mali est défectueux ,bloqué par ces pièces usées qu’il faut changer par crainte d’aller droit au mur par panne de parallélisme.
    Ils resteront toujours là et c’est là le nerf de la guerre. Ces pilleurs du peuple s’agitent pour couvrir leurs passés tristes (laxisme, corruption, détournement de deniers publics, dealers…).Il n’y aurait pas de paix dans ce pays tant qu’on n’aurait pas fait l’autopsie de la gestion des vingt dernières années. Il faut le procès crime économique comme ils l’ont fait à la chute de Moussa TRAORE. Ce procès est un passage obligé car le peuple malien a soif de Justice.
    Oui dans les grandes villes le peuple est un peu édifié mais, dans le Mali profond c’est une autre paire de manches. La stratégie consiste à faire une approche participative en leur expliquant clairement la corrélation entre les gestions de 1991 au 22 Mars 2012 et la crise actuelle.La deuxième est la conséquence de la prémière. Certaines questions méritent d’être posées et répondues à savoir :
    Comment en sommes-nous arrivés là?
    Quels sont les fauteurs, les responsables?
    Que faut-il faire pour une sortie de crise ?
    Quels comportements adopter désormais pour ne pas retomber dans la même crise ?
    Que faire pour une éducation à la citoyenneté du peuple?
    Que rôle doivent jouer les électeurs ?
    D’où proviennent les milliards positionnés pour le détournement des électeurs?
    Les maliens connaissaient les pouvoirs financiers des uns et des autres avant leurs arrivées dans la gestion des affaires publiques.
    La classe politique n’est plus crédible bien vrai que dans un système tous les acteurs ne soient mauvais. Ces fossoyeurs du Mali comptent sur leurs richesses pour acheter les électeurs. Il faut que les électeurs leur prouvent pendant ces élections qu’ils ne sont pas des marchandises; qu’ils prennent leurs sous mais ils sont seuls dans l’urne. Mais la faille peut venir de l’organisation des élections .Pour éviter les fraudes électorales qu’on installe dans chaque bureau de vote des agents pour fouiller les électeurs s’ils ne sont pas munis de listes de candidats votés à l’avance .L’Etat doit tout faire pour freiner l’achat des électeurs. Que les maliens sachent que, qui vend sa voix, est pire que celui pour qui il vote. On doit voter par conviction et non pour l’argent car la vie de la Nation malienne en dépend. Que ceux qui ont vendu leurs voix sachent que le Mali se trouve dans le trou qu’ils ont creusé et qu’ils se corrigent dans les élections prochaines. Les voleurs et leurs complices écopent des mêmes peines morales ou physiques.
    Pour tout analyste, tant que n’est pas dit la vérité, tant la justice n’est pas faite, le chaos est possible. Il n’est pas normal de piller impunément ce pays pendant deux décennies et que ces fossoyeurs nous présentent des mains blanches. Nul n’est au-dessus de la loi.
    C’est le cas spécifique du domaine de l’éducation nationale qui m’indigne. L’école est et demeurera la pépinière de futurs citoyens.Quand elle échoue, elle affecte tous les autres domaines.Sans bonne éducation ,pas de Nation.
    L’éducation est le levier de tout développement. Les produits de notre système scolaire ne sont pas compétitifs dans le marché de l’emploi.Ils sont disqualifiés depuis la formation au niveau du premier cycle (formation de base).Notre école est devenue un champ d’expérimentations où des innovations se bousculent à un rythme effréné sans évaluations. C’est une école prise en otage par des intellectuels véreux qui se soucient plus des profits qu’ils en font que de l’avenir de nos enfants.
    Le fils du pauvre n’a plus droit à une formation digne de ce nom car nous sommes dans un système scolaire à deux vitesses: les écoles publiques pour les pauvres et celles privées de grande renommée pour riches. Tous connaissent les maux de l’école malienne mais tous jouent à l’aveugle.
    Comment voulez-vous qu’il y ait créations d’emplois dans un système de détournement de fonds publics à ciel ouvert ?
    Jeunesse malienne ,ouvrez les yeux,les maigres billets de banque qu’on vous donne ne feront pas votre avenir!N’acceptez point qu’on vous achète avec votre propre argent!
    Le Peuple Malien ne doit plus regarder passivement la vérité sacrifiée sur l’autel du mensonge.
    L’HEURE DU CHANGEMENT A SONNE!
    IL EST GRAND TEMPS QU’ON SE SOUCIE DU MALI !

    Répondre

  13. MES CHERS COMPATRIOTES LE CHANGEMENT C EST PAS LE MOT MES CES DES ACTES

    LES MALIENS EN REALITE SONT MECHANT CE LA RAISON POUR LEQUEL LE MALI SE TROUVE DANS CETTE SITUATION ON NE PEUT DIRE AU MALI QU IL YA PAS ENCORE DES BRAVES HOMMES PATRIOTES PRES A ASSIMER LEURS RESPONSABILITER ILS YA ENCORE DES PATRIOTES AU MALI

    MAIS LE CHANGEMENT VIENT DU PEUPLE PAS D UN SEUL HOMME
    QUAND LE PEUPLE COMPRENDRA QUE L ELECTION N EST PAS UN FONT DE COMMERCE NI LE TISORTE ET LES THES C EST EN CE MOMENT QUE L ESPOIR DU
    CHANGEMENT REEL PEUT COMMENCER

    QUE LES MALIENS CHASES QU IL NOUS FAUT UN SEUL PRESIDENT PARMIS DES MILLIONS DE MALIENS AUJOURDHUI
    TOUT LE MONDE NE PEUT ETRE PRESIDENT AU MM TANT

    DONC JE LEURS PROPOSES DEJA A EUX DE COMMENCER L EXEMPLE EN UNISANT POUR DONNEZ UN CANDIAT

  14. trois d’entre vous sont pires que les anciens, quand le cabinet d’un expert comptable peut certifier des états financiers faux, il fait pire.
    quand hier ce sont madani et ousmane ben fana qui étaient conseillers à la présidence de la république de att qui viennent signer cette tribune, c’est la honte.

  15. IL FAUT METTRE LA JUSTICE DERRIERE CES ANCIENS MINISTRES ET DIRECTEURS POUR NETTOYER EN PROFENDEURS CES CADRES VOYOUS QUI ESSAIENT DE REVENIR.
    MAIS MALHEUREUSEMENT AU CAS? IL Y A AURA JAMAIS UN MINISTRE EN PRISON POUR DETOURNEMENT.
    QUANT ILS ARRIVENT AVEC UN VILLA, ILS PARTENT AVEC DES CHATEAUX ET SONT DEVENUS MILLIARDAIRES.

  16. “””””” L’honnêteté n’est pas un habit des dimanches, mais un vêtement de tous les jours”””””” Hum les gars de la politique… :mrgreen: :mrgreen:

  17. Ces personnes sont tous comptables du passé, depuis AOK puis ATT.
    Certes ils sont jeunes, avec de nouvelles idées. Ils faut qu’ils montrent d’abord l’exemple: à savoir s’unir en une seule force, pour ne présenter qu’un seul candidat de la jeunesse, pour la prochaine élection présidentielle. S’ils le font, ce serait déjà un grand progrès plutôt que des manifestes et chacun tire la couverture vers soi.
    Q’ils montrent qu’ils sont UNIS et ne forme qu’une seule force, celle de la jeunesse, avec des convictions profondes, rénovatrices pour sauver le MALI.
    Que DIEU sauve le Mali.

  18. Tous ces politicards n ont pas la capacite de diriger un pays comme le mali , tellement que le pays a ete gangrenne par la corruption et l hypocrisie religieuse .La seule solution pour le mali est de rester sous autonomie onusienne pendant cinq bonnes annees pour apprendre a nos dirigeants et a la couche populaire la notion et l amour de la patrie et a montrer a nos chefs religieux que la politique et la religion ne font pas un, que sa place est uniquement dans la mosquee ou dans l eglise pour annoncer la bonne nouvelle de Dieu et de fortifier la foi de ses fideles (pour eviter l hypocrie religieuse).Si on ne fait pas les choses ainsi meme 20 ans apres les meme problemes ressurgiront puisqu on est habitue depuis l independance.

  19. Ceux-là sont aussi comptable . Ohh mais de qui ont se moque dans ce pays ? .. Bouga est le fils du GMT, Mara porte son prénom c’est aussi le fils d’un ancien ministre ! Tall étais la présidence sous ATT ! Samaké est parlementaire non ? qu’est ce que ceux-là peuvent encore fais pour le mali ?.. Le changement ce n’est pas eux …

    • HÉ HÉ vous oubliez le plus opportuniste d’entre eux qui était considèré comme le FILS SPIRITUEL de ATT… Jusqu’au 22 mars il,était Conseiller à la Présidence après avoir été chargé de mission pendant 5 ans! C’est vous dire combien ce garçon à été dans le sérail… d’ailleurs son Parti le PCR, le Parti Citoyen pour le Renouveau a été crée dans le seul but de soutenir les actions du Président TOURE..
      malheureusement pour OUsmane BEN qu’on surnomme d’ailleurs ATT KA BEN, le PCR qui était bien né est à l’agonie depuis quelques années car ayant perdu 34 de ses membres fondateurs sur 37 du fait de la malhonnêteté intellectuelle,de la mauvaise gestion et de l’ambition démesurée de son hyper Président… Ben ba revisiter un peu
      ” Je me voyais déjà de Charles AZNAVOUR” toi qui te voit déjà en haut de l’affiche mais tu ne seras jamais rien qu’un larbin qui est obnubilé par la vengeance… Eh oui, il n’est autre que le fils de feu Kounandi Traoré…

    • bouga est bien different, ce mr a montré depuis son jeune âge des dispostions de leader, même au pouvoir de son papa moussa, il grevait contre son père moussa.
      il ne doit pas signer avec ses voyous de la république.
      je ne connais yeah samaké

  20. Il faut incriminer sans pitié une “certaine démission”de cette jeune élite d’intellectuels (dynamiques) sortant des grandes écoles du millennium qui, au lieu d’être des agents de changement “les change masters ” ,se sont transformés en une génération captive d’électeurs à la merci de ces mêmes “maîtres” qui pensent et parlent le Mali depuis des générations.C’est ce phenomème qui a laissé un “vide abyssal”de vision et d’imagination chez cette jeunesse dynamique marquant au fer rouge le cursus et l’ADN de créativité et d’initiatives. Il est temps pour les jeunes leaders dynamiques de prendre la place, les idées et vision des vieux (maîtres) polititiciens et être à l’heure pour gagner la battaille.

  21. Le changement commence par un discours neuf et de rupture, ensuite on lie les actes à la parole…….Hormis Moussa Mara, tous ces profiteurs n’ont rien de différents avec leurs aînés qui ont foutu ce pays dans le trou; pire même, des gens comme Madani Tall ont étroitement bossé avec le général 5 étoiles super commando en fuite….Alors qu’ils ne viennent pas nous emmerder ici……Les maliens doivent comprendre une chose, le changement ne viendra que du peuple et non d’un président…………

  22. Salut. Ce manifeste est un attrape-nigaud pathétique! Vous dites que certains d’entre vous sont de gauche, d’autres de droite, etc. C’est quoi le projet? Vous voulez rééditer le consensus de ATT qui a contribué à nous plonger dans ce trou?
    Tall et Ben sont des sous-produits de ATT; Mara, un sous-produit vitaminé de ATT (pour humilier IBK) et le sous-marin de Sanogo aujourd’hui; Boukader et Yeah ne connaissent pas le Mali et les Maliens, le 1er est le fils de son père (GMT) et le second est le fils des Mormons américains (le Mali étant à 90% musulman). Ce manifeste est un coup médiatique qui fera pschitt. A mon avis ceux qui se ressemblent doivent s’assembler en amenant les égos à leur juste proportion et que le travail politique commence en allant dans les campagnes et hameaux, dans les plaines et sur les dunes… pour qu’à terme une nouvelle génération imprégnée des réalités du peuple malien, enracinée dans nos cultures multi-millénaires et ouverte sur le monde prenne le relais. Merci

  23. Belle initiative. faites une coordination de vos efforts. Cela commencera avec l’accord des signataires de ce manifeste pour trouver un seul candidat et de préférence celui parmi vous qui a la plus de chance d’avoir plus de voie et donc d’aller au second tour.
    Préparez vous à affronter toute sorte de coup bas, d’alliance contre nature car ceux qui gouvernent le pays par leur système depuis plus d’une génération sont prêt à tout pour retrouver leur position voir la réconforter.
    Le peuple a soif du changement, mais il est naïf et beaucoup de ces hommes que vous critiquez profitent de cette naïveté, en faisant croire qu’on peut repeindre de l’ancien pour en faire du nouveau.

  24. Vous avez parfaitement raison et sur toute la ligne. Sachez que ceux dont vous déplorez la gestion ont tellement mal fait que pour rien au monde ils ne vont renoncer au pouvoir car ce serait permettre à des fouille-merde devoir tout le mal qu’ils ont fait à ce pays. Il ne vont jamais renoncer. Il vous appartient de descendre dans les campagnes dire aux populations qui à n’en pas douter aiment ce pays. Nous serons avec vous pour montrer à nos braves populations tout le tort que ces politiciens vereux apatrides affairistes nous ont fait subir depuis 1991. Ils ont instauré le clientélisme, le népotisme, ils ont sapé notre pays dans sesfondements et valeurs. Leur place est soit en prison soit dans la tombe après un bref passage à l’échafaud. Puisse Allah vous aider à debarasser notre pays de la racaille constituée de ADEMA, URD, MPR, RPM, PARENA, ModiboSidibe et autres politiciens voleurs et alimentaires. Ben Fana n’a pas sa place dans votre groupe c’est un alimentaire qui ne jurait que par ATT

  25. C’est le monde a l’envers des fils de 19 Novembris dont leurs Pères ont mis le Mali dans l’abîme durant 23 ans de terreur et d’humiliation a savoir Joseph Mara père de moussa Mara et de moussa Traoré père de Boukader Traoré , au delà de cet aspect Mara était a Kati pour encourager la junte a réprimer les opposants au coup d’état c grave et permettez moi de crier ma colère

  26. Montrez au peuple que vous êtes différents de ceux que vous critiquez en commençant d’abord par vous mettre réellement ensemble tous derrière un seul et unique candidats au nom de tous les signataires de ce Manifeste. En ce moment et en ce moment seulement, peut-être qu’on commencera à croire en votre profession de foi. Sinon, pure lithanie verbiale pour mieux sucer le fruit de la naïveté du peuple toujours incrédule.

  27. Je crois qu’e l’espoir peut être dans ce cas permis.
    N’oublions pas que les gens nés après l’indépendance constituent plus de la moitié des Malient et donc des électeurs.
    Et un changement générationnel est plus que nécessaire!!!!
    MAis les egos surdimensionnés devront reprendre leur taille normale afin que l’intérêt supérieur du pays soit mis en avant.

  28. On ne peut pas faire du nouveau avec les anciens. Fama est un pion de ATT et on peut pas lui faire confiance.Le jeune YEAH a rompu avec l’URD; lui peut être fréquentable, alors à vos mémoires.

  29. Je vous soutiens sans hésitation. Barrons la route à ces vieux politicards corrompus qui ne font que détruire le Mali avec l’aide de la France. Changeons maintenant.
    Mais vous devez aussi ajouter Oumar Mariko dans votre liste. C’est un jeune qui compte même s’il dit la vérité qui ne plaît pas aux gens.
    Donnons à César Ce qui appartient à César

  30. une alliance de ce type est salutaire et tous ces jeunes gens sont competent et ont le sens du patriotisme. il nous faut une nouvelle generation de classe politique pour avoir le changement.

  31. Ne melangeons pas les torchons et les serviettes!L’on ne peut pas parler de “changement” en faisant allusion à Madani TALL(ex-conseiller d’ATT) et Ousmane Ben Fana Traoré (qui a mangé dans les mains du même ATT).Moussa MARA-Yeah SAMAKE et Cheick Bogadari TRAORE DEVRAIENT SE DEMARQUER TOTALEMENT DE CES 2 là!L’on ne saura jamais faire du neuf avec du vieux!Soyons vigilents , il n’y a pas que des “vieux” politiciens qui ont mené le navire-Mali là où il en est aujourd’hui. 😉 😉

  32. Bel article. Le salut du Mali be viendra qu’avec du sang nouveau. Le monde avance et les choses changent. On doit rompre avec ces mentalités du passé, s’adapter et apporter des solutions reelle, a long termes aux problemes du Mali. Il serait bien que ces hommes unissent leur partis pour n’en former qu’un.

Comments are closed.