ATT-Modibo Sidibé : Méfiance ou Mépris ?

0

Depuis son départ du Gouvernement, les Maliens ne cessent de s’interroger sur les rapports entre l’ancien Premier Ministre Modibo Sidibé et le Président de la République Amadou Toumani Touré. Qu’en est-il réellement ?

Ce n’est plus un secret de polichinelle. L’ancien Premier Ministre Modibo Sidibé, homme d’Etat au parcours sans rival est candidat pour la présidentielle de 2012. C’est pourquoi d’ailleurs il a rendu le tablier à a peu près une année des joutes électorales de 2012. Le Président de la République ATT l’a confirmé lors de sa traditionnelle conférence de presse du 8 juin, devant une pléiade de journalistes : «j’ai décidé que tous ceux qui veulent être candidats en 2012 ne fassent pas partie de ce nouveau gouvernement». Pourquoi donc cette décision ?

Ce faisant, le Président de la République a voulu prendre le devant. Pourvu qu’on ne lui prête pas l’intention de soutenir tel ou tel candidat. Aussi, a-t-il voulu que ceux et celles qui seront de la course pour Koulouba 2012 n’utilisent les moyens de l’Etat pour battre campagne d’une manière ou d’une autre.

Mais le hic, c’est qu’au même moment, on tente de faire croire tant dans l’entourage du Premier Ministre démissionnaire que dans celui du Président ATT que les deux hommes ne sont pas en odeur de sainteté.  Mensonge grossière ou berceuse dont on se sert pour noyer les Maliens ?

Dans tous les cas, ni ATT ni Modibo Sidibé n’a apporté le moindre démenti a propos de leurs rapports personnels. Est-il d’ailleurs besoin qu’un Président de la République de surcroît celui qui est au crépuscule de son règne affiche publiquement ses rapports avec celui qui a des intentions présidentielles ? Ce serait un déluge dans un Etat démocratique comme le Mali.  Le Président ATT, un bon Soldat de la démocratie, se doit d’observer la stricte neutralité et laisser les Maliens choisir librement leur Président. 

Ce futur Président, à analyser la scène politique malienne de très près, ne peut être que Modibo Sidibé. Intègre, travailleur, discret, rassembleur, celui que l’on considère comme un Homme d’Etat a déjà charmé les cœurs des Maliens avant l’ouverture du «bal». Tous : cadres de Formations Politiques, Mouvement et Associations convergent pour un seul objectif (faire de Modibo Sidibé le Président du Mali en 2012). Même si pour l’heure l’homme n’a rien demandé, il va sans dire que Modibo Sidibé répondra, au moment venu aux différentes sollicitations.

En attendant, ATT se méfie de tout ce qui peut jeter de l’huile sur le feu. Il se préoccupe plutôt de ses chantiers et des reformes qu’il a engagées.

ATT entretient plutôt de très bons rapports avec IBK, Soumaïla Cissé, Dioncounda TRAORE, Iba N’Diaye, Cheick Modibo DIARRA…. Pourquoi les Maliens ne s’intéressent-ils pas à ceux-ci ? Comme pour dire que les rapports ATT-Modibo est un faux débat. Loin d’un mépris, c’est plutôt la stricte neutralité du Président de la République qui est sur la pelouse.
Samakoro KONE

PARTAGER