Mr le président la lutte contre la corruption, va –t-elle continuer ? : La corruption n’est pas une fatalité.

0

Le peuple malien était tout ouïe pour entendre cela enfin du président de la république Amadou Toumani Touré : récupérer les sous escamoter par les délinquants financiers. Sensibiliser la jeunesse sur les méfaits de la corruption et de la malversation financière, et leur faire comprendre que ces fléaux de la société ne sont pas une fatalité. Seule cette morale permettra à la jeunesse d’aujourd’hui de s’outiller pour mieux apprendre à respecter les biens publics. Pour cela, il faut des mesures draconiennes.

Comme il les a fidélisés, le premier magistrat du pays sait bien le faire comprendre à ses amis les enfants qui ont également besoin de son assistance, pour embarquer le navire de cadres honnêtes, intègres, patriotes. Pour mieux s’y prendre, le Président de la République doit faire sortir des tiroirs le rapport du vérificateur. Dans ce pays certains se prennent certainement pour des intouchables et font ce qu’ils veulent sans crainte. Ils se livrent donc à des surfacturations. Notre Président de la République doit garder une bonne réputation en échange de la confiance de cette nation qui n’a pas manqué. Mettre fin à l’impunité devient une obligation, une exigence. Ceux qui nuisent au développement et à la quiétude au public doivent se retrouver normalement entre les quatre murs de la maison d’arrêt de Bamakocoura.

Comment le Président de la République va-t-il marquer son départ avec éclat ? Il y’ a beaucoup d’enfants non scolarisés, des jeunes (diplômés ou pas), sans emploi dont certains finissent dans la gueule d’un requin au cours de la traversée. Si vous parveniez à récupérer l’essentiel des montants volés, vous rendriez d’énormes services à la Nation. Le peule vous regarde! 

Mamadou D Traoré

 

PARTAGER