Ouverture des candidatures à l’ADEMA PASJ : Le parti de l’abeille face à son destin

0

Nul ne doute qu’au sein de l’Adema, il y a des hommes et des femmes compétents, capable de porter devant les maliens un projet de société viable, mais aussi, force est-il de signaler que le principal défaut de ce parti est son incapacité à s’entendre et à faire le consensus autour d’une candidature unique.

Le plus grand parti politique du Mali du point de vue de son poids électoral tient sans doute à faire oublier le triste souvenir de 2002 où le candidat investi du parti s’est vu contester par certains de ses camarades qui ont tout mis en œuvre pour qu’il échoue dans la course à la présidentielle. En son temps les voix de l’Adema se sont dispersées entre le candidat du parti Soumaïla Cissé, Soumeylou Boubeye Maïga et l’actuel président Amadou Toumani Touré qui s’était vu rallier par certains cadres de l’Adema.

Le spectre de 2002 risque de se reproduire car certains au sein du parti qui voudraient tout faire pour que l’ancien premier ministre Modibo Sidibé puisse ratisser large parmi les cadres de l’Adema, étalant au grand jour les vieux démons de la division qui habitent ce parti. A cela va s’ajouter ceux qui comptent montrer aussi qu’ils sont présidentiables tels que l’actuel locataire du perchoir de l’Assemblée national Dioncounda Traoré, les anciens ministres, Iba N’diaye et Sékou Diakité, et les actuels ministres Soumeylou Boubeye et Tiémoko Sangaré. On cite également Marimanthia Diarra parmi les prétendants à la candidature. Le match s’annonce palpitant et plein de suspens au sein du parti majoritaire.

 L’Adema arrivera t-elle à déjouer les pronostiques et à faire mentir ceux qui pensent que le parti sera déstabilisé au moment de choisir le candidat pour 2012 ? Comme le disent les anglais « wait and see » attendons de voir.

Par Yacouba Tamboura

 

PARTAGER