Un nouvel «espoir 2012» pour le président du RPM : 14 chefs de partis autour d’un dîner chez IBK à Sébénikoro

0

Sébénicoro reprend du service. Le désormais temple mythique d’Ibrahim Boubacar Keïta a en effet accueilli des invités d’honneur dans la nuit du mardi dernier. Un dîner très copieux et bien arrosé a été offert aux convives dont les représentants de 14 partis politiques soucieux de créer un nouvel « espoir 2012 ».

Si nos sources ne font aucun mystère à propos de la rencontre dans l’antre de Sébénicoro et surtout de l’excellence des plats offerts par leur hôte, l’on s’abstient cependant livrer la liste précise et complète des présents. Une chose est cependant sure : il s’agit de formations pour la plupart issues du Regroupement G44 (Groupe de 44 partis politiques) que dirige le professeur Younouss Hamey Dicko. Il nous revient en tout état de cause, que figuraient parmi les invités,  les représentants du MRIA, du RDS, du CNID du COPP, du MPR… S’il s’agit de partis ayant quelque perdu la côte, le nombre reste cependant un atout prépondérant.

A l’issue de la rencontre qui a duré plusieurs heures, les participants ont décidé de la mise en place d’un comité d’experts dirigé par le professeur Mamadou Kassa Traoré du Miria.  Une commission, selon toute évidence, chargée de faire adopter la candidature d’Ibrahim Boubacar Keïta par le regroupement commun le G44 ou à défaut, par une nouvelle entité à l’image de «Espoir 2002».
Il se trouve en effet, qu’Ibrahim Boubacar Keïta ne souhaite pas être le candidat d’un seul parti, le sien. Mais plutôt, celui d’un regroupement de formations dont le plus en vue reste, à l’heure actuelle,  le G44 dont le RPM a été justement le dernier adhérent. Il y a cependant un hic.

Ce regroupement n’a pas encore un caractère électoraliste. Son crédo reste l’adoption d’un fichier consensuel. Mieux, cette entité, créée sur initiative du désormais candidat Cheick Modibo Diarra, reste la chasse-gardée de celui-ci. Le docteur Cheick Modibo Diarra en est d’ailleurs le principal bailleur de fonds.  Les partisans d’IBK doivent donc batailler dur pour évincer le missionnaire interplanétaire.  La réunion, voire le festin  de Sébénicoro ne serait que le prélude à cette opération.
B.S. Diarra

PARTAGER