Assemblée générale des jeunes musulmans de la commune V : L’UJMMA engage le combat contre le chômage des jeunes

1
Assemblée générale des jeunes musulmans de la commune V
Mohamed Maky Ba, président de Ujmma

Le bureau de l’union des jeunes musulmans du Mali poursuit sa campagne de sensibilisation à travers les communes du district de Bamako. La délégation conduite par le président de l’UJMMA, Mohamed Maki Ba s’est rendue au cours du weekend en commune V du district de Bamako pour animer une conférence débat sur l’emploi des jeunes diplômés issus des medersas. L’autre thème de cette conférence portait sur les problèmes liés à l’extrémisme religieux dans le monde. S’agissant de l’emploi des jeunes arabisants, le président de l’UJMMA a informé l’assistance de la tenue très prochaine d’un grand forum sur la problématique de l’emploi des jeunes arabisants. Ce forum financé par la primature et le ministère de l’emploi a été initié par l’UJMMA et devra trouver une solution au récurrent problème de l’emploi des jeunes.

 

Mohamed Maki Ba a félicité les autorités pour cette initiative avant d’indiquer que ” c’est la meilleure façon de combattre l’intégrisme religieux “.

Il part du constat que lorsque les jeunes arabisants ont une occupation, ils évitent de tomber dans le piège des fanatiques religieux. Pour preuve lors de l’occupation du nord du Mali, de jeunes arabisants ont souvent été enrôlés par des organisations extrémistes au motif de mener une guerre sainte. ” Sans emploi et très démunis, certains ont fini par céder. Nous devons tout entreprendre pour éviter pareille situation ” a-t-il insisté.S’agissant du second thème ” les problèmes liés à l’extrémisme religieux “, Mohamed Maki Ba a dénoncé l’utilisation abusive de la religion musulmane à des fins criminelles. ” L’islam est une religion de paix et d’amour qui a toujours véhiculé un bon message. Ce n’est pas une religion de terreur. Les terroristes qui se battent dans les mouvements armés en Irak, en Syrie ou en Afrique, ne servent pas la cause de l’islam. Ils ont un autre agenda. Méfions-nous des marchands d’illusion ” a déclaré le président de l’UJMMA, une organisation qui regroupe de jeunes musulmans issus de toutes les tendances religieuses du pays. Le bureau national de l’UJMMA a condamné le massacre des Palestiniens et réaffirmé sa solidarité au combat que mène ce peuple opprimé.

 

La commune III abritera la prochaine étape de cette campagne de sensibilisation.

 

Abdoulaye DIARRA

PARTAGER

1 commentaire

  1. l’islam est certes une religion de paix et de tolérance mais il est aussi un dogme.et ne dites pas à ceux qui combattent dans la voie d’Allah qu’ils ne sont pas croyants.Ô Maky craignez Allah,combattez dans sa voie,fuyez vers Lui par vos personnes et vos biens et sachez que ce bas monde n’est que vaine parure,rivalités, ce qui est au près d’Allah est meilleur.craignez un jour inéluctable ou chacun sera témoin contre lui même,et chaque âme est l’otage de ce qu’il s’est acquis.
    Quand des hypocrites musulmans s’adoucient avec les impies n’interdisant pas le blâmable et encourager au bien en ce temps Allah enverra une calamité n’épargnant personne salam.

Comments are closed.